Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
DATA DIVIDEND PROJECT, UNE INITIATIVE POUR QUE LA TECH PAYE LES DONNÉES DES UTILISATEURS
23/06/2020 à 10h44 par La redaction

Démocrate et ex-candidat à l’élection présidentielle américaine, Andrew Yang a annoncé le lancement d’un nouveau projet baptisé Data Dividend. Celui-ci reprend une idée qui a déjà fait parler d’elle au cours de ces dernières années, à savoir, le paiement des données personnelles des utilisateurs.

Pour que les données personnelles deviennent un droit de propriété

Dans le cadre de l’initiative Data Dividend, Andrew Yang souhaite la mise en place de droits de propriété sur les données personnelles. Cela serait la suie logique des lois comme le California Consumer Privacy Act (CCPA), une mesure déjà en vigueur qui vise à assurer le droit à la vie privée ainsi que la protection des utilisateurs. Cette dernière a quelques ressemblances avec le RGPD européen.

Avec un tel projet, l’entrepreneur américain souhaite que les données personnelles des utilisateurs puissent devenir un droit de propriété. De cette façon, ces derniers pourront choisir s’ils décident de les vendre  donc, de les partager) aux entreprises tech ou non.

Andrew Yang espère que ce projet saura séduire plus d’un million de personnes avant la fin de l’année, principalement des californiens déjà concernés par le CCPA. Il souhaite ainsi montrer que les utilisateurs sont concernés par un tel sujet et faire évoluer la loi pour qu’elle finisse par concerner tout le pays. Dans le cas où cette mesure est concrétisée, l’homme affirme que ses équipes travailleront main dans la main avec les utilisateurs afin de les aider à être payés.

L’idée de rémunérer les utilisateurs pour utiliser leurs données personnelles n’est pas nouvelle. Andrew Yang lui-même a indiqué à The Verge avoir été influencé par Jaron Lanier, un compositeur et chercheur en informatique américain. Ce dernier s’attaque régulièrement à plusieurs entreprises du secteur de la tech comme Facebook en invitant les utilisateurs à supprimer leur compte.

Fin 2018, il dévoilait un ouvrage intitulé Dix arguments pour supprimer immédiatement vos comptes sur les réseaux sociaux (en français), dans lequel il évoquait un système massif de « modification comportementale » conséquent à la création de Facebook, Snapchat, Twitter et autres. Celui-ci défend également l’idée de payer les utilisateurs pour leurs données personnelles.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 502 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Démocrate et ex-candidat à l’élection présidentielle américaine, Andrew Yang a annoncé le lancement d’un nouveau projet baptisé Data Dividend. Celui-ci reprend une idée qui a déjà fait parler d’elle au cours de ces dernières années, à savoir, le paiement des données personnelles des utilisateurs.

Pour que les données personnelles deviennent un droit de propriété

Dans le cadre de l’initiative Data Dividend, Andrew Yang souhaite la mise en place de droits de propriété sur les données personnelles. Cela serait la suie logique des lois comme le California Consumer Privacy Act (CCPA), une mesure déjà en vigueur qui vise à assurer le droit à la vie privée ainsi que la protection des utilisateurs. Cette dernière a quelques ressemblances avec le RGPD européen.

Avec un tel projet, l’entrepreneur américain souhaite que les données personnelles des utilisateurs puissent devenir un droit de propriété. De cette façon, ces derniers pourront choisir s’ils décident de les vendre  donc, de les partager) aux entreprises tech ou non.

Andrew Yang espère que ce projet saura séduire plus d’un million de personnes avant la fin de l’année, principalement des californiens déjà concernés par le CCPA. Il souhaite ainsi montrer que les utilisateurs sont concernés par un tel sujet et faire évoluer la loi pour qu’elle finisse par concerner tout le pays. Dans le cas où cette mesure est concrétisée, l’homme affirme que ses équipes travailleront main dans la main avec les utilisateurs afin de les aider à être payés.

L’idée de rémunérer les utilisateurs pour utiliser leurs données personnelles n’est pas nouvelle. Andrew Yang lui-même a indiqué à The Verge avoir été influencé par Jaron Lanier, un compositeur et chercheur en informatique américain. Ce dernier s’attaque régulièrement à plusieurs entreprises du secteur de la tech comme Facebook en invitant les utilisateurs à supprimer leur compte.

Fin 2018, il dévoilait un ouvrage intitulé Dix arguments pour supprimer immédiatement vos comptes sur les réseaux sociaux (en français), dans lequel il évoquait un système massif de « modification comportementale » conséquent à la création de Facebook, Snapchat, Twitter et autres. Celui-ci défend également l’idée de payer les utilisateurs pour leurs données personnelles.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 502 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire