Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Depuis la Belgique, un Togolais tacle sévèrement Faure Gnassingbé
11/04/2020 à 09h14 par Tritech Raheem

Un ressortissant togolais vivant à Bruxelles en Belgique a voulu se faire entendre par le Président togolais, Faure Gnassingbé. Du nom de Ako Ayao, le Togolais a voulu exprimer sa colère dans une lettre ouverte adressée au Président. Il juge odieuse la manière dont ce dernier dirige le Togo.

Lire aussi : Covid-19 : L’aide financière mensuelle du gouvernement togolais est enfin disponible

Que ce soit sa manière de gouverner ou de gérer la crise sanitaire actuelle, les actions de Faure Gnassingbé ne sont pas appréciées par M. Ako Ayao. Voici l’intégralité de sa lettre !

Lire aussi : France/ Confinement : un ressortissant togolais raconte l'enfer qu'il vit

« Bruxelles, le 03 avril 2020

AKO Ayao Togolais demeurant à Bruxelles Bruxelles-Belgique A Monsieur Faure GNASSINGBE Président de la République togolaise Lomé-TOGO.

Monsieur le Président de la RépubliqueJe viens par cette lettre vous faire part de ma profonde indignation face à la manière avec laquelle vous gérez le pays depuis votre prise de pouvoir par la force militaire en 2005 à la suite du décès de votre père qui a dirigé le pays près de 36 ans.

Je suis un citoyen togolais, qui a subi des atrocités militaires en 2017 pour le simple fait d’avoir participé aux manifestations de l’opposition réclamant des réformes constitutionnelles et institutionnelles, le retour à la constitution de 1992 et le vote de la diaspora togolaise.

Monsieur le Président, comme vous avez prévu quitter le pouvoir en 2030, vous avez opéré en complicité avec votre Assemblée Nationale des réformes constitutionnelles remettant votre compteur de 3 mandats à zéro et le 22 février 2020 contre toute attente, vous vous êtes présenté à l’élection présidentielle pour briguer un quatrième mandat.

Alors que plus de 75% de Togolais à travers des différentes enquêtes, souhaiteraient que vous renonciez à briguer ce quatrième mandat. Face à une Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), acquise à votre cause, alors que 4 candidats sur les 7 que vous étiez à se présenter à cette présidentielle ont déclaré dans la soirée après les opérations de dépouillement que le candidat, monsieur KODJO Messan Agbéyomé serait en tête du scrutin, le 23 février, la CENI vous proclame vainqueur du scrutin avec 72, 36% de voix.

Cet énième holdup électoral a été validé par une cour constitutionnelle à vos ordres qui vous a attribué un suffrage obtenu de 70.78%, vous déclarant vainqueur du scrutin et Président élu.

Cette parodie électorale a conduit les militants du candidat Agbéyomé à un sit-in au bas-fond du collège saint Joseph le 28 février 2020 à Lomé, malheureusement et comme d’habitude depuis votre accession au pouvoir en 2005 dans le sang, ce sit-in a été réprimé dans le sang par des forces de l’ordre acquises à votre cause et qui soutient la dictature instaurée par votre père.

Comme la répression du sit-in de votre principal challenger ne suffisait pas, vous avez déclenché une procédure pour son arrestation avec la complicité des pouvoirs législatif et judicaire, lesquels ne jouissent d’aucune indépendance et sont par conséquent inféodés au pouvoir exécutif.

Je suis aussi déçu des mesures barrières que vous avez prises pour faire face à la propagation de la pandémie du Covid-19 dans notre pays. Premièrement, vous avez instauré sans aucune mesure sincère d’accompagnement des pauvres togolais, à compter du 2 avril 2020 un couvre-feu de 20 h à 6 h du matin et voilà que les éléments de la force de sécurité membres de la force anticovid-19 n’ont pas tardé dès le premier jour à bastonner sauvagement, certaines personnes qui n’auraient pas respecté ce mot d’ordre de couvre-feu.

C’est une aberration très grave et les auteurs devraient être poursuivis et sanctionnés conformément aux lois en vigueur. Mais connaissant bien notre pays, les auteurs de ces actes criminels ne seront jamais inquiétés, mais plutôt promis à des postes de responsabilité ou gradés.

Secundo, vous interdisez formellement aux conducteurs des engins à deux roues de transporter des personnes

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 502 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Un ressortissant togolais vivant à Bruxelles en Belgique a voulu se faire entendre par le Président togolais, Faure Gnassingbé. Du nom de Ako Ayao, le Togolais a voulu exprimer sa colère dans une lettre ouverte adressée au Président. Il juge odieuse la manière dont ce dernier dirige le Togo.

Lire aussi : Covid-19 : L’aide financière mensuelle du gouvernement togolais est enfin disponible

Que ce soit sa manière de gouverner ou de gérer la crise sanitaire actuelle, les actions de Faure Gnassingbé ne sont pas appréciées par M. Ako Ayao. Voici l’intégralité de sa lettre !

Lire aussi : France/ Confinement : un ressortissant togolais raconte l'enfer qu'il vit

« Bruxelles, le 03 avril 2020

AKO Ayao Togolais demeurant à Bruxelles Bruxelles-Belgique A Monsieur Faure GNASSINGBE Président de la République togolaise Lomé-TOGO.

Monsieur le Président de la RépubliqueJe viens par cette lettre vous faire part de ma profonde indignation face à la manière avec laquelle vous gérez le pays depuis votre prise de pouvoir par la force militaire en 2005 à la suite du décès de votre père qui a dirigé le pays près de 36 ans.

Je suis un citoyen togolais, qui a subi des atrocités militaires en 2017 pour le simple fait d’avoir participé aux manifestations de l’opposition réclamant des réformes constitutionnelles et institutionnelles, le retour à la constitution de 1992 et le vote de la diaspora togolaise.

Monsieur le Président, comme vous avez prévu quitter le pouvoir en 2030, vous avez opéré en complicité avec votre Assemblée Nationale des réformes constitutionnelles remettant votre compteur de 3 mandats à zéro et le 22 février 2020 contre toute attente, vous vous êtes présenté à l’élection présidentielle pour briguer un quatrième mandat.

Alors que plus de 75% de Togolais à travers des différentes enquêtes, souhaiteraient que vous renonciez à briguer ce quatrième mandat. Face à une Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), acquise à votre cause, alors que 4 candidats sur les 7 que vous étiez à se présenter à cette présidentielle ont déclaré dans la soirée après les opérations de dépouillement que le candidat, monsieur KODJO Messan Agbéyomé serait en tête du scrutin, le 23 février, la CENI vous proclame vainqueur du scrutin avec 72, 36% de voix.

Cet énième holdup électoral a été validé par une cour constitutionnelle à vos ordres qui vous a attribué un suffrage obtenu de 70.78%, vous déclarant vainqueur du scrutin et Président élu.

Cette parodie électorale a conduit les militants du candidat Agbéyomé à un sit-in au bas-fond du collège saint Joseph le 28 février 2020 à Lomé, malheureusement et comme d’habitude depuis votre accession au pouvoir en 2005 dans le sang, ce sit-in a été réprimé dans le sang par des forces de l’ordre acquises à votre cause et qui soutient la dictature instaurée par votre père.

Comme la répression du sit-in de votre principal challenger ne suffisait pas, vous avez déclenché une procédure pour son arrestation avec la complicité des pouvoirs législatif et judicaire, lesquels ne jouissent d’aucune indépendance et sont par conséquent inféodés au pouvoir exécutif.

Je suis aussi déçu des mesures barrières que vous avez prises pour faire face à la propagation de la pandémie du Covid-19 dans notre pays. Premièrement, vous avez instauré sans aucune mesure sincère d’accompagnement des pauvres togolais, à compter du 2 avril 2020 un couvre-feu de 20 h à 6 h du matin et voilà que les éléments de la force de sécurité membres de la force anticovid-19 n’ont pas tardé dès le premier jour à bastonner sauvagement, certaines personnes qui n’auraient pas respecté ce mot d’ordre de couvre-feu.

C’est une aberration très grave et les auteurs devraient être poursuivis et sanctionnés conformément aux lois en vigueur. Mais connaissant bien notre pays, les auteurs de ces actes criminels ne seront jamais inquiétés, mais plutôt promis à des postes de responsabilité ou gradés.

Secundo, vous interdisez formellement aux conducteurs des engins à deux roues de transporter des personnes

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 502 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire