Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
CULTURE : IL Y A 9 ANS MOURRAIT BASILE ALLAINMAT MAHINÉ
06/07/2020 à 12h33 par La redaction

Basile Allainmat Mahiné est mort le 7 juillet 2011 en France. Le Gabon lui doit d’avoir porté haut son nom dans l’excellence artistique en Europe, pour ce qui est du design automobile, bien avant les indépendances. Au plan purement national, il est le créateur du « Monument aux Morts », l’initiateur de l’actuelle École d’arts et manufacture (Enam) de Libreville et le maître des grands peintres contemporains que sont Minkoe Mi Nzé, Walker-Onewin, Prosper Ekoré ou Maurice Mombo Mubamu, entres autres. (Légère réécriture d’un article paru en 2011 dans Gaboneco).

CULTURE : IL Y A 9 ANS MOURRAIT BASILE ALLAINMAT MAHINÉ

Le «Monument aux Morts» de Libreville dans les années 60. © Gettyimages

Le père fondateur des arts plastiques contemporains gabonais, Basile Allainmat Mahine, a quitté la terre des hommes le jeudi 7 juillet 2011 à Saint-Brieuc (France), à l’âge de 81 ans. Né en 1930, à la Montagne-Sainte de Libreville, il est très peu connu du jeune public gabonais alors que l’une de ses œuvres, le «Monument aux Morts», surplombe la place de l’Indépendance, près du mémorial du président Léon MBA à Libreville. Il s’agit de l’un des plus anciennes sculptures monumentales de Libreville, après le monument Charles N’Tchoréré.

CULTURE : IL Y A 9 ANS MOURRAIT BASILE ALLAINMAT MAHINÉ

Basile Allainmat Mahine et le «Monument aux Morts», œuvre qui survivra certainement aux multiples disciples du maître. © D.R.

Il est tout de même à déplorer qu’ayant été endommagée, en mai 2019, par un arbre tombé dessus du fait d’un orage violent, sa pointe qui vouvoyait les cieux s’est brisée. Reconstruite, elle n’est plus aussi haute qu’à l’origine. Les services chargés de sa réhabilitation ont voulu économiser béton et coût des échafaudages.

Formation, design automobile et œuvre au Gabon

Basile Allainmat Mahine entre à l’École nationale supérieure des beaux-arts de Paris en 1948. Il y côtoie alors des contemporains qui deviendront des célébrités mondiales. Notamment, Jacques Nocher, designer automobile créateur de la Renault Clio, et César Baldaccini, sculpteur français connu pour ses séries des «compressions» de voitures et de ferraille et pour ses empreintes humaines monumentales. Basile Allainmat est le seul étudiant de sa promotion à avoir obtenu le Prix de Rome, une bourse d’étude pour les étudiants en art. Créé en 1663 en France sous le règne de Louis XIV, le Prix de Rome était attribué à des étudiants promoteurs sélectionnés à travers des épreuves éliminatoires réputées difficiles. Le Gabonais Allainmat Mahine y a accédé bien avant les indépendances. Ce qui dans le contexte de l’époque est une prouesse historique.

Au terme de ses études, il est engagé comme designer automobile à Simca, succursale française de Fiat. Il y crée la Simca Aronde, une berline familiale fabriquée de 1951 à 1963 qui est alors la voiture la plus vendue de France. Il crée également le prototype de la Fulgur, une voiture futuriste qui restera au stade de projet.

CULTURE : IL Y A 9 ANS MOURRAIT BASILE ALLAINMAT MAHINÉ

Rare photo de Basile Allainmat Mahine. © Flickr (Tous droits réservés par Nad Malemba)

Revenu en sa terre natale après son service militaire en Indochine, Basile Allainmat Mahine se fait notamment remarquer en remportant le concours pour la réalisation du «Monument aux Morts». Selon des témoignages concordants, ce monument, réalisé avec la contribution de ses compatriotes gabonais, fut moulé en un seul bloc dans un coffrage fabriqué à Port-Gentil, puis transporté à Libreville. Il devait être parachevé par la représentation des écussons des neuf provinces. Mais l’œuvre ne trouva pas son financement jusqu’au bout et ne fut pas achevée telle qu’elle avait été imaginée.

Au début des années 60, il suscite la création de la section Arts plastiques du Collège Technique de Libreville où il enseignera. Détachée du Lycée Technique en 1970, cette section deviendra le Centre National d’Art et Manufacture (CNAM), puis en 1983 l’École Nationale d’Art et Manufacture dont il a alors l’idée et sera le premier directeur. Il y formera la première génération de peintres gabonais modernes : Marcellin Minkoe Mi Nzé, Ernest Walker-Onewin, Prosper Ekoré et Maurice Mombo Mubamu, entres autres.

On doit également à Basile Allainmat la promotion de la pierre de Mbigou. Il a en effet ramené de la province de la Ngounié, les artisans Tsamba Baupala, Moulaloukou et Tanga pour créer le village de pierres taillées de Mbigou, situé à Alibandeng derrière le Camp de Gaulle à Libreville. Il est l’auteur, avec André Guyon, de l’ouvrage «Pierres de M’bigou : Recueil photographique sur l’artisanat des pierres de M’bigou».

Nombreux sont ceux qui souhaitent que le «Monument aux Morts» soit non seulement réhabilité par la reconstruction de sa pointe à sa hauteur originale et la remise de l’inscription qu’il portait à sa création («À ceux qui sont morts pour le Gabon – La Patrie reconnaissante»), mais aussi en terminant le projet originel de Basile Allainmat. Nombreux de ses anciens disciples sont vivant pouvant le faire mais n’attendent sans doute que l’aval des autorités et des moyens. Dix ans bientôt que le maître aura disparu.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 543 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Qui est en réalité Cellou Dalein Diallo, le farouche opposant d'Alpha Condé ?

19/10/2020

Qui est...

Economiste de formation, Cellou Dalein Diallo est...
Présidentielle en Guinée : ça chauffe

19/10/2020

Présidentielle en...

Les esprits s’échauffent dans tous les camps...
Port de masque : L’arrêté du ministre de l’Intérieur prorogé de 3 mois (communiqué)

19/10/2020

Port de...

Le gouvernement ne veut pas de relâchement...
Coronavirus : Voici le bilan établi ce 19 octobre dans le monde

19/10/2020

Coronavirus :...

Les conséquences économiques et humaines du coronavirus...
Ousmane Sonko attristé par le Rappel à Dieu des 3 enfants du Khalif des Layénes en 48 heures

19/10/2020

Ousmane Sonko...

En l’espace de 2 jours le Khalif...
Sénégal/ Education: Le cri de cœur des albinos

19/10/2020

Sénégal/ Education:...

Au Sénégal, 98% des albinos sont analphabètes....
Présidentielle en Guinée : Les résultats non-proclamés installent un bras de fer

19/10/2020

Présidentielle en...

A peine le premier tour de la...
Dernière minute – Guinée : Cellou Dalein Diallo annonce sa victoire (vidéo)

19/10/2020

Dernière minute...

Cellou Dalein Diallo crie victoire ! « Mes chers...
Urgent Guinée: Sondages sortie des Urnes, President Alpha perdu

19/10/2020

Urgent Guinée:...

Urgent_Guinée🇬🇳: Sondages sortie des Urnes Mamadou Cellou...
Chine : le coronavirus  détecté sur l'emballage d'aliments congelés

19/10/2020

Chine :...

Le Centre chinois de contrôle et de...
Guillaume Soro répond sèchement aux menaces d’Alassane Ouattara

19/10/2020

Guillaume Soro...

L’ancien président de l’Assemblée nationale ivoirienne, Guillaume...
USA : il menace de se suicider s’il ne parle pas à Donald Trump

19/10/2020

USA :...

Ce dimanche 18 octobre 2020, un homme...
Twitter supprime la publication d’un conseiller de Trump sur les masques de protection

19/10/2020

Twitter supprime...

Twitter, encore appelé l’oiseau bleu a supprimé...
Agbéyomé Kodjo : son Premier ministre a démissionné

19/10/2020

Agbéyomé Kodjo...

Agbéyomé Kodjo va-t-il en nommer un autre...
Togo : Kwasigan Agba quitte le gouvernement d'Agbeyomé Kodjo

19/10/2020

Togo :...

  Le "président démocratiquement élu" du Togo,...
Pour Donald Trump, Emmanuel Macron est un "Premier Ministre"

19/10/2020

Pour Donald...

  Le président américain vient de rétrograder...
Guillaume Soro : le peuple doit dire « NON au 3ème mandat de Ouattara »

19/10/2020

Guillaume Soro :...

L’ancien président de l’Assemblée Nationale, Guillaume Soro...
La faim dans le monde: découvrez les 18 pays africains les plus atteints

19/10/2020

La faim...

En raison de ses efforts pour nourrir...
Prix national d’excellence CIE du meilleur élève 2020 : la société d’électricité honore les élèves de la Côte d’Ivoire

19/10/2020

Prix national...

Depuis sa création en 1990, la CIE...
Amon Tanoh, après 30 ans avec Ouattara: ” Je ne trahirai pas de secrets “

19/10/2020

Amon Tanoh,...

L’ancien ministre des Affaires Étrangères d’Alassane Ouattara...

Basile Allainmat Mahiné est mort le 7 juillet 2011 en France. Le Gabon lui doit d’avoir porté haut son nom dans l’excellence artistique en Europe, pour ce qui est du design automobile, bien avant les indépendances. Au plan purement national, il est le créateur du « Monument aux Morts », l’initiateur de l’actuelle École d’arts et manufacture (Enam) de Libreville et le maître des grands peintres contemporains que sont Minkoe Mi Nzé, Walker-Onewin, Prosper Ekoré ou Maurice Mombo Mubamu, entres autres. (Légère réécriture d’un article paru en 2011 dans Gaboneco).

CULTURE : IL Y A 9 ANS MOURRAIT BASILE ALLAINMAT MAHINÉ

Le «Monument aux Morts» de Libreville dans les années 60. © Gettyimages

Le père fondateur des arts plastiques contemporains gabonais, Basile Allainmat Mahine, a quitté la terre des hommes le jeudi 7 juillet 2011 à Saint-Brieuc (France), à l’âge de 81 ans. Né en 1930, à la Montagne-Sainte de Libreville, il est très peu connu du jeune public gabonais alors que l’une de ses œuvres, le «Monument aux Morts», surplombe la place de l’Indépendance, près du mémorial du président Léon MBA à Libreville. Il s’agit de l’un des plus anciennes sculptures monumentales de Libreville, après le monument Charles N’Tchoréré.

CULTURE : IL Y A 9 ANS MOURRAIT BASILE ALLAINMAT MAHINÉ

Basile Allainmat Mahine et le «Monument aux Morts», œuvre qui survivra certainement aux multiples disciples du maître. © D.R.

Il est tout de même à déplorer qu’ayant été endommagée, en mai 2019, par un arbre tombé dessus du fait d’un orage violent, sa pointe qui vouvoyait les cieux s’est brisée. Reconstruite, elle n’est plus aussi haute qu’à l’origine. Les services chargés de sa réhabilitation ont voulu économiser béton et coût des échafaudages.

Formation, design automobile et œuvre au Gabon

Basile Allainmat Mahine entre à l’École nationale supérieure des beaux-arts de Paris en 1948. Il y côtoie alors des contemporains qui deviendront des célébrités mondiales. Notamment, Jacques Nocher, designer automobile créateur de la Renault Clio, et César Baldaccini, sculpteur français connu pour ses séries des «compressions» de voitures et de ferraille et pour ses empreintes humaines monumentales. Basile Allainmat est le seul étudiant de sa promotion à avoir obtenu le Prix de Rome, une bourse d’étude pour les étudiants en art. Créé en 1663 en France sous le règne de Louis XIV, le Prix de Rome était attribué à des étudiants promoteurs sélectionnés à travers des épreuves éliminatoires réputées difficiles. Le Gabonais Allainmat Mahine y a accédé bien avant les indépendances. Ce qui dans le contexte de l’époque est une prouesse historique.

Au terme de ses études, il est engagé comme designer automobile à Simca, succursale française de Fiat. Il y crée la Simca Aronde, une berline familiale fabriquée de 1951 à 1963 qui est alors la voiture la plus vendue de France. Il crée également le prototype de la Fulgur, une voiture futuriste qui restera au stade de projet.

CULTURE : IL Y A 9 ANS MOURRAIT BASILE ALLAINMAT MAHINÉ

Rare photo de Basile Allainmat Mahine. © Flickr (Tous droits réservés par Nad Malemba)

Revenu en sa terre natale après son service militaire en Indochine, Basile Allainmat Mahine se fait notamment remarquer en remportant le concours pour la réalisation du «Monument aux Morts». Selon des témoignages concordants, ce monument, réalisé avec la contribution de ses compatriotes gabonais, fut moulé en un seul bloc dans un coffrage fabriqué à Port-Gentil, puis transporté à Libreville. Il devait être parachevé par la représentation des écussons des neuf provinces. Mais l’œuvre ne trouva pas son financement jusqu’au bout et ne fut pas achevée telle qu’elle avait été imaginée.

Au début des années 60, il suscite la création de la section Arts plastiques du Collège Technique de Libreville où il enseignera. Détachée du Lycée Technique en 1970, cette section deviendra le Centre National d’Art et Manufacture (CNAM), puis en 1983 l’École Nationale d’Art et Manufacture dont il a alors l’idée et sera le premier directeur. Il y formera la première génération de peintres gabonais modernes : Marcellin Minkoe Mi Nzé, Ernest Walker-Onewin, Prosper Ekoré et Maurice Mombo Mubamu, entres autres.

On doit également à Basile Allainmat la promotion de la pierre de Mbigou. Il a en effet ramené de la province de la Ngounié, les artisans Tsamba Baupala, Moulaloukou et Tanga pour créer le village de pierres taillées de Mbigou, situé à Alibandeng derrière le Camp de Gaulle à Libreville. Il est l’auteur, avec André Guyon, de l’ouvrage «Pierres de M’bigou : Recueil photographique sur l’artisanat des pierres de M’bigou».

Nombreux sont ceux qui souhaitent que le «Monument aux Morts» soit non seulement réhabilité par la reconstruction de sa pointe à sa hauteur originale et la remise de l’inscription qu’il portait à sa création («À ceux qui sont morts pour le Gabon – La Patrie reconnaissante»), mais aussi en terminant le projet originel de Basile Allainmat. Nombreux de ses anciens disciples sont vivant pouvant le faire mais n’attendent sans doute que l’aval des autorités et des moyens. Dix ans bientôt que le maître aura disparu.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 543 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Un commentaire sur "CULTURE : IL Y A 9 ANS MOURRAIT BASILE ALLAINMAT MAHINÉ"

  1. Anonyme dit :

    nfowmcosnc

Laisser votre commentaire