Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Découvrez le top 6 des révolutionnaires africains les plus célèbres (photos)
08/02/2020 à 21h31 par La redaction

L’Afrique a parcouru un long chemin parsemé d’embûches dans la lutte pour la liberté et la démocratie. Plusieurs Africains ont donné leur vie pour la souveraineté dont le continent jouit aujourd’hui.

Un grand nombre de héros et d’héroïnes révolutionnaires d’Afrique ont été assassinés pour leur croyance dans le rêve africain de l’égalité pour tous.

Mais malgré leurs morts prématurées, leurs héritages demeurent. C’est sur la base solide de ces révolutionnaires que le continent évolue jusqu’à nos jours.

Mouammar Kadhafi (Libye)

Communément appelé « colonel Kadhafi », Mouammar Kadhafi était un politicien révolutionnaire et président qui a dirigé la Libye, un pays d’Afrique du Nord de 1969 à 2011.

Au départ, il était déterminé pour des motifs idéologiques dans le nationalisme arabe et le socialisme, mais plus tard, il a pris les rênes du pays suivant sa propre idéologie, la Troisième théorie universelle surnommée le « kadhafisme ».

Kadhafi est né en 1942 à Syrte d’une famille bédouine pauvre et est devenu un nationaliste arabe alors qu’il était élève à l’école de Sabha.

En 1963, il a rejoint l’Académie royale militaire de Benghazi, où il a fondé une cellule révolutionnaire qui l’a aidé à mener à bien un coup d’État contre la monarchie Senoussi d’Idris en 1969, soutenue par l’Occident.

Il a été largement célébré pour sa position anti-impérialiste et son ferme soutien à l’unité arabe et africaine.

Patrice Lumumba (RD Congo)

L’un des révolutionnaires les plus célèbres, Patrice Emery Lumumba était un homme politique congolais populaire. Il a été le tout premier ministre de la République démocratique du Congo de juin à septembre 1960. Lumumba a joué un rôle décisif dans la lutte pour l’indépendance étant le leader du parti populaire Mouvement National Congolais (MNC) dont l’objectif était d’obtenir l’indépendance dans les plus brefs délais.

Peu après l’indépendance du Congo des mains de la Belgique en 1960, Lumumba, un nationaliste et panafricaniste africain a eu des différends avec le président Joseph Kasa-Vubu pour sa quête incessante de l’extermination du groupe sécessionniste belge Katanga. Il a finalement été emprisonné sous la présidence de Mobutu Sese Seko et fut publiquement exécuté plus tard par un peloton d’exécution sous les instructions des autorités katangaises. Il n’avait que 35 ans lorsqu’il a été tué en 1961.

Thomas Sankara (Burkina Faso)

Considéré comme un leader charismatique, emblématique et révolutionnaire, Thomas Isidore Noel Sankara est né en décembre 1949 dans un petit village appelé Yako en Haute-Volta (aujourd’hui Burkina Faso). L’étoile de Sankara a commencé à briller aux premiers stades de sa vie quand il a été nommé capitaine dans l’armée burkinabé. Il avait moins de trente ans.

En 1983, Sankara a dirigé un coup d’Etat militaire soutenu par le peuple contre le président Jean-Baptiste Ouédraogo dans le but de lutter contre la corruption et la suprématie de l’ancienne puissance coloniale française. Sankara a lancé un programme ambitieux de transformation sociale et économique. Il a réussi à changer le nom du pays (Haute-Volta) par celui de Burkina Faso, qui signifie « Terre des hommes intègres ».

Son approche révolutionnaire aux problèmes ont fait de lui une icône pour de nombreux Africains, en particulier les pauvres. Mais il fut plus tard renversé et exécuté en 1987.

Nelson Mandela (Afrique du Sud)

Considéré par beaucoup comme le père de l’Afrique du Sud, Nelson Mandela a été le premier président noir de ce pays. On se souvient de lui pour sa quête révolutionnaire de l’égalité en Afrique du Sud, après plusieurs années sous l’apartheid. Depuis le début des années 1940, Mandela a dirigé un mouvement anti-apartheid qui a mis fin à des décennies de discrimination raciale contre les Noirs par les colonialistes blancs.

Pendant son mandat, de 1994 à 1999, Mandela s’est concentré sur la destruction de l’héritage de l’apartheid, encourageant la réconciliation entre les races et combattant le racisme institutionnalisé. Bien qu’il n’ait pas réussi à éradiquer complètement la haine raciale en Afrique du Sud, ses efforts pour unifier le pays et renforcer la cohésion ont permis à la nation arc-en-ciel de se remettre des nombreuses années d’hostilité. Mandela est décédé en 2013 à l’âge de 95 ans.

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

RFI annonce la mort du Roi Pélé (Photos)

16/11/2020

RFI annonce...

  RFI a annoncé ce 16 novembre...
Nigeria : le laboratoire Pfizer avait déjà créé des ‘‘dégâts humains’’ avec ses vaccins

16/11/2020

Nigeria : le...

Le laboratoire Pfizer dans ses recherches a...
Cameroun : La Communauté missionnaire Saint Paul organise une soirée pour Samuel Eto'o

16/11/2020

Cameroun :...

La légende du football camerounais sera célébré...
Côte d'ivoire : Une grotte mariale saccagée à M'batto

16/11/2020

Côte d’ivoire...

Les actes repréhensibles continuent de secouer la...
Kenya : des bébés en vente sur le marché noir

16/11/2020

Kenya :...

  Il s'agit d'un phénomène qui attriste...
Côte d’Ivoire : la grosse inquiétude de Beaumelle avant le match retour contre le Madagascar !

16/11/2020

Côte d’Ivoire...

Après leur victoire (2-1) contre les Barea...
Violences post-électorales/ Le Cardinal Kutwa réagit: “Le respect de la Loi est plus important que les élections”

16/11/2020

Violences post-électorales/...

C’est une déclaration qui fera encore gerber...
Présidentielle ivoirienne/ Le Pape François appelle à un “climat de confiance réciproque de dialogue”

16/11/2020

Présidentielle ivoirienne/...

A la faveur de la célébration de...
Décès de J.J Rawlings : l’ancien président Dramani Mahama empêché de signer le livre de condoléances

16/11/2020

Décès de...

Une délégation du Congrès national démocratique (NDC),...
Après les avoir accusés de putsch/ Voici ce que Hamed Bakayoko demande encore aux opposants

16/11/2020

Après les...

Le Premier Ministre Hamed Bakayoko appelle l’opposition...
Bénin : Frédéric Joël Aïvo conquiert les adeptes de Feu Sossa Guedehoungue

16/11/2020

Bénin : Frédéric...

Le Professeur Frédéric Joël Aïvo poursuit sa conquête...
USA: Donald Trump révèle pourquoi Joe Biden a remporté la présidentielle

16/11/2020

USA: Donald...

Le président Donald Trump a reconnu à...
États-Unis/présidentielle 2020 : le pasteur TB Joshua dit à Donald Trump ce qu’il doit faire après sa défaite (vidéo)

16/11/2020

États-Unis/présidentielle 2020...

Donald Trump devrait accepter sa défaite face...
Hamed Bakayoko en colère: “Des journalistes et des grands journaux sont devenus des relais de fake news des réseaux sociaux”

16/11/2020

Hamed Bakayoko...

Le régime RHDP semble ne plus apprécier...
Forbes: Michael Jackson est la célébrité décédée la mieux rémunérée pour la 8e année consécutive- (Top 13)

16/11/2020

Forbes: Michael...

Le regretté Michael Jackson est une fois...
Sénégal : Révélations choquantes d’une femme mariée : « Mon mari éjacule dès qu’il me pénètre »

16/11/2020

Sénégal :...

Au Sénégal, des révélations choquantes d’une femme...
Afrique du Sud: Sandile Shezi, 23 ans, devient le plus jeune multimillionnaire du pays

15/11/2020

Afrique du...

La persévérance, c'est la clé du succès....
Equipe nationale du Sénégal : Mané dépasse Bocandé,  égale Diouf et vise Henri Camara…

15/11/2020

Equipe nationale...

L’attaquant de Liverpool Sadio Mané a inscrit...
Donald Trump : " Joe Biden a gagné"

15/11/2020

Donald Trump...

  C'est l'une des premières fois que...
Le défenseur du PSG, Abdou Diallo, ouvre la porte à la sélection sénégalaise

15/11/2020

Le défenseur...

Invité ce dimanche d'Europe 1 Sport, le...

L’Afrique a parcouru un long chemin parsemé d’embûches dans la lutte pour la liberté et la démocratie. Plusieurs Africains ont donné leur vie pour la souveraineté dont le continent jouit aujourd’hui.

Un grand nombre de héros et d’héroïnes révolutionnaires d’Afrique ont été assassinés pour leur croyance dans le rêve africain de l’égalité pour tous.

Mais malgré leurs morts prématurées, leurs héritages demeurent. C’est sur la base solide de ces révolutionnaires que le continent évolue jusqu’à nos jours.

Mouammar Kadhafi (Libye)

Communément appelé « colonel Kadhafi », Mouammar Kadhafi était un politicien révolutionnaire et président qui a dirigé la Libye, un pays d’Afrique du Nord de 1969 à 2011.

Au départ, il était déterminé pour des motifs idéologiques dans le nationalisme arabe et le socialisme, mais plus tard, il a pris les rênes du pays suivant sa propre idéologie, la Troisième théorie universelle surnommée le « kadhafisme ».

Kadhafi est né en 1942 à Syrte d’une famille bédouine pauvre et est devenu un nationaliste arabe alors qu’il était élève à l’école de Sabha.

En 1963, il a rejoint l’Académie royale militaire de Benghazi, où il a fondé une cellule révolutionnaire qui l’a aidé à mener à bien un coup d’État contre la monarchie Senoussi d’Idris en 1969, soutenue par l’Occident.

Il a été largement célébré pour sa position anti-impérialiste et son ferme soutien à l’unité arabe et africaine.

Patrice Lumumba (RD Congo)

L’un des révolutionnaires les plus célèbres, Patrice Emery Lumumba était un homme politique congolais populaire. Il a été le tout premier ministre de la République démocratique du Congo de juin à septembre 1960. Lumumba a joué un rôle décisif dans la lutte pour l’indépendance étant le leader du parti populaire Mouvement National Congolais (MNC) dont l’objectif était d’obtenir l’indépendance dans les plus brefs délais.

Peu après l’indépendance du Congo des mains de la Belgique en 1960, Lumumba, un nationaliste et panafricaniste africain a eu des différends avec le président Joseph Kasa-Vubu pour sa quête incessante de l’extermination du groupe sécessionniste belge Katanga. Il a finalement été emprisonné sous la présidence de Mobutu Sese Seko et fut publiquement exécuté plus tard par un peloton d’exécution sous les instructions des autorités katangaises. Il n’avait que 35 ans lorsqu’il a été tué en 1961.

Thomas Sankara (Burkina Faso)

Considéré comme un leader charismatique, emblématique et révolutionnaire, Thomas Isidore Noel Sankara est né en décembre 1949 dans un petit village appelé Yako en Haute-Volta (aujourd’hui Burkina Faso). L’étoile de Sankara a commencé à briller aux premiers stades de sa vie quand il a été nommé capitaine dans l’armée burkinabé. Il avait moins de trente ans.

En 1983, Sankara a dirigé un coup d’Etat militaire soutenu par le peuple contre le président Jean-Baptiste Ouédraogo dans le but de lutter contre la corruption et la suprématie de l’ancienne puissance coloniale française. Sankara a lancé un programme ambitieux de transformation sociale et économique. Il a réussi à changer le nom du pays (Haute-Volta) par celui de Burkina Faso, qui signifie « Terre des hommes intègres ».

Son approche révolutionnaire aux problèmes ont fait de lui une icône pour de nombreux Africains, en particulier les pauvres. Mais il fut plus tard renversé et exécuté en 1987.

Nelson Mandela (Afrique du Sud)

Considéré par beaucoup comme le père de l’Afrique du Sud, Nelson Mandela a été le premier président noir de ce pays. On se souvient de lui pour sa quête révolutionnaire de l’égalité en Afrique du Sud, après plusieurs années sous l’apartheid. Depuis le début des années 1940, Mandela a dirigé un mouvement anti-apartheid qui a mis fin à des décennies de discrimination raciale contre les Noirs par les colonialistes blancs.

Pendant son mandat, de 1994 à 1999, Mandela s’est concentré sur la destruction de l’héritage de l’apartheid, encourageant la réconciliation entre les races et combattant le racisme institutionnalisé. Bien qu’il n’ait pas réussi à éradiquer complètement la haine raciale en Afrique du Sud, ses efforts pour unifier le pays et renforcer la cohésion ont permis à la nation arc-en-ciel de se remettre des nombreuses années d’hostilité. Mandela est décédé en 2013 à l’âge de 95 ans.

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire