Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Covid-19 : plusieurs morts mystérieux au Madagascar. Le gouvernement réagit !
26/05/2020 à 23h36 par La redaction

Depuis l’annonce de la découverte du Covid-organics, le gouvernement du Madagascar est sous les feux des projecteurs. Ces jours-ci, plusieurs cadavres ont été découverts à Toamasina, dans l’Est du pays. Il a pris des résolutions.

Panique au Madagascar. Alors que l’on commençait déjà à bercer le nouveau produit malgache contre le coronavirus, Covid-organics un nouveau fait vient rabattre tous les espoirs. Plusieurs corps ont en effet été découverts à Toamasina, dans la deuxième plus grande ville du pays sans qu’on en connaisse les causes. Parmi ces corps, il a été découvert également des cadavres de personnes atteintes de coronavirus. D’où la subtile question de savoir : que s’est-il passé ?

En attendant de trouver une réponse à cet ennui, l’Etat d’Andry Rajoelina a vite fait de mettre fin aux fonctions du préfet de Toamasina sans aucune forme de procédure avant de dépêcher des renforts de militaires et de médecins dans cette zone du pays.

A l’issue d’un conseil des ministres tenu dimanche dans la capitale Antananarivo le problème a été largement abordé comme proche des désastres du coronavirus.

Les médecins dépêchés sur les lieux auront pour rôle de faire des examens approfondis pour voir si les décès doivent être imputés à une autre maladie […] ou s’ils sont vraiment dus à la détresse respiratoire aiguë sévère, la forme critique de la Covid 19, évoquée la porte-parole du centre de commandement opérationnel anti-Covid 19, Hanta Marie Danielle Vololontiana, dans une émission à la télévision nationale dimanche.

Pour ce qui concerne les quelque 150 militaires envoyés en renfort à Toamasina, ils seront chargés de maintenir l’ordre et veiller à l’application des mesures contre le coronavirus (port du masque, distanciation sociale…).

Une équipe a sans étonnement été chargée de distribuer sur place des tisanes anti-coronavirus malgaches baptisées « covid- organics) faites à base d’Artemisia, une plante à effet thérapeutique reconnue contre le paludisme.

Selon les chiffres officiels, le Madagascar compte à présent 527 cas de coronavirus, dont deux décès, localisés à Toamasina. Parallèlement, plusieurs cadavres ont été ramassés dans les rues de la ville pendant que le nombre de contaminations grimpait jusqu’à 122 depuis jeudi.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 502 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Depuis l’annonce de la découverte du Covid-organics, le gouvernement du Madagascar est sous les feux des projecteurs. Ces jours-ci, plusieurs cadavres ont été découverts à Toamasina, dans l’Est du pays. Il a pris des résolutions.

Panique au Madagascar. Alors que l’on commençait déjà à bercer le nouveau produit malgache contre le coronavirus, Covid-organics un nouveau fait vient rabattre tous les espoirs. Plusieurs corps ont en effet été découverts à Toamasina, dans la deuxième plus grande ville du pays sans qu’on en connaisse les causes. Parmi ces corps, il a été découvert également des cadavres de personnes atteintes de coronavirus. D’où la subtile question de savoir : que s’est-il passé ?

En attendant de trouver une réponse à cet ennui, l’Etat d’Andry Rajoelina a vite fait de mettre fin aux fonctions du préfet de Toamasina sans aucune forme de procédure avant de dépêcher des renforts de militaires et de médecins dans cette zone du pays.

A l’issue d’un conseil des ministres tenu dimanche dans la capitale Antananarivo le problème a été largement abordé comme proche des désastres du coronavirus.

Les médecins dépêchés sur les lieux auront pour rôle de faire des examens approfondis pour voir si les décès doivent être imputés à une autre maladie […] ou s’ils sont vraiment dus à la détresse respiratoire aiguë sévère, la forme critique de la Covid 19, évoquée la porte-parole du centre de commandement opérationnel anti-Covid 19, Hanta Marie Danielle Vololontiana, dans une émission à la télévision nationale dimanche.

Pour ce qui concerne les quelque 150 militaires envoyés en renfort à Toamasina, ils seront chargés de maintenir l’ordre et veiller à l’application des mesures contre le coronavirus (port du masque, distanciation sociale…).

Une équipe a sans étonnement été chargée de distribuer sur place des tisanes anti-coronavirus malgaches baptisées « covid- organics) faites à base d’Artemisia, une plante à effet thérapeutique reconnue contre le paludisme.

Selon les chiffres officiels, le Madagascar compte à présent 527 cas de coronavirus, dont deux décès, localisés à Toamasina. Parallèlement, plusieurs cadavres ont été ramassés dans les rues de la ville pendant que le nombre de contaminations grimpait jusqu’à 122 depuis jeudi.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 502 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire