Des douaniers saisissent un sac d’oiseaux morts à un passager en provenance de Chine


Video player

On tient sans doute une des histoires les plus troublantes de la journée et elle nous vient des États-Unis où des douaniers ont saisi un sac d’oiseaux morts à un passager en provenance de Chine.

C’est le New York qui rapporte cette nouvelle qui risque de faire couler beaucoup d’encre aux quatre coins de la planète. En effet, des douaniers ont saisi un sac d’oiseaux morts à un passager en provenance de Beijing en Chine. Le passager en question a été intercepté à l’aéroport de Dulles, près de la ville de Washington le 27 janvier dernier. Comme vous pouvez le voir, les oiseaux morts étaient dans un sac en plastique fermé violet et transparent avec des dessins de chat et de chien dessus.

Pour sa défense, le New York Post raconte que ces oiseaux étaient destinés à être de la nourriture pour chat. Il a également expliqué vouloir les transporter jusqu’à l’État du Maryland. La douane américaine a rappelé que les oiseaux ne sont pas autorisés à entrer aux États-Unis par peur d’une propagation de la grippe aviaire. Les douaniers n’ont pas eu d’autre choix que de les détruire par un procédé d’incinération.

En cette période de coronavirus, il s’agit d’une histoire qui tombe mal. Le New York Post souligne que la douane américaine a utilisé cet événement pour rappeler qu’elle se démène tous les jours pour éviter que des animaux susceptibles de propager des maladies puissent entre sur le territoire.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire