Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Dépôt de candidature ce jour du Président GBAGBO par ses camarades de lutte à la CEI.
31/08/2020 à 10h26 par La redaction

Laurent Gbagbo, toujours en Belgique, pourrait être candidat à la présidentielle ivoirienne du 31 octobre : ses partisans ont annoncé mercredi 26 août qu’ils allaient déposer un dossier en son nom, alors que l’ancien chef d’Etat ne s’est pas encore prononcé publiquement sur le sujet.

De son côté, l’ancien chef rebelle et ex-premier ministre Guillaume Soro, candidat déclaré malgré son exil en France, a dénoncé dans une lettre ouverte au président Emmanuel Macron le « silence assourdissant » de la France sur la situation en Côte d’Ivoire.

 

« EDS [Ensemble pour la démocratie et la souveraineté] informe les Ivoiriens et la communauté internationale (…) qu’il déposera la candidature du président Laurent Gbagbo selon les procédures prévues », a affirmé le président de la coalition, Georges Armand Ouegnin, lors d’une déclaration au siège du Front populaire ivoirien (FPI), fondé par Laurent Gbagbo.

Celui-ci est toujours en liberté conditionnelle en Belgique dans l’attente d’un éventuel procès en appel devant la Cour pénale internationale (CPI), qui l’a acquitté en première instance de l’accusation de crimes contre l’humanité. Il a le droit de voyager à condition que le pays d’accueil accepte sa présence, mais il n’a pour le moment pas de passeport. Son avocate accuse les autorités de le lui refuser, celles-ci parlent de « traitement » en cours.

« Gbagbo ou rien »

Si la candidature de Laurent Gbagbo, 75 ans, devenait réelle, la Côte d’Ivoire retrouverait au premier tour les trois grands rivaux de l’élection de 2010. Elle avait débouché sur une crise qui avait fait quelque 3 000 morts, née du refus de Laurent Gbagbo de reconnaître la victoire du président Alassane Ouattara.

Le président Ouattara, 78 ans, a déjà déposé son dossier pour briguer un troisième mandat controversé alors que l’ancien président Henri Konan Bédié (1993-1999), 86 ans, devrait le faire ce jeudi. Kouadio Konan Bertin, dit « KKB », un dissident du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI, principal parti d’opposition), l’a pour sa part fait mercredi.

 

Laurent Gbagbo entretient le mystère autour de ses intentions pour la présidentielle. Son ancien premier ministre, Pascal Affi Nguessan, qui a obtenu le contrôle légal du FPI, a lui déjà annoncé sa propre candidature.

EDS, qui comprend notamment les « GOR » (« Gbagbo ou rien »), la faction qui lui est restée loyale au sein du FPI, a protesté mercredi contre la confirmation de la radiation des listes électorales de Laurent Gbagbo par la justice ivoirienne, une mesure qui a aussi touché M. Soro.

La radiation de Laurent Gbagbo « relève de la pure manœuvre politicienne mise en œuvre pour empêcher son retour en Côte d’Ivoire et empêcher sa candidature par une instrumentalisation de la justice », a dénoncé M. Ouegnin.

Condamné à vingt ans de prison

Les candidats ont jusqu’à lundi 31 août minuit pour déposer leurs dossiers et ne doivent pas nécessairement être présents physiquement, a affirmé à l’AFP le président de la Commission électorale indépendante (CEI) Ibrahime Kuibiert Coulibaly. « L’éligibilité relève du Conseil constitutionnel » et de lui seul, a-t-il rappelé.

Les motifs qui ont conduit la justice à confirmer la radiation de Laurent Gbagbo devraient conduire le Conseil constitutionnel à prononcer son inéligibilité, selon des sources judiciaires. Laurent Gbagbo a été condamné en janvier 2018 par la justice ivoirienne à vingt ans de prison pour le « braquage » de la Banque centrale des Etats d’Afrique de l’Ouest, pendant la crise post-électorale.

La coalition assure également « comprendre le mécontentement général des Ivoiriens contre le troisième mandat illégal de M. Ouattara ». Comme la précédente, la Constitution de 2016 limite à deux les mandats présidentiels. Les partisans de M. Ouattara affirment que le changement de Constitution a remis le compteur des mandats à zéro, mais leurs adversaires jugent anticonstitutionnelle une troisième candidature.

Cette candidature controversée a débouché sur des violences intercommunautaires dans plusieurs villes du pays, qui ont fait au moins huit morts. De nombreux observateurs craignent de nouvelles violences avant et après le scrutin du 31 octobre.

« Le pays est pris dans un tourbillon qui fait valser les libertés fondamentales », écrit Guillaume Soro« Nous n’avons entendu que le silence de la France (…). Un silence assourdissant », écrit M. Soro sur le site Internet de l’hebdomadaire du Journal du dimanche. L’ancien premier ministre demande également au président Macron, qui avait salué le renoncement de M. Ouattara à briguer un troisième mandat en mars, de prendre position aujourd’hui sur le fait que M. Ouattara est à nouveau dans la course à la présidence

 

 

 

YouTube

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 543 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Congo : les soignants auront bientôt des tablettes médicales

20/10/2020

Congo :...

  Ce lundi 19 octobre 2020, le...
URGENT! COMMUNIQUÉ DES CANDIDATS  SUITE À LA DÉCLARATION DE LA MISSION DE LA CEDEAO

20/10/2020

URGENT! COMMUNIQUÉ...

  Henri Konan Bédié et Pascal Affi...
« Alpha Condé n’a jamais été professeur ! C’était un buveur de whisky »

20/10/2020

« Alpha Condé...

Alpha Condé n’a jamais été professeur. En...
Mali : Robert Dussey transmet un message de Faure Gnassingbé à Bah N’daw

20/10/2020

Mali :...

  Quelques semaines après la nomination d’un...
Samuel Eto'o tacle violemment France Football

20/10/2020

Samuel Eto’o...

Samuel Eto'o tacle violemment le magazine  France...
RHDP : Cette grosse faute détectée dans un de ses tweets

20/10/2020

RHDP : Cette...

Une grosse faute a été détectée dans...
Insolite : un vaudou devant l’ambassade du Togo à Paris (photo)

20/10/2020

Insolite :...

Dans la matinée de ce dimanche 18...
Patokh Chodiev: comment un milliardaire a réussi

20/10/2020

Patokh Chodiev:...

Toute personne ayant eu du succès voit...
Côte d’Ivoire / Présidentielle 2020: voici ce que la mission de la CEDEAO recommande à l’opposition

20/10/2020

Côte d’Ivoire...

Une mission est arrivée ce dimanche 18...
Campagne / Ouattara se moque de Bédié et Affi : ” Ils n’ont pas d’argent…”

20/10/2020

Campagne /...

Le candidat Alassane Ouattara a raillé ses...
Violences contre le 3e mandat / Soro en colère : ” ADO assassine les Ivoiriens…”

20/10/2020

Violences contre...

Le Président de Générations et peuples Solidaires...
Présidentielle en Guinée / L’opposant Cellou Dalein Diallo revendique la victoire

20/10/2020

Présidentielle en...

L’opposant guinéen vient contre toute attente de...
Insolite : trois soleils aperçus à Mohe en Chine

20/10/2020

Insolite :...

Les phénomènes terrestres ne finiront pas d’étonner...
Tensions en Côte d’Ivoire / Des véhicules de transport incendiés à Yopougon

20/10/2020

Tensions en...

Des minicars de transport communément appelés “Gbaka...
Qui est en réalité Cellou Dalein Diallo, le farouche opposant d'Alpha Condé ?

19/10/2020

Qui est...

Economiste de formation, Cellou Dalein Diallo est...
Présidentielle en Guinée : ça chauffe

19/10/2020

Présidentielle en...

Les esprits s’échauffent dans tous les camps...
Port de masque : L’arrêté du ministre de l’Intérieur prorogé de 3 mois (communiqué)

19/10/2020

Port de...

Le gouvernement ne veut pas de relâchement...
Coronavirus : Voici le bilan établi ce 19 octobre dans le monde

19/10/2020

Coronavirus :...

Les conséquences économiques et humaines du coronavirus...
Ousmane Sonko attristé par le Rappel à Dieu des 3 enfants du Khalif des Layénes en 48 heures

19/10/2020

Ousmane Sonko...

En l’espace de 2 jours le Khalif...
Sénégal/ Education: Le cri de cœur des albinos

19/10/2020

Sénégal/ Education:...

Au Sénégal, 98% des albinos sont analphabètes....

Laurent Gbagbo, toujours en Belgique, pourrait être candidat à la présidentielle ivoirienne du 31 octobre : ses partisans ont annoncé mercredi 26 août qu’ils allaient déposer un dossier en son nom, alors que l’ancien chef d’Etat ne s’est pas encore prononcé publiquement sur le sujet.

De son côté, l’ancien chef rebelle et ex-premier ministre Guillaume Soro, candidat déclaré malgré son exil en France, a dénoncé dans une lettre ouverte au président Emmanuel Macron le « silence assourdissant » de la France sur la situation en Côte d’Ivoire.

 

« EDS [Ensemble pour la démocratie et la souveraineté] informe les Ivoiriens et la communauté internationale (…) qu’il déposera la candidature du président Laurent Gbagbo selon les procédures prévues », a affirmé le président de la coalition, Georges Armand Ouegnin, lors d’une déclaration au siège du Front populaire ivoirien (FPI), fondé par Laurent Gbagbo.

Celui-ci est toujours en liberté conditionnelle en Belgique dans l’attente d’un éventuel procès en appel devant la Cour pénale internationale (CPI), qui l’a acquitté en première instance de l’accusation de crimes contre l’humanité. Il a le droit de voyager à condition que le pays d’accueil accepte sa présence, mais il n’a pour le moment pas de passeport. Son avocate accuse les autorités de le lui refuser, celles-ci parlent de « traitement » en cours.

« Gbagbo ou rien »

Si la candidature de Laurent Gbagbo, 75 ans, devenait réelle, la Côte d’Ivoire retrouverait au premier tour les trois grands rivaux de l’élection de 2010. Elle avait débouché sur une crise qui avait fait quelque 3 000 morts, née du refus de Laurent Gbagbo de reconnaître la victoire du président Alassane Ouattara.

Le président Ouattara, 78 ans, a déjà déposé son dossier pour briguer un troisième mandat controversé alors que l’ancien président Henri Konan Bédié (1993-1999), 86 ans, devrait le faire ce jeudi. Kouadio Konan Bertin, dit « KKB », un dissident du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI, principal parti d’opposition), l’a pour sa part fait mercredi.

 

Laurent Gbagbo entretient le mystère autour de ses intentions pour la présidentielle. Son ancien premier ministre, Pascal Affi Nguessan, qui a obtenu le contrôle légal du FPI, a lui déjà annoncé sa propre candidature.

EDS, qui comprend notamment les « GOR » (« Gbagbo ou rien »), la faction qui lui est restée loyale au sein du FPI, a protesté mercredi contre la confirmation de la radiation des listes électorales de Laurent Gbagbo par la justice ivoirienne, une mesure qui a aussi touché M. Soro.

La radiation de Laurent Gbagbo « relève de la pure manœuvre politicienne mise en œuvre pour empêcher son retour en Côte d’Ivoire et empêcher sa candidature par une instrumentalisation de la justice », a dénoncé M. Ouegnin.

Condamné à vingt ans de prison

Les candidats ont jusqu’à lundi 31 août minuit pour déposer leurs dossiers et ne doivent pas nécessairement être présents physiquement, a affirmé à l’AFP le président de la Commission électorale indépendante (CEI) Ibrahime Kuibiert Coulibaly. « L’éligibilité relève du Conseil constitutionnel » et de lui seul, a-t-il rappelé.

Les motifs qui ont conduit la justice à confirmer la radiation de Laurent Gbagbo devraient conduire le Conseil constitutionnel à prononcer son inéligibilité, selon des sources judiciaires. Laurent Gbagbo a été condamné en janvier 2018 par la justice ivoirienne à vingt ans de prison pour le « braquage » de la Banque centrale des Etats d’Afrique de l’Ouest, pendant la crise post-électorale.

La coalition assure également « comprendre le mécontentement général des Ivoiriens contre le troisième mandat illégal de M. Ouattara ». Comme la précédente, la Constitution de 2016 limite à deux les mandats présidentiels. Les partisans de M. Ouattara affirment que le changement de Constitution a remis le compteur des mandats à zéro, mais leurs adversaires jugent anticonstitutionnelle une troisième candidature.

Cette candidature controversée a débouché sur des violences intercommunautaires dans plusieurs villes du pays, qui ont fait au moins huit morts. De nombreux observateurs craignent de nouvelles violences avant et après le scrutin du 31 octobre.

« Le pays est pris dans un tourbillon qui fait valser les libertés fondamentales », écrit Guillaume Soro« Nous n’avons entendu que le silence de la France (…). Un silence assourdissant », écrit M. Soro sur le site Internet de l’hebdomadaire du Journal du dimanche. L’ancien premier ministre demande également au président Macron, qui avait salué le renoncement de M. Ouattara à briguer un troisième mandat en mars, de prendre position aujourd’hui sur le fait que M. Ouattara est à nouveau dans la course à la présidence

 

 

 

YouTube

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 543 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire