Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Coup de tonnerre en Russie : Poutine confirme son départ du pouvoir
17/01/2020 à 12h41 par La redaction

Poutine confirme son départ du pouvoir en 2024. Réformes constitutionnelles, remplacement de Dmitri Medvedev… Le président russe, interdit de se représenter à la prochaine présidentielle, a précisé les contours de la future gouvernance du pays.

Développements importants de la politique Russe depuis hier. Morceaux choisis.

-Vladimir Poutine confirme qu’il quittera la présidence à la fin de son mandat actuel (2024).
– Dmitri Medvedev quitte la première ligne politique.
– Le gouvernement russe démissionne.
-Mikhail Mishustin devient le nouveau Premier ministre russe

Le Président Poutine souhaite réduire les pouvoirs présidentiels et introduire une limite de deux mandats.

Une suggestion notable dans ses propositions de révision constitutionnelle est que les futurs présidents doivent avoir résidé en Russie pendant 25 années consécutives avant de prendre leurs fonctions, et ne jamais avoir détenu de passeport ou de permis de séjour étranger.

(Cela empêcherait une grande partie de l’opposition moscovite pro-occidentale de se présenter. Sans parler d’une grande partie des libéraux russes, dont un grand nombre a vécu à l’étranger à un moment donné.)

Les modifications constitutionnelles proposées seront mises en œuvre après que le peuple aura voté en leur faveur, afin d’assurer un large consensus.

L’heure des grandes manœuvres pour la transition de 2024 a sonné en Russie. En annonçant une série de réformes constitutionnelles, mercredi 15 janvier, Vladimir Poutine a montré qu’il ne comptait pas attendre cette échéance, qui marque la fin de son quatrième et, théoriquement, dernier mandat de président, pour lancer ce processus périlleux. Et en nommant un nouveau premier ministre en remplacement du loyal Dmitri Medvedev, il a montré que le film de la succession avait bel et bien débuté.

L’intrigue s’est jouée en trois temps, suivant un scénario parfaitement huilé. Le président a d’abord profité de sa traditionnelle allocution annuelle devant les membres du Parlement et les élites politiques pour proposer une série d’amendements constitutionnels allant dans le sens d’une redistribution des pouvoirs au sommet de l’Etat russe.

Dans cette reconfiguration, le président verrait ses pouvoirs légèrement rognés, cédant notamment au Parlement la prérogative de désigner le premier ministre. Le président se verrait aussi adjoindre un Conseil d’Etat aux pouvoirs très renforcés et au rôle – celui d’un organe de supervision – désormais ancré dans la Constitution.

Annonces soumises au vote
Les mesures proposées par Vladimir Poutine prévoient également d’interdire aux membres du gouvernement, aux juges et aux élus de posséder une double nationalité ou des titres de séjour à l’étranger, et d’obliger tout candidat à la présidentielle à avoir vécu les vingt-cinq dernières années en Russie.

Le président, quant à lui, ne pourrait accomplir plus de deux mandats, et non plus comme actuellement « deux mandats consécutifs ». Cette précision n’aurait aucun impact sur le destin de M. Poutine, qui ne peut en aucun cas se représenter en 2024, mais elle interdirait par exemple à son successeur une réédition de la manœuvre effectuée par MM. Poutine et Medvedev en 2012.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 528 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Guillaume Soro en tournée européenne

15/10/2020

Guillaume Soro...

Le candidat à la présidentielle du 31...
"Ma femme ne sait pas faire l'amour, je suis dépassé"

15/10/2020

« Ma femme...

Faire l’amour n’est pas une science. Selon...
"J'ai couché avec la femme de mon père"

15/10/2020

« J’ai couché...

« J'ai couché avec la femme de mon...
Grand P embrase la toile avec son incroyable anniversaire (Photos)

15/10/2020

Grand P...

Le 11 Octobre dernier, Grand P fêtait...
Togo : les ministres signent un engagement et se font admirer sur la toile

15/10/2020

Togo :...

Le "contrat d'engagement" signé par le gouvernement...
Interview de Koné Dramane, le militaire le plus recherché de Côte d’Ivoire

15/10/2020

Interview de...

Une interview de Koné Dramane, le militaire...
Rwanda: le commerce du cannabis autorisé

15/10/2020

Rwanda: le...

Le commerce du cannabis au Rwanda est...
Togo : Eugène Atigan rend un vibrant hommage à Tony B  Cool

15/10/2020

Togo :...

Eugène Atigan, dans un message laissé sur...
Meghan Markle: voici les raisons de son absence sur les réseaux sociaux

15/10/2020

Meghan Markle:...

Régulièrement critiquée sur les réseaux sociaux, Meghan...
Emma Lohoues remet les internautes à leurs places

15/10/2020

Emma Lohoues...

Emma Lohoues, critiquée pour avoir porté une...
Maryline Kouadio, Miss CI 2020 se fait lyncher après son passage sur une chaîne de télé

15/10/2020

Maryline Kouadio,...

C’est incontestable, la Miss CI 2020 est...
Présidentielle ivoirienne : l’artiste Meiway se dresse une nouvelle fois contre OUATTARA

15/10/2020

Présidentielle ivoirienne...

Frédéric Ehui, plus connu sous son nom...
Querelles politiques : Soro ” arrache ” le groupe parlementaire RACI à Soro Kanigui

15/10/2020

Querelles politiques...

Un autre palier vient d’être franchi dans...
Côte d’Ivoire / Décès de Marcel Zadi Kessy : découvrez qui était l’Homme

15/10/2020

Côte d’Ivoire...

Marcel Zadi Kessy, ancien directeur général du...
Retrait des cartes d’électeur en Côte d’Ivoire / AFFI demande aux militants FPI de se tenir à l’écart

15/10/2020

Retrait des...

Le Président du FPI et son groupe...
Côte d’Ivoire/ A quelques heures de la campagne: KKB pique une crise…

15/10/2020

Côte d’Ivoire/...

Qu’est-il arrivé au candidat indépendant Kouadio Konan...
Présidentielle / Ouattara défie ” ceux qui ne veulent pas aller aux élections… “

15/10/2020

Présidentielle /...

Alassane Ouattara a réuni, le mercredi 14...
Côte d’Ivoire : accusé d’avoir favorisé des activités subversives, le régisseur de la MAMA mis aux arrêts

15/10/2020

Côte d’Ivoire...

Le weekend dernier, après l’évasion de certains...
Côte d’Ivoire : la Société Générale présente ses résultats du premier semestre 2020

15/10/2020

Côte d’Ivoire...

La Société Générale de Banque de Côte...
Côte d'Ivoire/ Primud: Molare répond à ses détracteurs

14/10/2020

Côte d’Ivoire/...

En Côte d’Ivoire, Primud est l’un des meilleurs festivals...

Poutine confirme son départ du pouvoir en 2024. Réformes constitutionnelles, remplacement de Dmitri Medvedev… Le président russe, interdit de se représenter à la prochaine présidentielle, a précisé les contours de la future gouvernance du pays.

Développements importants de la politique Russe depuis hier. Morceaux choisis.

-Vladimir Poutine confirme qu’il quittera la présidence à la fin de son mandat actuel (2024).
– Dmitri Medvedev quitte la première ligne politique.
– Le gouvernement russe démissionne.
-Mikhail Mishustin devient le nouveau Premier ministre russe

Le Président Poutine souhaite réduire les pouvoirs présidentiels et introduire une limite de deux mandats.

Une suggestion notable dans ses propositions de révision constitutionnelle est que les futurs présidents doivent avoir résidé en Russie pendant 25 années consécutives avant de prendre leurs fonctions, et ne jamais avoir détenu de passeport ou de permis de séjour étranger.

(Cela empêcherait une grande partie de l’opposition moscovite pro-occidentale de se présenter. Sans parler d’une grande partie des libéraux russes, dont un grand nombre a vécu à l’étranger à un moment donné.)

Les modifications constitutionnelles proposées seront mises en œuvre après que le peuple aura voté en leur faveur, afin d’assurer un large consensus.

L’heure des grandes manœuvres pour la transition de 2024 a sonné en Russie. En annonçant une série de réformes constitutionnelles, mercredi 15 janvier, Vladimir Poutine a montré qu’il ne comptait pas attendre cette échéance, qui marque la fin de son quatrième et, théoriquement, dernier mandat de président, pour lancer ce processus périlleux. Et en nommant un nouveau premier ministre en remplacement du loyal Dmitri Medvedev, il a montré que le film de la succession avait bel et bien débuté.

L’intrigue s’est jouée en trois temps, suivant un scénario parfaitement huilé. Le président a d’abord profité de sa traditionnelle allocution annuelle devant les membres du Parlement et les élites politiques pour proposer une série d’amendements constitutionnels allant dans le sens d’une redistribution des pouvoirs au sommet de l’Etat russe.

Dans cette reconfiguration, le président verrait ses pouvoirs légèrement rognés, cédant notamment au Parlement la prérogative de désigner le premier ministre. Le président se verrait aussi adjoindre un Conseil d’Etat aux pouvoirs très renforcés et au rôle – celui d’un organe de supervision – désormais ancré dans la Constitution.

Annonces soumises au vote
Les mesures proposées par Vladimir Poutine prévoient également d’interdire aux membres du gouvernement, aux juges et aux élus de posséder une double nationalité ou des titres de séjour à l’étranger, et d’obliger tout candidat à la présidentielle à avoir vécu les vingt-cinq dernières années en Russie.

Le président, quant à lui, ne pourrait accomplir plus de deux mandats, et non plus comme actuellement « deux mandats consécutifs ». Cette précision n’aurait aucun impact sur le destin de M. Poutine, qui ne peut en aucun cas se représenter en 2024, mais elle interdirait par exemple à son successeur une réédition de la manœuvre effectuée par MM. Poutine et Medvedev en 2012.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 528 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire