Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Covid-19 : Séoul ferme ses bars et discothèques à cause d’un nouveau foyer de contamination
10/05/2020 à 23h18 par La redaction

Les autorités locales à Séoul ont décrété dimanche la fermeture de tous les établissement nocturnes de la capitale sud-coréenne. De nouveaux cas de contamination y ont été détectés.


La Corée du Sud redoute une nouvelle flambée de contamination au Covid-19. Dimanche 10 mai, le président sud-coréen Moon Jae-in a exhorté la population à la plus grande vigilance : plus d'une vingtaine de nouveaux cas ont été détectés à Séoul.

Tous sont reliés à un homme de 29 ans testé positif après avoir fréquenté cinq clubs et bars le week-end précédent à Itaewon, l'un des quartiers branchés de la capitale.

La menace d'une nouvelle vague suscite une vive inquiétude dans le pays, qui était en train de retrouver une vie normale avec la levée des règles de distanciation sociale, l'ouverture des musées et la reprise de la saison professionnelle de baseball et de football. La Corée du Sud, qui était en février l'un des plus importants foyers de contamination au monde, avait suscité l'admiration des capitales étrangères pour son efficacité à lutter contre le Covid-19.

On estime à 7 200 le nombre de personnes ayant fréquenté les cinq établissements en question. "La négligence peut entraîner une explosion des infections", a déclaré le maire de Séoul, Park Won-soon, précisant que la fermeture serait maintenue jusqu'à nouvel ordre. Il a aussi demandé aux personnes s'étant rendues dans ces établissements de se faire connaître.

"Nous ne devons jamais baisser la garde"

Sur les 18 nouveaux cas positifs au Covid-19 répertoriés samedi en Corée du Sud, 17 étaient liés au foyer d'Itaewon, selon les Centres coréens de contrôle et de prévention des maladies (KCDC).

Le nouveau foyer de contamination "fait prendre conscience de ce que ce genre de situation peut se présenter n'importe quand, même lors de la phase de stabilisation", a déclaré Moon Jae-in. "Ce ne sera pas fini avant que ce soit vraiment éradiqué", a poursuivi le président dans un discours prononcé pour le troisième anniversaire de son investiture. "Nous ne devons jamais baisser la garde pour ce qui est de la prévention de l'épidémie."

En février, l'épidémie avait explosé à partir notamment d'une femme atteinte du virus qui avait contaminé de nombreux adeptes d'une organisation religieuse accusée par certains d'être une secte. Les autorités étaient parvenues à maîtriser la situation en mettant en œuvre une stratégie agressive de "traçage, test et traitement" qui a suscité de nombreux éloges.

Au plan intérieur, ces succès ont valu au président un net regain de popularité dans les enquêtes d'opinion et un triomphe lors des législatives d'avril.

Trente-quatre nouveaux cas de contamination ont été enregistrés dimanche, record national depuis un mois, pour un total de 10 874 personnes infectées, dont 256 décès. Le regain de contaminations suscitait cependant colère et inquiétude, dimanche.

En février, l'épidémie avait explosé à partir notamment d'une femme atteinte du virus qui avait contaminé de nombreux adeptes d'une organisation religieuse accusée par certains d'être une secte. Les autorités étaient parvenues à maîtriser la situation en mettant en œuvre une stratégie agressive de "traçage, test et traitement" qui a suscité de nombreux éloges.

Au plan intérieur, ces succès ont valu au président un net regain de popularité dans les enquêtes d'opinion et un triomphe lors des législatives d'avril.

Trente-quatre nouveaux cas de contamination ont été enregistrés dimanche, record national depuis un mois, pour un total de 10 874 personnes infectées, dont 256 décès. Le regain de contaminations suscitait cependant colère et inquiétude, dimanche.

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Rennes : L’attaquant sénégalais Mbaye Niang est de retour pour affronter Bordeaux

19/11/2020

Rennes :...

Les championnats européens vont reprendre ce vendredi...
Soro depuis Paris prévient encore: “Le peuple ivoirien n’acceptera JAMAIS le 3ème mandat de Ouattara”

19/11/2020

Soro depuis...

Le découragement peut gagner bien des esprits...
Affi N’guessan aidé dans sa cavale par un gendarme ?/ Pourquoi le Général Apalo Touré “dément formellement”

19/11/2020

Affi N’guessan...

Le Commandant Supérieur de la Gendarmerie nationale...
Message politique à Laurent Gbagbo/ Bédié reconnait désormais Affi comme président du FPI

19/11/2020

Message politique...

Lentement mais surement, les dissensions qui minent...
Côte d’Ivoire-ONU/ Selon l’Ong UN Watch, “Le pays est au bord de la guerre civile”

19/11/2020

Côte d’Ivoire-ONU/...

UN Watch appuie sur la sonnette d’alarme....
Incroyable/ Le Pape François aime une photo d’une fille presque nue sur internet

19/11/2020

Incroyable/ Le...

C’est le buzz people du moment dans...
“7 femmes tuées à Abobo”/ Souley de Paris (proche de Soro) accuse le RDR: “Quand vous avez fait tuer des femmes à Abobo, c’était à cause de quoi ?

19/11/2020

“7 femmes...

Proche de Guillaume Soro et militant actif...
Nathalie Yamb était-elle la femme cachée de Jerry Rawlings ?

19/11/2020

Nathalie Yamb...

C'est la rumeur qui enfle sur internet...
Michael B. Jordan, l'homme le plus sexy de l'année

19/11/2020

Michael B....

Michael Bakari Jordan, l'homme le plus sexy...
Secteur de la pêche : Macky donne une batterie d’instructions à Alioune Ndoye

19/11/2020

Secteur de...

En ces temps de vagues d’émigration clandestine...
[Profil] Marième Dial : La provocatrice !

19/11/2020

Marième...

Halima Gadji est un personnage particulier. Après...
Le mannequin Adja Diallo dément avoir tenu de tels propos à l'encontre d'Adebayor

19/11/2020

Le mannequin...

Depuis quelques jours, des propos blessants contre...
Cette photo de Cardi B provoque l’indignation des internautes, la chanteuse s’excuse

19/11/2020

Cette photo...

Pour la couverture du magazine “Footwear News”,...
Etrange maladie chez des pêcheurs sénégalais : Ce que révèle le rapport d’investigation

19/11/2020

Etrange maladie...

La maladie mystérieuse qui a touché plusieurs...
Le promoteur de Diamniadio Lake City convoqué à la DIC !

19/11/2020

Le promoteur...

L’homme d’affaires Diène Marcel Diagne, promoteur de...
Cyber-criminalité : Un « Kocc » peut en cacher un autre

19/11/2020

Cyber-criminalité :...

Célèbre sur les réseau sociaux, Kocc est...
Trafic de passeports et séjours Schengen: Le réseau du Point E démantelé

19/11/2020

Trafic de...

Ils étaient trois  à travailler dans une...
Trafic de faux billets: 2 nigérians et un malien tombent au… Sénégal

19/11/2020

Trafic de...

Ils viennent du Nigeria et du Mali...
Mort de Rawlings : Une décision de Nana Akufo-Addo en serait la cause

19/11/2020

Mort de...

  Pour Salifu Maase, Rawlings serait encore...
Les résultats du concours de la gendarmerie 2020 disponibles : voici le lien pour les consulter

19/11/2020

Les résultats...

Les résultats du concours de la gendarmerie...

Les autorités locales à Séoul ont décrété dimanche la fermeture de tous les établissement nocturnes de la capitale sud-coréenne. De nouveaux cas de contamination y ont été détectés.


La Corée du Sud redoute une nouvelle flambée de contamination au Covid-19. Dimanche 10 mai, le président sud-coréen Moon Jae-in a exhorté la population à la plus grande vigilance : plus d'une vingtaine de nouveaux cas ont été détectés à Séoul.

Tous sont reliés à un homme de 29 ans testé positif après avoir fréquenté cinq clubs et bars le week-end précédent à Itaewon, l'un des quartiers branchés de la capitale.

La menace d'une nouvelle vague suscite une vive inquiétude dans le pays, qui était en train de retrouver une vie normale avec la levée des règles de distanciation sociale, l'ouverture des musées et la reprise de la saison professionnelle de baseball et de football. La Corée du Sud, qui était en février l'un des plus importants foyers de contamination au monde, avait suscité l'admiration des capitales étrangères pour son efficacité à lutter contre le Covid-19.

On estime à 7 200 le nombre de personnes ayant fréquenté les cinq établissements en question. "La négligence peut entraîner une explosion des infections", a déclaré le maire de Séoul, Park Won-soon, précisant que la fermeture serait maintenue jusqu'à nouvel ordre. Il a aussi demandé aux personnes s'étant rendues dans ces établissements de se faire connaître.

"Nous ne devons jamais baisser la garde"

Sur les 18 nouveaux cas positifs au Covid-19 répertoriés samedi en Corée du Sud, 17 étaient liés au foyer d'Itaewon, selon les Centres coréens de contrôle et de prévention des maladies (KCDC).

Le nouveau foyer de contamination "fait prendre conscience de ce que ce genre de situation peut se présenter n'importe quand, même lors de la phase de stabilisation", a déclaré Moon Jae-in. "Ce ne sera pas fini avant que ce soit vraiment éradiqué", a poursuivi le président dans un discours prononcé pour le troisième anniversaire de son investiture. "Nous ne devons jamais baisser la garde pour ce qui est de la prévention de l'épidémie."

En février, l'épidémie avait explosé à partir notamment d'une femme atteinte du virus qui avait contaminé de nombreux adeptes d'une organisation religieuse accusée par certains d'être une secte. Les autorités étaient parvenues à maîtriser la situation en mettant en œuvre une stratégie agressive de "traçage, test et traitement" qui a suscité de nombreux éloges.

Au plan intérieur, ces succès ont valu au président un net regain de popularité dans les enquêtes d'opinion et un triomphe lors des législatives d'avril.

Trente-quatre nouveaux cas de contamination ont été enregistrés dimanche, record national depuis un mois, pour un total de 10 874 personnes infectées, dont 256 décès. Le regain de contaminations suscitait cependant colère et inquiétude, dimanche.

En février, l'épidémie avait explosé à partir notamment d'une femme atteinte du virus qui avait contaminé de nombreux adeptes d'une organisation religieuse accusée par certains d'être une secte. Les autorités étaient parvenues à maîtriser la situation en mettant en œuvre une stratégie agressive de "traçage, test et traitement" qui a suscité de nombreux éloges.

Au plan intérieur, ces succès ont valu au président un net regain de popularité dans les enquêtes d'opinion et un triomphe lors des législatives d'avril.

Trente-quatre nouveaux cas de contamination ont été enregistrés dimanche, record national depuis un mois, pour un total de 10 874 personnes infectées, dont 256 décès. Le regain de contaminations suscitait cependant colère et inquiétude, dimanche.

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire