Covid-19 au Rwanda : les mises en garde de Paul Kagame contre la troisième vague

Les Rwandais sont appelés à respecter les mesures barrières en vue de limiter la propagation de la pandémie du Coronavirus. Cet appel est du chef de l’Etat, Paul Kagame, réagissant face à l’augmentation des cas de la maladie au Rwanda.

Dans sa communication, Paul Kagame a insisté sur le respect des mesures barrières, indiquant que la troisième vague est plus meurtrière que les deux précédentes. Devant les leaders d’opinions des provinces du Nord et de l’Ouest, le chef de l’Etat a préconisé la prise des nouvelles mesures face à cette nouvelle vague.

À lire aussi :
Covid-19 : la Tanzanie de Samia Suluhu en état d’alerte contre une troisième vague

« Je vous exhorte au respect des mesures barrières. Nous devons prendre des mesures sérieuses et en temps opportun. Si un jour vous vous réveillez avec de nouvelles mesures, sachez simplement que nous le faisons pour le bien de tous », des propos rapportés par l’Agence rwandaise d’Informations.

Un accent sur la vaccination

En mai dernier, le Rwanda a lancé une nouvelle campagne de vaccination après la réception de 247 000 doses supplémentaires de vaccin Astra Zeneca via le mécanisme COVAX. Cette nouvelle campagne a permis, selon le Centre biomédical rwandais(RBC) d’immuniser ceux qui avaient déjà reçu les premières doses du vaccin lors de la première campagne de vaccination en mars. Pour le chef de l’Etat, l’heure à la recherche des nouvelles doses de vaccins face à la troisième vague.

À lire aussi :
Rwanda: Paul Kagame limoge son ministre de la justice

« Nous étions sur la bonne voie en tant que pays, en termes de manière dont nous avons géré la pandémie, en suivant ce que la science nous dit. Heureusement, nous avons pu obtenir des vaccins même s’ils n’étaient pas suffisants, mais nous avions réussi à vacciner nos citoyens. Nous recherchons toujours plus de vaccins pour que plus de Rwandais puissent être vaccinés », a confié le chef de l’Etat.

À lire aussi :
« Gardes un œil sur lui à Manchester United, sinon…» les mises en garde d’une ex de Ronaldo à Georgina Rodriguez

Pour rappel, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a alerté, le 3 juin, sur le risque d’une troisième vague en Afrique, avec à l’appui une hausse de 20% des nouveaux cas de Covid-19.

--
jobwide
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire