Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Des marques désirent utiliser le ciel étoilé pour faire de la publicité
30/01/2020 à 17h22 par Fabrice Agblemagnon

Quoi de plus beau que de scruter le ciel dans la nuit. La clarté de la lune, l'effroyable beauté des étoiles, ce ne sont là que quelques éléments qu'on peut admirer la nuit dans la splendide beauté des cieux. Désormais , des marques envisagent d'utiliser le ciel étoilé pour répandre leurs messages.

Selon ,le site d’Europe 1 qui se fait l’écho d’une vaste enquête publiée dans le numéro de février 2020 de Science et vie, la société russe StartRocket a en effet pour projet de transformer le ciel en un espace publicitaire géant.

Les plus inquiets diront : Black Mirror. Cette fois-ci, on les comprend. D’autant que ladite société russe a déjà un premier client.

La marque de soda Pepsi a passé un contrat avec la start-up russe qui a rendu publique son projet en janvier de l’année dernière. Nul doute qu’elle devrait rapidement être rejointe par d’autres. "La société prévoit de lancer un premier essaim de satellites publicitaires l’année prochaine", précise Europe 1.

En 2021, nos yeux pourront donc rencontrer le logo d’une enseigne de fast-food en cherchant la grande ourse. À terme, il suffira peut-être de scruter le ciel pour connaître les dernières promotions sur la lessive.

Comment ça marche ?
Il s’agit d’envoyer des nanosatellites dans l’espace – pas plus grands qu’une "boîte à chaussures", précise le site de la radio. Une fois dans l’espace, chaque petit satellite devrait alors se déployer en une voile, et jouer ainsi le rôle d’un pixel grâce à la lumière du soleil qui s’y réfléchira.

"Chaque voile déployée jouerait le même rôle qu’un pixel lumineux sur le fond noir du ciel, permettant ainsi de former des logos ou des messages", précise Europe 1.

Ainsi, pour reconstituer un message publicitaire ou le logo de Pepsi par exemple, il faudra quelque 200 à 300 nanosatellites.

Outre d’être intrusive et en défaveur de certains travaux scientifiques, cet affichage lumineux pourrait bien avoir un effet nuisible sur notre santé, ont déjà prévenu des chercheurs. Comme le rappelle Métro, la présence de lumière en pleine nuit perturbe notre "horloge biologique, ce qui peut accroître le risque de cancer, de diabète et de dépression."

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 502 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Quoi de plus beau que de scruter le ciel dans la nuit. La clarté de la lune, l'effroyable beauté des étoiles, ce ne sont là que quelques éléments qu'on peut admirer la nuit dans la splendide beauté des cieux. Désormais , des marques envisagent d'utiliser le ciel étoilé pour répandre leurs messages.

Selon ,le site d’Europe 1 qui se fait l’écho d’une vaste enquête publiée dans le numéro de février 2020 de Science et vie, la société russe StartRocket a en effet pour projet de transformer le ciel en un espace publicitaire géant.

Les plus inquiets diront : Black Mirror. Cette fois-ci, on les comprend. D’autant que ladite société russe a déjà un premier client.

La marque de soda Pepsi a passé un contrat avec la start-up russe qui a rendu publique son projet en janvier de l’année dernière. Nul doute qu’elle devrait rapidement être rejointe par d’autres. "La société prévoit de lancer un premier essaim de satellites publicitaires l’année prochaine", précise Europe 1.

En 2021, nos yeux pourront donc rencontrer le logo d’une enseigne de fast-food en cherchant la grande ourse. À terme, il suffira peut-être de scruter le ciel pour connaître les dernières promotions sur la lessive.

Comment ça marche ?
Il s’agit d’envoyer des nanosatellites dans l’espace – pas plus grands qu’une "boîte à chaussures", précise le site de la radio. Une fois dans l’espace, chaque petit satellite devrait alors se déployer en une voile, et jouer ainsi le rôle d’un pixel grâce à la lumière du soleil qui s’y réfléchira.

"Chaque voile déployée jouerait le même rôle qu’un pixel lumineux sur le fond noir du ciel, permettant ainsi de former des logos ou des messages", précise Europe 1.

Ainsi, pour reconstituer un message publicitaire ou le logo de Pepsi par exemple, il faudra quelque 200 à 300 nanosatellites.

Outre d’être intrusive et en défaveur de certains travaux scientifiques, cet affichage lumineux pourrait bien avoir un effet nuisible sur notre santé, ont déjà prévenu des chercheurs. Comme le rappelle Métro, la présence de lumière en pleine nuit perturbe notre "horloge biologique, ce qui peut accroître le risque de cancer, de diabète et de dépression."

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 502 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire