Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Des nouvelles de la femme la plus fertile au monde avec 44 enfants
02/01/2020 à 12h36 par La redaction

La fertilité est la capacité d’un couple à concevoir une descendance. Elle dépend principalement de facteur génétiques, mais aussi du mode de vie, de l’alimentation, de l’activité sexuelle du couple, de leur exposition aux polluant, ou encore de la prise de certains traitements médicamenteux. La fertilité des hommes et des femmes n’est pas la même, les hommes sont continuellement fertiles, tandis que les femmes le sont quelques jours par mois seulement. Cependant, il existe des anomalies génétiques ou encore des pathologies, qui soit diminuent ou augmentent la fertilité chez certaines femmes. Le cas de Mariam Nabatanzi, une maman de 36 ans ayant déjà donné vie à 44 enfants, est parfaitement représentatif de ces exceptions. Cette histoire a été relayée par le Mirror.

Les grossesses multiples à répétition peuvent avoir des conséquences à long terme sur la santé de la femme. Mais aussi, donner vie à un grand nombre d’enfants est difficile à gérer, que ce soit au niveau de l’organisation quotidienne, de l’éducation, ou encore pour trouver les moyens de subvenir aux besoins de tous les enfants. Surtout lorsque l’un des parents décide de fuir ses responsabilités, et que l’autre se retrouve seul à tout gérer.

Une histoire surprenante !
Mariem Nabatanzi, Ougandaise âgée de 36 ans et maman de 44 enfants, a été mariée de force à l’âge de 12 ans. C’est un an plus tard, lorsqu’elle donna naissance à des jumeaux, que tout a commencé. Depuis cet évènement, la jeune maman a enchaîné les grossesses multiples. Au total, elle a accouché 5 fois de quadruplés, quatre fois de triplets et six fois de jumeaux. Toutefois six de ses enfants n’ont pas survécus, ce qui fait qu’elle se retrouve désormais avec 38 enfants.

Il s’avère que cette femme est atteinte d’une maladie génétique rare, elle souffre d’hyper-fertilité, c’est-à-dire que ses ovaires libèrent plusieurs ovules au cours du même cycle. C’est la raison pour laquelle elle est exposée à plus de risques de grossesses multiples. Mariam s’est adressée à plusieurs médecins pour mettre fin à son problème d’hyper-ovulation, mais ils ont constaté que les moyens de contraceptions lui causaient des problèmes de santé importants. Heureusement, après avoir mis ses 44 enfants au monde, les médecins ont fini par trouver un moyen pour la soulager de mettre fin à son problème. Malgré son état de santé, ils ont réussi à l’opérer et à retirer une partie de son utérus.

Une maman exceptionnelle
Pendant sa dernière grossesse, Mariem a été abandonnée pour de bon par son mari. Ce dernier avait l’habitude de disparaitre pendant plusieurs mois, mais cette fois, c’était définitif. Et depuis ce jour, la maman seule, est en charge de ses 38 enfants. Elle s’organise tous les jours de manière à leur préparer à manger, laver leur linge, partir travailler pour pouvoir couvrir toutes les dépenses liés à leur besoins ainsi qu’à leur éducation. Elle vit avec ses enfants à l’étroit dans 4 minuscules chambres en briques de ciment et malgré ces conditions, elle continue de se battre pour eux.

Elle travaille dur, elle fait de la coiffure, de la décoration et elle revend des plantes naturelles pour maximiser son revenu. Ses enfants les plus âgés font aussi de leur mieux. Ils contribuent aux tâches ménagères et l’aident à garder leurs frères plus jeunes.

Tous ses enfants sont scolarisés, et elle est fière d’eux, elle voudrait qu’ils réalisent le rêve dont elle a été privée durant son enfance, qui est d’avoir accès à l’école et d’exercer plus tard le métier qu’ils souhaitent. Dans leur maison de fortune, elle possède un petit mur sur lequel elle met en avant toutes les réussites de ses enfants (attestations de réussite, médailles etc.)

Mariage d’enfants
Pour la maman avoir eu tous ces enfants est une bénédiction qu’elle accepte avec joie tous les jours. Cependant, elle garde des souvenirs douloureux de son enfance ainsi que de son mariage précoce. De nos jours, avoir un enfant a un prix, qu’il soit financier ou émotionnel. Lorsqu’on devient parent, il est important d’être sûr d’avoir les capacités nécessaires pour combler tous les besoins de cet être qu’on décide de mettre au monde. En effet, il est question de lui offrir les meilleures conditions de vie possibles. Notamment, lui offrir une éducation adéquate et lui transmettre les bonnes valeurs, mais aussi lui apporter un environnement sain pour grandir et évoluer au mieux. De ce fait, marier des enfants aussi jeunes, et les forcer d’une certaine manière à devenir à leur tour parents demeure une pratique archaïque des plus abusives.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 661 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

U outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Alassane Ouattara : "Il est temps que Laurent Gbagbo revienne en Côte d'Ivoire"

28/10/2020

Alassane Ouattara...

Le président ivoirien Alassane Ouattara a accordé...
Côte d'Ivoire : Un article discriminatoire de France 24 vivement critiqué

28/10/2020

Côte d’Ivoire...

Ce mardi 27 octobre 2020 le media...
Franc CFA : Kako Nubukpo recadre sérieusement Nathalie Goulet

28/10/2020

Franc CFA...

Le franc CFA est la monnaie héritée...
Kim Kardashian affole la toile avec ses nouvelles photos en bikini 

28/10/2020

Kim Kardashian...

A l'occasion de son anniversaire de naissance...
Carmen Sama, la veuve de DJ Arafat parle de son prochain mariage

28/10/2020

Carmen Sama,...

Veuve depuis le 12 août  2019, Carmen...
Burkina Faso : Le père du président Roch Kaboré est mort

28/10/2020

Burkina Faso...

Le Burkina Faso en deuil. Le Président...
Alassane Ouattara sur RFI : « je ne peux pas changer la date du scrutin présidentiel »

28/10/2020

Alassane Ouattara...

  Le président ivoirien Alassane Ouattara a remis les pendules...
Guinée : les observateurs de la CEDEAO n'ont pas partagé de grosses sommes

28/10/2020

Guinée :...

Une information circule depuis quelques jours et...
Avant la Présidentielle du 31 octobre/ Gnamien Konan demande pardon à Alassane Ouattara

28/10/2020

Avant la...

Gnamien Konan, en “ex-humble collaborateur” du président...
Réduction des bureaux de vote : la CEI contredit officiellement Ouattara

28/10/2020

Réduction des...

Le Président de la Commission électorale indépendante...
Guinée: nouvelle bataille pour la levée du siège chez Cellou…

28/10/2020

Guinée: nouvelle...

Deux ministères  viennent d'être assignés en justice...
Côte d'Ivoire : scène de guerre à Abengourou et Kotobi, plusieurs blessés par balle enregistrés

28/10/2020

Côte d’Ivoire...

Crise pré-électorale/ Côte d'Ivoire : scène de...
Présidentielle 2020 / Le secteur privé s’engage au côté du candidat Ouattara

28/10/2020

Présidentielle 2020...

Sous la férule de l’initiative citoyenne du...
UN Togo récompense les lauréats de son concours

27/10/2020

UN Togo...

Ce lundi 26 octobre 2020, le concours...
L'Excès se prononce enfin sur l'affaire de sa s3xtape transs3xuelle

27/10/2020

L’Excès se...

Près de 24 heures après que le...
Côte d’ivoire : Affaire L’Excès, et si le Pape avait raison ?

27/10/2020

Côte d’ivoire :...

Le Pape a parlé. Vive le Pape....
 L'Université de Lomé honore Denise Mensah, bachelière à 51 ans

27/10/2020

 L’Université de...

Du haut de ses 51 ans, Denise...
Côte d’Ivoire : la paroisse NDA de Koumassi, cambriolée

27/10/2020

Côte d’Ivoire :...

La paroisse Notre Dame de l’Assomption promodo...
Affi N'Guessan réclame une enquête internationale "sur les crimes d'Alassane Ouattara"

27/10/2020

Affi N’Guessan...

  Le duel entre l'opposition ivoirienne et...
Guinée : échec de l'appel à manifester contre le président réélu

27/10/2020

Guinée :...

Des guinéens apeurés, cloîtrés chez eux au...

La fertilité est la capacité d’un couple à concevoir une descendance. Elle dépend principalement de facteur génétiques, mais aussi du mode de vie, de l’alimentation, de l’activité sexuelle du couple, de leur exposition aux polluant, ou encore de la prise de certains traitements médicamenteux. La fertilité des hommes et des femmes n’est pas la même, les hommes sont continuellement fertiles, tandis que les femmes le sont quelques jours par mois seulement. Cependant, il existe des anomalies génétiques ou encore des pathologies, qui soit diminuent ou augmentent la fertilité chez certaines femmes. Le cas de Mariam Nabatanzi, une maman de 36 ans ayant déjà donné vie à 44 enfants, est parfaitement représentatif de ces exceptions. Cette histoire a été relayée par le Mirror.

Les grossesses multiples à répétition peuvent avoir des conséquences à long terme sur la santé de la femme. Mais aussi, donner vie à un grand nombre d’enfants est difficile à gérer, que ce soit au niveau de l’organisation quotidienne, de l’éducation, ou encore pour trouver les moyens de subvenir aux besoins de tous les enfants. Surtout lorsque l’un des parents décide de fuir ses responsabilités, et que l’autre se retrouve seul à tout gérer.

Une histoire surprenante !
Mariem Nabatanzi, Ougandaise âgée de 36 ans et maman de 44 enfants, a été mariée de force à l’âge de 12 ans. C’est un an plus tard, lorsqu’elle donna naissance à des jumeaux, que tout a commencé. Depuis cet évènement, la jeune maman a enchaîné les grossesses multiples. Au total, elle a accouché 5 fois de quadruplés, quatre fois de triplets et six fois de jumeaux. Toutefois six de ses enfants n’ont pas survécus, ce qui fait qu’elle se retrouve désormais avec 38 enfants.

Il s’avère que cette femme est atteinte d’une maladie génétique rare, elle souffre d’hyper-fertilité, c’est-à-dire que ses ovaires libèrent plusieurs ovules au cours du même cycle. C’est la raison pour laquelle elle est exposée à plus de risques de grossesses multiples. Mariam s’est adressée à plusieurs médecins pour mettre fin à son problème d’hyper-ovulation, mais ils ont constaté que les moyens de contraceptions lui causaient des problèmes de santé importants. Heureusement, après avoir mis ses 44 enfants au monde, les médecins ont fini par trouver un moyen pour la soulager de mettre fin à son problème. Malgré son état de santé, ils ont réussi à l’opérer et à retirer une partie de son utérus.

Une maman exceptionnelle
Pendant sa dernière grossesse, Mariem a été abandonnée pour de bon par son mari. Ce dernier avait l’habitude de disparaitre pendant plusieurs mois, mais cette fois, c’était définitif. Et depuis ce jour, la maman seule, est en charge de ses 38 enfants. Elle s’organise tous les jours de manière à leur préparer à manger, laver leur linge, partir travailler pour pouvoir couvrir toutes les dépenses liés à leur besoins ainsi qu’à leur éducation. Elle vit avec ses enfants à l’étroit dans 4 minuscules chambres en briques de ciment et malgré ces conditions, elle continue de se battre pour eux.

Elle travaille dur, elle fait de la coiffure, de la décoration et elle revend des plantes naturelles pour maximiser son revenu. Ses enfants les plus âgés font aussi de leur mieux. Ils contribuent aux tâches ménagères et l’aident à garder leurs frères plus jeunes.

Tous ses enfants sont scolarisés, et elle est fière d’eux, elle voudrait qu’ils réalisent le rêve dont elle a été privée durant son enfance, qui est d’avoir accès à l’école et d’exercer plus tard le métier qu’ils souhaitent. Dans leur maison de fortune, elle possède un petit mur sur lequel elle met en avant toutes les réussites de ses enfants (attestations de réussite, médailles etc.)

Mariage d’enfants
Pour la maman avoir eu tous ces enfants est une bénédiction qu’elle accepte avec joie tous les jours. Cependant, elle garde des souvenirs douloureux de son enfance ainsi que de son mariage précoce. De nos jours, avoir un enfant a un prix, qu’il soit financier ou émotionnel. Lorsqu’on devient parent, il est important d’être sûr d’avoir les capacités nécessaires pour combler tous les besoins de cet être qu’on décide de mettre au monde. En effet, il est question de lui offrir les meilleures conditions de vie possibles. Notamment, lui offrir une éducation adéquate et lui transmettre les bonnes valeurs, mais aussi lui apporter un environnement sain pour grandir et évoluer au mieux. De ce fait, marier des enfants aussi jeunes, et les forcer d’une certaine manière à devenir à leur tour parents demeure une pratique archaïque des plus abusives.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 661 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire