Football

France : le député Jean-Luc Mélenchon appelle au Boycott de la coupe du monde au Qatar

De la prison avec sursis requise Mélenchon

 

La coupe du monde 2022 censée se tenir au Qatar est sujet de polémique en Europe. Alors que plusieurs sélections souhaitent le boycott de cette compétition mondiale à cause de ce pays qui badinerait avec les droits de l’homme, la sélection française s’est montrée relativement désintéressée. Le député de la France Insoumise, Jean-Luc Mélenchon, pour sa part, s’est prononcé sur le sujet.

Invité de RTL, le leader de la France Insoumise a appelé l’équipe de France à boycotter la prochaine Coupe du monde au Qatar. Selon lui. La sélection française devrait être inquiétée par la question des droits de l’Homme qui irrite déjà plusieurs pays. Si la l’équipe nationale, elle-même, n’a pas réagi sur cette polémique, le député trouve qu’il est important de se prononcer et il n’a pas hésité dévoilé son opinion.

À lire aussi :   Football : Lionel Messi pourrait finalement rester au Barça

Lire aussi : Jean-Luc Mélenchon : « le Maréchal Déby exagère mais ses amis Macron et Le Pen ne sont pas encore dégoûtés »

« Moi je pense qu’un Français n’a rien à foutre là-bas, a déclaré le député LFI des Bouches-du-Rhône sur RTL. Oui les gars je vous dis de ne pas y aller parce qu’on ne peut pas jouer au foot sur des cadavres », a-t-il déclaré. Avant d’ajouter : « C’est une honte ce qui se passe là-bas, a poursuivi le candidat LFI à la présidentielle. 6.500 personnes sont morts sur les chantiers, c’est affreux comment ils traitent les gens.»

À lire aussi :   Sécurité : La France appelle ses ressortissants à quitter l'Afghanistan

Contrairement aux Bleus, certaines sélections d’Europe commencent à dénoncer les conditions de travail des travailleurs au Qatar. Toute l’inquiétude a débuté suite aux révélations du Guardian, sur la mort de quelque 6.500 travailleurs migrants depuis l’attribution en 2010 de la Coupe du monde 2022 au Qatar. La Norvège fait partie des premiers pays participants à la compétition ayant émis le souhait de la boycotter.

Lire aussi : Jean-Yves le Drian :  » l’élection au Niger sera une référence pour l’Afrique »

« S’il y avait une bataille pour le boycott, moi j’y participerai », a ajouté Jean-Luc Mélenchon qui approuve l’idée de boycott émise par la Norvège. D’autres pays ont suivi les Norvégiens en lançant un mouvement consistant à entrer sur le terrain vêtus d’un t-shirt blanc avec la mention « Droits humains : sur et en dehors du terrain ». Pour les Belges et Néerlandais, le pouvoir du football pouvait susciter des changements positifs. Ils avaient procédé à la même manifestation en arborant des t-shirts « Le football supporte le changement ».

--
Publicité 3vision-group
groupe emploi whatsapp doingbuzz> Cliquer ici pour les autres groupes👆

Abonne toi à la chaine Youtube

Laisser votre commentaire