Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Covid-19 au Burkina Faso: Les riches s’aperçoivent que leurs vies ne valent pas plus que celles des pauvres
03/04/2020 à 14h32 par Aimé AMSON

Devant, l’épidémie à coronavirus, tout le monde semble être égal. C’est ce que dit l’ingénieur Géotechnique burkinabé, Kiswend-sida Lucien Tondé dans un entretien avec le site d’information Afrik.com.

Dans cet entretien, Lucien a eu l’occasion d’ouvrir un grand angle sur situation de l’épidémie dans son pays. Passant au peigne fin aux actualités liées à la pandémie, il a affirmé avoir en tiré une leçon.

Lire aussi : Mali : libération de 5 compagnons de Soumaïla Cissé, mais toujours pas de nouvelles du chef de l’URD

« D’abord, elle nous enseigne l’humilité car il aurait fallu une telle situation pour que les riches s’aperçoivent que leurs vies ne valent pas plus que celles des pauvres (riche et pauvre se soignent dans le même hôpital par exemple). Ensuite, elle soulève le caractère vital de la recherche scientifique dans les universités et centres de santé. Enfin, cette pandémie rappelle à nos dirigeants la nécessité d’opérer des changements structurants dans leur politique sanitaire », a déclaré Lucien.

« Depuis l’apparition du premier cas au Burkina, la situation est de plus en plus alarmante à tel point que si on ne prend garde elle pourrait échapper à tout contrôle », a-t-il ajouté.

Malgré l’allure que prenne l’épidémie, l’ingénieur reste toujours serein et confiant. Et se plient beaucoup pour son pays et l’Afrique en générale en ce qui concerne les moyens mais également la manière dont le gouvernement de son pays est frappé.

« Pour ma part c’est avec consternation que j’ai appris que le gouvernement a été frappé par ce virus. Je souhaite qu’ils nous reviennent rapidement car la destinée du pays en dépend. Mais, au-delà de tout, on ne peut que prier Dieu, pour que cette pandémie soit derrière nous rapidement car l’Afrique et le Burkina en particulier n’a pas les moyens pour y faire face à moyen et long terme », a-t-il indiqué.

Lire aussi : Lire aussi : COVID-19 Burkina : 7.000 cas graves annoncés d’ici fin avril

A la question de savoir quel est le mental des Burkinabés face à la propagation du Coronavirus dans le pays, il réponde que les burkinabés ont un moral de fer tout en indiquant les mesure mettre en place localement pour couper le lien de propagation.

« Je dirai que le moral est très haut. Et on essaie tant bien que mal à s’organiser comme on le peut tant par la confection de lave-mains  » de fortune  » avec des bidons d’huile de 20 L et du savon liquide (localement fabriqué) pour les couches les plus défavorisées de la population ; tant par la sensibilisation », raconte-t-il.

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

RDC: un fonctionnaire accusé d'avoir détourné 8 milliards 250 millions FCFA

21/11/2020

RDC: un fonctionnaire...

Abdallah Bilenge, le directeur général de la Régie...
Burkina Faso : 5 choses à savoir sur la présidentielle de ce dimanche

21/11/2020

Burkina Faso :...

Dans l’ancienne Haute-Volta, les hommes intègres regagneront...
Sénégal : 100 migrants sénégalais périssent encore en mer, ce samedi

21/11/2020

Sénégal :...

Une pirogue, qui a chaviré a encore...
États-Unis : L’aîné de la famille Trump positif à la Covid

21/11/2020

États-Unis :...

Les mauvais vents n’ont visiblement pas encore...
Sénégal - Justice :  Un imam au cœur d’une rocambolesque affaire de mœurs

21/11/2020

Sénégal –...

« Je sais, en mon âme et...
TOGO/Que sait-on du Général Seyi Mémène?

21/11/2020

TOGO/Que sait-on...

  L'homme dans la vie est marqué...
Voici la bagarre entre entre Fallou, Ouzin Keita et Pawlish après l’émission « Confrontation » (Vidéo)

21/11/2020

Voici la...

Les téléspectateurs de la télévision 2stv ont...
10 000 problèmes détruit Niang Kharagne : «Modone Snap Khou... »

21/11/2020

10 000...

Les téléspectateurs de la télévision 2stv ont...
Guy Marius Sagna : “Le peuple sénégalais est encore accusé, critiqué pour préférer les Pawlish, Ouzin Keïta…”

21/11/2020

Guy Marius...

Le peuple sénégalais est encore accusé, critiqué...
Suite et fin de la phase aller du championnat masculin de handball

21/11/2020

Suite et...

Suite et fin de la phase aller...
Probable reprise des activités sportives au Togo.

21/11/2020

Probable reprise...

Sport/ Probable reprise des activités sportives au...
Kurt Okraku au poste du deuxieme vice president

21/11/2020

Kurt Okraku...

Football/UFOA-B: Kurt Okraku au poste du deuxième...
Banou Diawara, attaquant d'ASEC Mimosas parle de son parcours.

21/11/2020

Banou Diawara,...

BANOU DIAWARA, Attaquant ASEC Mimosas parle de...
L’attaquant sénégalais de Reims, Boulaye Dia, évoque son avenir

21/11/2020

L’attaquant sénégalais...

Jusqu'à ce vendredi et le doublé de...
Réunion du Conseil National de Sécurité (CNS) sous la Présidence du Chef de l’Etat

21/11/2020

Réunion du...

Le Président de la République, Alassane OUATTARA,...
Communiqué de M. Henri Konan Bédié, président du PDCI

21/11/2020

Communiqué de...

COMMUNIQUE DU PRESIDENT DU PDCI-RDA, PRESIDENT DE...
Le Général Mèmène n'est plus

21/11/2020

Le Général...

Togo/ Football : le Général Mèmène n'est...
PSG coule face à Monaco

21/11/2020

PSG coule...

Ligue 1/ Le PSG coule face à...
Bédié suspend le dialogue avec Ouattara : Soro réagit

21/11/2020

Bédié suspend...

Le leader de Générations et peuples solidaires...
Côte d’Ivoire : les évêques encouragent le dialogue entre Alassane Ouattara et Henri Konan Bédié

21/11/2020

Côte d’Ivoire :...

Après un conseil tenu ce 18 au...

Devant, l’épidémie à coronavirus, tout le monde semble être égal. C’est ce que dit l’ingénieur Géotechnique burkinabé, Kiswend-sida Lucien Tondé dans un entretien avec le site d’information Afrik.com.

Dans cet entretien, Lucien a eu l’occasion d’ouvrir un grand angle sur situation de l’épidémie dans son pays. Passant au peigne fin aux actualités liées à la pandémie, il a affirmé avoir en tiré une leçon.

Lire aussi : Mali : libération de 5 compagnons de Soumaïla Cissé, mais toujours pas de nouvelles du chef de l’URD

« D’abord, elle nous enseigne l’humilité car il aurait fallu une telle situation pour que les riches s’aperçoivent que leurs vies ne valent pas plus que celles des pauvres (riche et pauvre se soignent dans le même hôpital par exemple). Ensuite, elle soulève le caractère vital de la recherche scientifique dans les universités et centres de santé. Enfin, cette pandémie rappelle à nos dirigeants la nécessité d’opérer des changements structurants dans leur politique sanitaire », a déclaré Lucien.

« Depuis l’apparition du premier cas au Burkina, la situation est de plus en plus alarmante à tel point que si on ne prend garde elle pourrait échapper à tout contrôle », a-t-il ajouté.

Malgré l’allure que prenne l’épidémie, l’ingénieur reste toujours serein et confiant. Et se plient beaucoup pour son pays et l’Afrique en générale en ce qui concerne les moyens mais également la manière dont le gouvernement de son pays est frappé.

« Pour ma part c’est avec consternation que j’ai appris que le gouvernement a été frappé par ce virus. Je souhaite qu’ils nous reviennent rapidement car la destinée du pays en dépend. Mais, au-delà de tout, on ne peut que prier Dieu, pour que cette pandémie soit derrière nous rapidement car l’Afrique et le Burkina en particulier n’a pas les moyens pour y faire face à moyen et long terme », a-t-il indiqué.

Lire aussi : Lire aussi : COVID-19 Burkina : 7.000 cas graves annoncés d’ici fin avril

A la question de savoir quel est le mental des Burkinabés face à la propagation du Coronavirus dans le pays, il réponde que les burkinabés ont un moral de fer tout en indiquant les mesure mettre en place localement pour couper le lien de propagation.

« Je dirai que le moral est très haut. Et on essaie tant bien que mal à s’organiser comme on le peut tant par la confection de lave-mains  » de fortune  » avec des bidons d’huile de 20 L et du savon liquide (localement fabriqué) pour les couches les plus défavorisées de la population ; tant par la sensibilisation », raconte-t-il.

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire