Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Découverte de missiles français en Libye
10/07/2019 à 22h04 par La redaction

La France a admis mercredi que les missiles découverts dans un QG du maréchal libyen Khalifa Haftar près de Tripoli lui appartenaient, tout en niant avoir fourni ces armes aux rebelles, en violation de l'embargo sur les armes en vigueur en Libye. Cette affaire risque de nourrir une fois encore les suspicions quant à un soutien français au camp Haftar, ce dont Paris se défend.

"Les missiles Javelin trouvés à Gharyan (ouest) appartiennent effectivement aux armées françaises, qui les avaient achetés aux Etats-Unis", a déclaré à l'AFP le ministère français des Armées, confirmant d'embarrassantes révélations du New York Times. Le quotidien américain a attribué mardi à la France la propriété de quatre missiles antichars, découverts par les forces loyales au gouvernement d'union nationale (GNA) sur une base reprise fin juin au maréchal Haftar, l'homme fort de l'Est libyen, qui a lancé en avril une offensive sur la capitale.

"Ces armes étaient destinées à l'autoprotection d'un détachement français déployé à des fins de renseignement en matière de contre-terrorisme", a détaillé le ministère des Armées, ainsi forcé de confirmer la présence de forces françaises sur le territoire libyen, alors que Paris n'évoque d'habitude jamais l'engagement de ses forces spéciales et de ses agents de renseignement.

La France se défend Toutefois, ces munitions, "endommagées et hors d'usage", étaient "temporairement stockées dans un dépôt en vue de leur destruction" et "n'ont pas été transférées à des forces locales", assure Paris qui se défend de les avoir fournies aux troupes du maréchal Haftar, sans pour autant expliquer comment elles ont fini sur cette base.

 

Lire aussi: Nigeria : un pasteur aurait ressuscité un mort (vidéo)

Lire aussi: Côte d’voire / 3è mandat de Ouattara : Tina Glamour tacle Meiway

"Il n'a jamais été question ni de vendre, ni de céder ni de prêter ou de transférer ces munitions à quiconque en Libye", insiste le ministère français des Armées, qui ne dit pas non plus pourquoi ces munitions, stockées dans un pays en guerre, n'ont pas été rapidement détruites. Afflux d’armement Les forces fidèles au GNA, reconnu par l'ONU, ont saisi lors de la reprise de Gharyan une série d'armes modernes de fabrication étrangère, présentées à la presse: trois missiles antichars Javelin et sept projectiles d'artillerie à guidage laser Norinco GP6 de fabrication chinoise.

Washington a lancé une enquête pour comprendre comment ces missiles américains étaient arrivés dans un pays théoriquement soumis à un strict embargo sur les armes depuis 2011. Les armes saisies avaient initialement été soupçonnées d'appartenir aux Emirats, qui avaient fermement démenti.

Selon le New York Times, le département d'Etat américain a récemment conclu que les missiles Javelin "avaient été originellement vendus à la France", en se fondant notamment sur "leurs numéros de série". Paris avait acheté aux Etats-Unis quelque 260 missiles Javelin en 2010, selon l'Agence de coopération de sécurité et de défense du Pentagone citée par le NYT.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 520 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Côte d'Ivoire/ Primud: Molare répond à ses détracteurs

14/10/2020

Côte d’Ivoire/...

En Côte d’Ivoire, Primud est l’un des meilleurs festivals...
Togo : le célèbre animateur Toni B Cool est mort

14/10/2020

Togo :...

  Triste nouvelle pour les inconditionnels fans...
Triste histoire : Son homme se marie avec une autre femme en cachette

14/10/2020

Triste histoire...

Enveloppée dans une triste histoire, une mère...
Skelly : "si DJ Arafat avait un village, il ne serait pas déterré"

13/10/2020

Skelly :...

Dans un message laissé sur sa page...
Hillary Clinton en justice pour avoir causé le chaos en Lybie

13/10/2020

Hillary Clinton...

Visiblement, HIllary Clinton a joué un rôle décisif dans l’envoi des...
Togo : Des Chinois achètent 1000 hectares

13/10/2020

Togo :...

  Véritable bombe à retardement. Au Togo,...
Covid-19 : Des paquebots de luxe sur le point d'être démolis

13/10/2020

Covid-19 :...

Avec cette  crise sanitaire due à la...
Le héros malien Mamoudou Gassama est désormais un homme marié

13/10/2020

Le héros...

Passé de sans papiers à héros national...
Muhammadu Buhari et Osinbajo prévoient 4 milliards nairas pour l'alimentation et le voyage

13/10/2020

Muhammadu Buhari...

  Le président Muhammadu Buhari a présenté...
Angola : l'ancien président dos Santos poursuivi par la justice

13/10/2020

Angola :...

  L'ancien président angolais José Eduardo dos...
Cameroun : la taxe sur les téléphones portables suscite de vives polémiques

13/10/2020

Cameroun :...

  Après avoir annoncé l'entrée en vigueur...
Belgique: une femme transgenre nommée vice première-ministre, une première en Europe

13/10/2020

Belgique: une...

La Belgique a mis fin à des...
Prix Nobel d’économie : les Américains Paul R. Milgrom et Robert B. Wilson, récompensés

13/10/2020

Prix Nobel...

Les deux Américains Paul R. Milgrom et...
Primud 2020: Sandia Chouchou clashe violemment Molare

13/10/2020

Primud 2020:...

Dans la soirée d’hier, se tenait les...
Douk Saga : 14 ans après sa mort, l’artiste reste dans la mémoire des mélomanes

13/10/2020

Douk Saga...

12 octobre 2006- 12 octobre 2020, cela...
Burkina Faso: une ville du pays enregistre une forte pénurie de préservatifs…La raison!

13/10/2020

Burkina Faso:...

Dans le sud-Ouest du Burkina Faso, dans...
Rumeurs de fuite du pays/ KKB est en “Côte d’Ivoire et “participera à l’élection présidentielle”, selon sa chargée de communication

13/10/2020

Rumeurs de...

Face aux rumeurs l’envoyant sa famille et...
Côte d’Ivoire: Alassane Ouattara justifie la raison de son troisième mandat

13/10/2020

Côte d’Ivoire:...

En visite de famille à Odienné dans...
Présidentielle ivoirienne/ voici la date fixée pour le retrait des cartes d’électeurs

13/10/2020

Présidentielle ivoirienne/...

La Commission Électorale Indépendante (CEI) de Côte...
Alison-Madueke : la Nigériane recherchée dans trois pays pour l’un des plus grands détournements de fonds de l’histoire

13/10/2020

Alison-Madueke :...

Alison-Madueke, première femme présidente de l’OPEP (Organisation...

La France a admis mercredi que les missiles découverts dans un QG du maréchal libyen Khalifa Haftar près de Tripoli lui appartenaient, tout en niant avoir fourni ces armes aux rebelles, en violation de l'embargo sur les armes en vigueur en Libye. Cette affaire risque de nourrir une fois encore les suspicions quant à un soutien français au camp Haftar, ce dont Paris se défend.

"Les missiles Javelin trouvés à Gharyan (ouest) appartiennent effectivement aux armées françaises, qui les avaient achetés aux Etats-Unis", a déclaré à l'AFP le ministère français des Armées, confirmant d'embarrassantes révélations du New York Times. Le quotidien américain a attribué mardi à la France la propriété de quatre missiles antichars, découverts par les forces loyales au gouvernement d'union nationale (GNA) sur une base reprise fin juin au maréchal Haftar, l'homme fort de l'Est libyen, qui a lancé en avril une offensive sur la capitale.

"Ces armes étaient destinées à l'autoprotection d'un détachement français déployé à des fins de renseignement en matière de contre-terrorisme", a détaillé le ministère des Armées, ainsi forcé de confirmer la présence de forces françaises sur le territoire libyen, alors que Paris n'évoque d'habitude jamais l'engagement de ses forces spéciales et de ses agents de renseignement.

La France se défend Toutefois, ces munitions, "endommagées et hors d'usage", étaient "temporairement stockées dans un dépôt en vue de leur destruction" et "n'ont pas été transférées à des forces locales", assure Paris qui se défend de les avoir fournies aux troupes du maréchal Haftar, sans pour autant expliquer comment elles ont fini sur cette base.

 

Lire aussi: Nigeria : un pasteur aurait ressuscité un mort (vidéo)

Lire aussi: Côte d’voire / 3è mandat de Ouattara : Tina Glamour tacle Meiway

"Il n'a jamais été question ni de vendre, ni de céder ni de prêter ou de transférer ces munitions à quiconque en Libye", insiste le ministère français des Armées, qui ne dit pas non plus pourquoi ces munitions, stockées dans un pays en guerre, n'ont pas été rapidement détruites. Afflux d’armement Les forces fidèles au GNA, reconnu par l'ONU, ont saisi lors de la reprise de Gharyan une série d'armes modernes de fabrication étrangère, présentées à la presse: trois missiles antichars Javelin et sept projectiles d'artillerie à guidage laser Norinco GP6 de fabrication chinoise.

Washington a lancé une enquête pour comprendre comment ces missiles américains étaient arrivés dans un pays théoriquement soumis à un strict embargo sur les armes depuis 2011. Les armes saisies avaient initialement été soupçonnées d'appartenir aux Emirats, qui avaient fermement démenti.

Selon le New York Times, le département d'Etat américain a récemment conclu que les missiles Javelin "avaient été originellement vendus à la France", en se fondant notamment sur "leurs numéros de série". Paris avait acheté aux Etats-Unis quelque 260 missiles Javelin en 2010, selon l'Agence de coopération de sécurité et de défense du Pentagone citée par le NYT.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 520 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire