Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
[CRITIQUE] BALLE PERDUE : LE FAST & SERIOUS DE NETFLIX
30/06/2020 à 18h29 par La redaction

Netflix fait appel à Guillaume Pierret pour sa nouvelle production française. Le cinéaste signe son premier long-métrage, dans lignée de Fast & Furious. Balle perdue est-il réussi ?

[CRITIQUE] BALLE PERDUE : LE FAST & SERIOUS DE NETFLIX
Crédits : Netflix

Netflix met la gomme avec Balle Perdue. La plateforme ajoute un nouveau film français à son catalogue et mise sur l’action pour enrichir son offre. Si le genre est largement boudé dans les salles obscures françaises, le film de Guillaume Pierret s’offre une place de choix sur Netflix. Lino est un petit génie de la mécanique, emprisonné lorsqu’un braquage tourne mal. Repéré par le chef de l’unité spéciale go-fast de la police, il va collaborer avec les forces de l’ordre. Mais lorsqu’il est accusé à tort de meurtre, il n’a plus d’autre choix que de retrouver la balle du crime pour s’innocenter. S’engage alors une course contre la montre pour le mécanicien, qui est contraint de mettre la gomme pour échapper aux forces de l’ordre. Côté intrigue, Guillaume Pierret n’a pas inventé la poudre, mais se réapproprie avec brio les codes du genre. Sans dévoiler les éléments de l’intrigue, Balle Perdue explore des arcs narratifs déjà largement exploités, mais sans que tout cela sente le réchauffé. Le scénariste fait d’ailleurs quelques choix ambitieux qui ne sont pas pour nous déplaire. Si l’introduction est assez brouillon, le film gagne en efficacité, passé sa première demi-heure. Le scénariste et réalisateur a pour ambition de dépoussiérer le genre et c’est assez réussi. Les dialogues d’Alban Lenoir, Kamel Guemra et Guillaume Pierret sont percutants et bien loin des artifices hollywoodien. Le film évite le piège de la surenchère de punchlines, préférant attirer l’attention des spectateurs sur l’intrigue.

[CRITIQUE] BALLE PERDUE : LE FAST & SERIOUS DE NETFLIX
Crédits : Netflix

Et ça fait bim, bam, boum

Malgré son budget restreint, Balle Perdue n’a rien à envier aux productions américaines. Le sens aigu de la mise en scène de Guillaume Pierret et son goût pour les bastons chorégraphiées au millimètre, font de Balle Perdue un divertissement généreux qui distribue les pains sans ménagement. Le cinéaste pose un nouveau regard sur l’action et suit avec sa caméra les moindres détails de ces combats. Le film peut aussi compter sur le jeu physique d’Alban Lenoir, qui nous avait déjà montré l’étendu de ses talents dans Antigang. L’acteur se révèle plus que convaincant dans la peau du personnage principal, bien loin de son rôle dans Les Crevettes Pailletées. Dans le domaine du “pinage”, Alban Lenoir sait définitivement y faire. L’acteur a d’ailleurs réalisé une majeure partie de ses cascades seul, et c’est franchement impressionnant. Il est particulièrement efficace dans la scène du commissariat. Alban Lenoir ne fait pas dans la dentelle, pour notre plus grand plaisir.

Sur l’asphalte, aussi, Guillaume Pierret met son regard aiguisé au service de courses poursuite digne de la saga avec Vin Diesel, avec des Renault 5 et Clio en guise de bolides. Explosions, vols planés et crissements de pneus, les passionnés du genre en auront pour leur compte. Si Besson avait déjà tenté de nous plonger dans l’univers des grosses cylindrés avec Taxi, Pierret fini de nous convaincre. Il n’y a pas qu’à Hollywood que l’on peut mettre la gomme. Pour l’accompagner à l’écran, Alban Lenoir peut compter sur l’excellente Stéfi Celma. Métamorphosée pour l’occasion, et bien loin de son personnage dans Dix pour cent, elle nous prouve que rien ne peut l’arrêter. Le reste de la liste est tout aussi prestigieux puisqu’on retrouve Ramzy Bedia (H) dans la peau du chef de l’unité. L’acteur qui s’est illustré dans la comédie n’a pas de mal à opérer un virage dans des rôles plus sérieux. Saluons également les performances de Nicolas Duvauchelle (Polisse) et Sébastien Lalanne (Hero corp). On n’en dira pas plus pour ne pas dévoiler l’intrigue. Après 90 minutes nous voilà conquis. La fin laisse la porte ouverte à une suite et on espère que Netflix rempilera. C’est sur la bonne voie, puisque depuis son lancement le 19 juin, le film caracole en tête du classement Netflix. Interrogé par Film Actu, Alban Lenoir a confié “Dès l’écriture, on voyait ça comme une franchise.”

[CRITIQUE] BALLE PERDUE : LE FAST & SERIOUS DE NETFLIX

 

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

RFI annonce la mort du Roi Pélé (Photos)

16/11/2020

RFI annonce...

  RFI a annoncé ce 16 novembre...
Nigeria : le laboratoire Pfizer avait déjà créé des ‘‘dégâts humains’’ avec ses vaccins

16/11/2020

Nigeria : le...

Le laboratoire Pfizer dans ses recherches a...
Cameroun : La Communauté missionnaire Saint Paul organise une soirée pour Samuel Eto'o

16/11/2020

Cameroun :...

La légende du football camerounais sera célébré...
Côte d'ivoire : Une grotte mariale saccagée à M'batto

16/11/2020

Côte d’ivoire...

Les actes repréhensibles continuent de secouer la...
Kenya : des bébés en vente sur le marché noir

16/11/2020

Kenya :...

  Il s'agit d'un phénomène qui attriste...
Côte d’Ivoire : la grosse inquiétude de Beaumelle avant le match retour contre le Madagascar !

16/11/2020

Côte d’Ivoire...

Après leur victoire (2-1) contre les Barea...
Violences post-électorales/ Le Cardinal Kutwa réagit: “Le respect de la Loi est plus important que les élections”

16/11/2020

Violences post-électorales/...

C’est une déclaration qui fera encore gerber...
Présidentielle ivoirienne/ Le Pape François appelle à un “climat de confiance réciproque de dialogue”

16/11/2020

Présidentielle ivoirienne/...

A la faveur de la célébration de...
Décès de J.J Rawlings : l’ancien président Dramani Mahama empêché de signer le livre de condoléances

16/11/2020

Décès de...

Une délégation du Congrès national démocratique (NDC),...
Après les avoir accusés de putsch/ Voici ce que Hamed Bakayoko demande encore aux opposants

16/11/2020

Après les...

Le Premier Ministre Hamed Bakayoko appelle l’opposition...
Bénin : Frédéric Joël Aïvo conquiert les adeptes de Feu Sossa Guedehoungue

16/11/2020

Bénin : Frédéric...

Le Professeur Frédéric Joël Aïvo poursuit sa conquête...
USA: Donald Trump révèle pourquoi Joe Biden a remporté la présidentielle

16/11/2020

USA: Donald...

Le président Donald Trump a reconnu à...
États-Unis/présidentielle 2020 : le pasteur TB Joshua dit à Donald Trump ce qu’il doit faire après sa défaite (vidéo)

16/11/2020

États-Unis/présidentielle 2020...

Donald Trump devrait accepter sa défaite face...
Hamed Bakayoko en colère: “Des journalistes et des grands journaux sont devenus des relais de fake news des réseaux sociaux”

16/11/2020

Hamed Bakayoko...

Le régime RHDP semble ne plus apprécier...
Forbes: Michael Jackson est la célébrité décédée la mieux rémunérée pour la 8e année consécutive- (Top 13)

16/11/2020

Forbes: Michael...

Le regretté Michael Jackson est une fois...
Sénégal : Révélations choquantes d’une femme mariée : « Mon mari éjacule dès qu’il me pénètre »

16/11/2020

Sénégal :...

Au Sénégal, des révélations choquantes d’une femme...
Afrique du Sud: Sandile Shezi, 23 ans, devient le plus jeune multimillionnaire du pays

15/11/2020

Afrique du...

La persévérance, c'est la clé du succès....
Equipe nationale du Sénégal : Mané dépasse Bocandé,  égale Diouf et vise Henri Camara…

15/11/2020

Equipe nationale...

L’attaquant de Liverpool Sadio Mané a inscrit...
Donald Trump : " Joe Biden a gagné"

15/11/2020

Donald Trump...

  C'est l'une des premières fois que...
Le défenseur du PSG, Abdou Diallo, ouvre la porte à la sélection sénégalaise

15/11/2020

Le défenseur...

Invité ce dimanche d'Europe 1 Sport, le...

Netflix fait appel à Guillaume Pierret pour sa nouvelle production française. Le cinéaste signe son premier long-métrage, dans lignée de Fast & Furious. Balle perdue est-il réussi ?

[CRITIQUE] BALLE PERDUE : LE FAST & SERIOUS DE NETFLIX
Crédits : Netflix

Netflix met la gomme avec Balle Perdue. La plateforme ajoute un nouveau film français à son catalogue et mise sur l’action pour enrichir son offre. Si le genre est largement boudé dans les salles obscures françaises, le film de Guillaume Pierret s’offre une place de choix sur Netflix. Lino est un petit génie de la mécanique, emprisonné lorsqu’un braquage tourne mal. Repéré par le chef de l’unité spéciale go-fast de la police, il va collaborer avec les forces de l’ordre. Mais lorsqu’il est accusé à tort de meurtre, il n’a plus d’autre choix que de retrouver la balle du crime pour s’innocenter. S’engage alors une course contre la montre pour le mécanicien, qui est contraint de mettre la gomme pour échapper aux forces de l’ordre. Côté intrigue, Guillaume Pierret n’a pas inventé la poudre, mais se réapproprie avec brio les codes du genre. Sans dévoiler les éléments de l’intrigue, Balle Perdue explore des arcs narratifs déjà largement exploités, mais sans que tout cela sente le réchauffé. Le scénariste fait d’ailleurs quelques choix ambitieux qui ne sont pas pour nous déplaire. Si l’introduction est assez brouillon, le film gagne en efficacité, passé sa première demi-heure. Le scénariste et réalisateur a pour ambition de dépoussiérer le genre et c’est assez réussi. Les dialogues d’Alban Lenoir, Kamel Guemra et Guillaume Pierret sont percutants et bien loin des artifices hollywoodien. Le film évite le piège de la surenchère de punchlines, préférant attirer l’attention des spectateurs sur l’intrigue.

[CRITIQUE] BALLE PERDUE : LE FAST & SERIOUS DE NETFLIX
Crédits : Netflix

Et ça fait bim, bam, boum

Malgré son budget restreint, Balle Perdue n’a rien à envier aux productions américaines. Le sens aigu de la mise en scène de Guillaume Pierret et son goût pour les bastons chorégraphiées au millimètre, font de Balle Perdue un divertissement généreux qui distribue les pains sans ménagement. Le cinéaste pose un nouveau regard sur l’action et suit avec sa caméra les moindres détails de ces combats. Le film peut aussi compter sur le jeu physique d’Alban Lenoir, qui nous avait déjà montré l’étendu de ses talents dans Antigang. L’acteur se révèle plus que convaincant dans la peau du personnage principal, bien loin de son rôle dans Les Crevettes Pailletées. Dans le domaine du “pinage”, Alban Lenoir sait définitivement y faire. L’acteur a d’ailleurs réalisé une majeure partie de ses cascades seul, et c’est franchement impressionnant. Il est particulièrement efficace dans la scène du commissariat. Alban Lenoir ne fait pas dans la dentelle, pour notre plus grand plaisir.

Sur l’asphalte, aussi, Guillaume Pierret met son regard aiguisé au service de courses poursuite digne de la saga avec Vin Diesel, avec des Renault 5 et Clio en guise de bolides. Explosions, vols planés et crissements de pneus, les passionnés du genre en auront pour leur compte. Si Besson avait déjà tenté de nous plonger dans l’univers des grosses cylindrés avec Taxi, Pierret fini de nous convaincre. Il n’y a pas qu’à Hollywood que l’on peut mettre la gomme. Pour l’accompagner à l’écran, Alban Lenoir peut compter sur l’excellente Stéfi Celma. Métamorphosée pour l’occasion, et bien loin de son personnage dans Dix pour cent, elle nous prouve que rien ne peut l’arrêter. Le reste de la liste est tout aussi prestigieux puisqu’on retrouve Ramzy Bedia (H) dans la peau du chef de l’unité. L’acteur qui s’est illustré dans la comédie n’a pas de mal à opérer un virage dans des rôles plus sérieux. Saluons également les performances de Nicolas Duvauchelle (Polisse) et Sébastien Lalanne (Hero corp). On n’en dira pas plus pour ne pas dévoiler l’intrigue. Après 90 minutes nous voilà conquis. La fin laisse la porte ouverte à une suite et on espère que Netflix rempilera. C’est sur la bonne voie, puisque depuis son lancement le 19 juin, le film caracole en tête du classement Netflix. Interrogé par Film Actu, Alban Lenoir a confié “Dès l’écriture, on voyait ça comme une franchise.”

[CRITIQUE] BALLE PERDUE : LE FAST & SERIOUS DE NETFLIX

 

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire