Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Covid-19 : l’OMS s’inquiète pour l’Afrique
13/04/2020 à 11h09 par La redaction

L’OMS relève “une grave pénurie de structures de traitement pour les cas critiques dans la lutte contre le Coronavirus COVID-19 en Afrique”.

Un communiqué diffusé vendredi par l’organisation, mentionne que parmi les 47 pays de la Région Afrique de l’OMS, près de 60% signalent des cas de Covid-19 à plusieurs endroits, contre environ 21% il y a deux semaines, avec une propagation communautaire dans au moins 16 pays.

« S’attaquer aux cas dans les zones rurales qui n’ont souvent pas les ressources des centres urbains posera un immense défi aux systèmes de santé déjà mis à rude épreuve en Afrique », a déclaré la directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, Dr Matshidiso Moeti.

LIRE AUSSI: Congo-Brazzaville : un avion d’Air France criblé de balles

L’OMS a constaté que le nombre total de lits dans les unités de soins intensifs (USI) disponibles pour être utilisés pendant le Covid-19 dans 43 pays d’Afrique est inférieur à 5.000. Ce qui représente environ cinq lits pour un million de personnes dans les pays concernés, contre 4.000 lits pour un million de personnes en Europe.

Dans la plupart des pays, les patients atteints du Covid-19 en état critique sont traités dans les unités de soins intensifs. Dans 41 pays, qui ont fait rapport à l’OMS, le nombre de ventilateurs fonctionnels dans les structures de santé publique est inférieur à 2.000.

LIRE AUSSI: CHARLOTTE DIPANDA EN DEUIL À CAUSE DU CORONAVIRUS

Alors que les cas de Covid-19 se déplacent hors des zones urbaines, il est nécessaire de décentraliser la réponse et d’accroître la coordination avec les administrations régionales ainsi que de renforcer les systèmes sous-nationaux de réponse aux urgences sanitaires, note l’OMS.

Les gouvernements et les administrations provinciaux et régionaux doivent être en mesure de coordonner, de retracer les contacts, de contenir les cas et de traiter les patients au niveau local.

Le Ghana, le Kenya et le Nigeria ont étendu les tests nationaux à plusieurs laboratoires, ce qui permet de décentraliser le dépistage. La Tanzanie prévoit actuellement une nouvelle expansion à cet égard. L’Éthiopie a même reconverti son laboratoire national de santé animale pour tester le Covid-19.

LIRE AUSSI: Congo-Brazzaville : un avion d’Air France criblé de balles

Selon l’OMS, le fort soutien exprimé envers l’Afrique lors de la récente réunion des pays du G20 doit être accéléré, car même si les chiffres en Afrique sont encore relativement faibles ils sont néanmoins en augmentation.

L’OMS continue à fournir un soutien technique et logistique aux pays. Dans les prochains jours, l’agence onusienne expédiera à 30 pays africains un million de masques supplémentaires donnés par la Chine, ainsi que suffisamment d’équipements de protection individuelle pour chaque pays afin de traiter 100 patients atteints du Covid-19. Cette opération est organisée en collaboration avec le Programme alimentaire mondial (PAM).

Le nombre de cas confirmés de COVID-19 en Afrique est passé à plus de 10.000 et a causé plus de 500 décès, a annoncé mercredi le Bureau régional de l’OMS pour l’Afrique.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 509 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

L’OMS relève “une grave pénurie de structures de traitement pour les cas critiques dans la lutte contre le Coronavirus COVID-19 en Afrique”.

Un communiqué diffusé vendredi par l’organisation, mentionne que parmi les 47 pays de la Région Afrique de l’OMS, près de 60% signalent des cas de Covid-19 à plusieurs endroits, contre environ 21% il y a deux semaines, avec une propagation communautaire dans au moins 16 pays.

« S’attaquer aux cas dans les zones rurales qui n’ont souvent pas les ressources des centres urbains posera un immense défi aux systèmes de santé déjà mis à rude épreuve en Afrique », a déclaré la directrice régionale de l’OMS pour l’Afrique, Dr Matshidiso Moeti.

LIRE AUSSI: Congo-Brazzaville : un avion d’Air France criblé de balles

L’OMS a constaté que le nombre total de lits dans les unités de soins intensifs (USI) disponibles pour être utilisés pendant le Covid-19 dans 43 pays d’Afrique est inférieur à 5.000. Ce qui représente environ cinq lits pour un million de personnes dans les pays concernés, contre 4.000 lits pour un million de personnes en Europe.

Dans la plupart des pays, les patients atteints du Covid-19 en état critique sont traités dans les unités de soins intensifs. Dans 41 pays, qui ont fait rapport à l’OMS, le nombre de ventilateurs fonctionnels dans les structures de santé publique est inférieur à 2.000.

LIRE AUSSI: CHARLOTTE DIPANDA EN DEUIL À CAUSE DU CORONAVIRUS

Alors que les cas de Covid-19 se déplacent hors des zones urbaines, il est nécessaire de décentraliser la réponse et d’accroître la coordination avec les administrations régionales ainsi que de renforcer les systèmes sous-nationaux de réponse aux urgences sanitaires, note l’OMS.

Les gouvernements et les administrations provinciaux et régionaux doivent être en mesure de coordonner, de retracer les contacts, de contenir les cas et de traiter les patients au niveau local.

Le Ghana, le Kenya et le Nigeria ont étendu les tests nationaux à plusieurs laboratoires, ce qui permet de décentraliser le dépistage. La Tanzanie prévoit actuellement une nouvelle expansion à cet égard. L’Éthiopie a même reconverti son laboratoire national de santé animale pour tester le Covid-19.

LIRE AUSSI: Congo-Brazzaville : un avion d’Air France criblé de balles

Selon l’OMS, le fort soutien exprimé envers l’Afrique lors de la récente réunion des pays du G20 doit être accéléré, car même si les chiffres en Afrique sont encore relativement faibles ils sont néanmoins en augmentation.

L’OMS continue à fournir un soutien technique et logistique aux pays. Dans les prochains jours, l’agence onusienne expédiera à 30 pays africains un million de masques supplémentaires donnés par la Chine, ainsi que suffisamment d’équipements de protection individuelle pour chaque pays afin de traiter 100 patients atteints du Covid-19. Cette opération est organisée en collaboration avec le Programme alimentaire mondial (PAM).

Le nombre de cas confirmés de COVID-19 en Afrique est passé à plus de 10.000 et a causé plus de 500 décès, a annoncé mercredi le Bureau régional de l’OMS pour l’Afrique.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 509 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire