Coupe du monde 2022 : Tout ce que vous devez savoir sur le tirage au sort


Video player

L’Angleterre découvrira son adversaire pour la Coupe du monde 2022 de la FIFA lors du tirage au sort de vendredi.

L’un des pays de Galles, l’Écosse ou l’Ukraine sera également au Qatar en novembre et décembre prochains mais ne le saura pas avant les barrages européens restants en juin.

Vingt-neuf des 32 équipes de la Coupe du monde sont connues, avec deux matchs de barrage intercontinentaux également prévus en juin.

Jermaine Jenas présente le tirage au sort depuis le Centre de conférences et d’expositions de Doha. Il sera diffusé en direct sur BBC TV et en ligne à partir de 16h45 BST le vendredi 1er avril.

L’intégralité de l’émission sera disponible sans interruption sur le bouton rouge de la BBC, sur iPlayer et sur le site Internet de BBC Sport, ainsi qu’un commentaire textuel en direct. BBC One la diffusera de 16 h 45 à 18 h 00 BST, la dernière demi-heure étant diffusée sur BBC Two.

L’ancien capitaine anglais Alan Shearer, l’ancien attaquant nigérian Efan Ekoku et l’ancien attaquant écossais James McFadden, ainsi que les journalistes Julien Laurens et Tim Vickery, seront parmi les invités de la BBC, tandis que Jonathan Pearce commentera le tirage au sort.

Le tirage au sort et les réactions qu’il suscite seront également largement couverts sur BBC Radio 5 Live, avec le présentateur Rick Edwards sur le tapis rouge à Doha et le correspondant de football John Murray qui commentera en direct la cérémonie du tirage.

La Coupe du monde de la FIFA se déroule du 21 novembre au 18 décembre au Qatar.

Voici tout ce que vous devez savoir sur le tirage au sort qui aura lieu devant environ 2 000 invités.

 

Qui en fait partie ?

Pot 1 (équipes têtes de série) : Qatar, Brésil, Belgique, France, Argentine, Angleterre, Espagne, Portugal.

Pot 2 : Mexique, Pays-Bas, Danemark, Allemagne, Uruguay, Suisse, Etats-Unis, Croatie.

Pot 3 : Sénégal, Iran, Japon, Maroc, Serbie, Pologne, Corée du Sud, Tunisie.

Pot 4 : Cameroun, Canada, Equateur, Arabie Saoudite, Ghana, Pays de Galles/Ecosse/Ukraine, Costa Rica/Nouvelle-Zélande, EAU/Australie/Pérou.

 

Comment cela fonctionne-t-il ?

Cette Coupe du monde a le même format que les dernières éditions, avec des équipes réparties en huit groupes de quatre.

Les équipes sont classées sur la base du classement mondial de la FIFA publié le 31 mars. Le Qatar, pays organisateur, se voit attribuer la position A1 du pot 1 et les sept équipes les mieux classées qui se sont qualifiées constituent les autres têtes de série. L’Angleterre en fait partie.

Les trois vainqueurs des barrages qui n’ont pas encore été décidés (Pays de Galles contre Écosse/Ukraine, Costa Rica contre Nouvelle-Zélande, Émirats arabes unis/Australie contre Pérou) seront dans le dernier pot des têtes de série.

Le tirage au sort commencera par les équipes du pot supérieur et se poursuivra vers le bas, pour finir par le pot inférieur.

Après le tirage au sort d’une équipe, une deuxième boule sera tirée au sort pour décider du groupe dans lequel elle se trouve.

Les équipes d’un même continent seront séparées, à l’exception des pays européens, qui ne pourront être que deux dans un même groupe.

Contrairement aux Coupes du monde précédentes, le calendrier des matches sera décidé après coup et ne sera pas établi automatiquement en fonction du tirage au sort des équipes.

Selon la Fifa, cela offre “la possibilité de proposer une heure de coup d’envoi plus avantageuse pour les spectateurs à domicile”.

 

Pourquoi ne connaît-on pas toutes les équipes ?

Habituellement, toutes les équipes sont connues avant le tirage au sort de la Coupe du monde, mais cette année, trois positions doivent encore être déterminées pour deux raisons différentes.

Deux finales intercontinentales seront disputées au Qatar les 13 et 14 juin. Le Costa Rica et la Nouvelle-Zélande s’affronteront lors de l’une d’entre elles et, lors de l’autre, le Pérou jouera contre le vainqueur de la confrontation entre les Émirats arabes unis et l’Australie, qui s’est déroulée lors du barrage asiatique à Doha le 7 juin.

Ces matches ont été déplacés du mois de mars en raison des répercussions de la pandémie de Covid sur chaque continent. Tous les matches de qualification pour l’Océanie ont été disputés du 17 au 30 mars lors d’un mini-tournoi au Qatar.

L’un des trois parcours des barrages européens a été retardé en raison de l’invasion de l’Ukraine par la Russie.

La demi-finale de l’Écosse contre l’Ukraine à Hampden Park a été reportée de mars à une date non précisée en juin, lorsque l’on espère que l’Ukraine sera en mesure de jouer.

Le vainqueur de ce match affrontera le Pays de Galles, qui a battu l’Autriche en demi-finale, à Cardiff quelques jours plus tard, pour une place à la Coupe du monde.

 

Qui effectue le tirage au sort ?

Huit anciens joueurs et managers effectueront le tirage au sort, dont les vainqueurs de la Coupe du monde Cafu, du Brésil, et Lothar Matthaus, d’Allemagne.

Les autres seront Jay-Jay Okocha, Tim Cahill, Adel Ahmed MalAllah, Ali Daei, Bora Milutinovic et Rabah Madjer.

L’ancien milieu de terrain d’Everton Cahill a marqué le premier but australien en Coupe du monde et a participé à quatre tournois, tandis que l’ancien meneur de jeu de Bolton Okocha a aidé le Nigeria à se qualifier pour sa première Coupe du monde en 1994.

Le Serbe Milutinovic est la seule personne à avoir dirigé cinq Coupes du monde consécutives avec des équipes différentes (Mexique 1986, Costa Rica 1990, États-Unis 1994, Nigeria 1998 et Chine 2002).

MalAllah a remporté la médaille d’argent du Championnat du monde des jeunes de la FIFA avec le Qatar en 1981 et a participé aux Jeux olympiques de 1984.

Madjer a marqué pour l’Algérie lors de sa victoire en Coupe du monde 1982 contre l’Allemagne de l’Ouest, tandis que Daei était le meilleur buteur de tous les temps en sélection avec 112 buts jusqu’à ce que le Portugais Cristiano Ronaldo le dépasse l’année dernière.

Le tirage au sort sera effectué par l’ancien milieu de terrain anglais Jenas, l’ancienne internationale américaine Carli Lloyd et la présentatrice de télévision britannique Samantha Johnson.

 

Qui ne sera pas là ?

 

Les champions d’Europe italiens sont les absents les plus notables après leur défaite en barrage contre la Macédoine du Nord, bien qu’ils aient également manqué la dernière Coupe du monde.

La Russie est également absente après avoir été expulsée des barrages suite à l’invasion de l’Ukraine par son pays.

La Norvège ne s’est pas qualifiée, ce qui signifie que le buteur du Borussia Dortmund, Erling Braut Haaland, devra attendre pour faire ses débuts dans un tournoi majeur.

Mohamed Salah et l’Égypte ne seront pas là non plus après leur défaite aux tirs au but contre le Sénégal.

Le Nigeria, l’Algérie et la Côte d’Ivoire sont également absents d’Afrique, tandis que les équipes sud-américaines de Colombie et du Chili ne se sont pas non plus qualifiées.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire