Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Côte d’Ivoire : voici le bilan macabre des manifestations
15/08/2020 à 16h16 par Aimé AMSON

Suite aux manifestations de l’opposition, la Côte d’ivoire connait déjà des jours sombres. Le bilan des manifestations fait peur. Le ministre de la sécurité et de la protection civile le général VAGONDO DIOMANDE  a dressé le bilan macabre ce vendredi 14 août 2020. Ces dégâts sont enregistrés du 10 août au jour du communiqué.  Alors que l’élection présidentielle c’est bientôt.

Lire aussi : Chères dames, voici comment avoir une belle poitrine

Pour les observateurs la Côte d’Ivoire les lendemains sombres si les acteurs politiques ne se retrouvent pas pour trouver un accord leur permettant de contribuer ensemble pour la construction de la Côte d’Ivoire plutôt à sa destruction.

Voici le communiqué intégral du ministre de la sécurité

Les manifestations organisées dans certaines villes de notre pays suite à l’appel lancé par des formations politiques de l’opposition, fortement relayé par les réseaux sociaux, ont engendré de nombreux dérapages.

Lire aussi : Voici 5 astuces pour vite oublier une déception amoureuse

Ainsi, du lundi 10 août 2020 à ce jour, le bilan fait état de dégâts humains et matériels importants.
I. Au plan humain : 05 morts et 104 blessés.
• Au titre des pertes en vies humaines on dénombre 03 morts à Daoukro, 01 mort à Gagnoa et 01 mort à Bonoua.
• Au titre des blessés on enregistre 104 blessés au total dont 10 policiers, 02 gendarmes et 92 civils. Par ailleurs, parmi les blessés le Chef de service du Commissariat de Police de Bonoua, pris à parti par des manifestants, n’a eu son salut que grâce à l’intervention et la protection de Sa Majesté le roi de Bonoua. Les blessés graves ont été pris en charge dans les structures sanitaires adaptées.
II. Au plan matériel,
• On note la destruction de plusieurs bâtiments à usage commercial, administratif et d’habitation ; notamment, le Commissariat de Police de Bonoua et les sièges du PDCI et du RHDP à Daoukro.

  • De même, plusieurs véhicules administratifs et de particuliers, ainsi que 05 bus de la SOTRA, ont été incendiés ou vandalisés.
    III. Au titre des interpellations
    Au cours de ces manifestations, les forces de l’ordre ont interpelé 68 manifestants pour troubles à l’ordre public, incitation à la révolte, violence sur les forces de l’ordre et destruction de biens d’autrui.

Il convient de souligner que grâce à l’action des forces de l’ordre et des différentes médiations entreprises, le calme est revenu sur toute l’étendue du territoire national.
Tout en déplorant ces actes de vandalisme et leurs conséquences dommageables dont on aurait pu faire l’économie, le gouvernement appelle l’ensemble des populations à la retenue, au civisme et à la responsabilité.

Fait à Abidjan, le 14 août 2020

Général VAGONDO DIOMANDE
Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile.

Lire aussi : 100 jours après la mort de col Madjoulba, sa famille et les avocats saisissent l’ONU

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 508 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Suite aux manifestations de l’opposition, la Côte d’ivoire connait déjà des jours sombres. Le bilan des manifestations fait peur. Le ministre de la sécurité et de la protection civile le général VAGONDO DIOMANDE  a dressé le bilan macabre ce vendredi 14 août 2020. Ces dégâts sont enregistrés du 10 août au jour du communiqué.  Alors que l’élection présidentielle c’est bientôt.

Lire aussi : Chères dames, voici comment avoir une belle poitrine

Pour les observateurs la Côte d’Ivoire les lendemains sombres si les acteurs politiques ne se retrouvent pas pour trouver un accord leur permettant de contribuer ensemble pour la construction de la Côte d’Ivoire plutôt à sa destruction.

Voici le communiqué intégral du ministre de la sécurité

Les manifestations organisées dans certaines villes de notre pays suite à l’appel lancé par des formations politiques de l’opposition, fortement relayé par les réseaux sociaux, ont engendré de nombreux dérapages.

Lire aussi : Voici 5 astuces pour vite oublier une déception amoureuse

Ainsi, du lundi 10 août 2020 à ce jour, le bilan fait état de dégâts humains et matériels importants.
I. Au plan humain : 05 morts et 104 blessés.
• Au titre des pertes en vies humaines on dénombre 03 morts à Daoukro, 01 mort à Gagnoa et 01 mort à Bonoua.
• Au titre des blessés on enregistre 104 blessés au total dont 10 policiers, 02 gendarmes et 92 civils. Par ailleurs, parmi les blessés le Chef de service du Commissariat de Police de Bonoua, pris à parti par des manifestants, n’a eu son salut que grâce à l’intervention et la protection de Sa Majesté le roi de Bonoua. Les blessés graves ont été pris en charge dans les structures sanitaires adaptées.
II. Au plan matériel,
• On note la destruction de plusieurs bâtiments à usage commercial, administratif et d’habitation ; notamment, le Commissariat de Police de Bonoua et les sièges du PDCI et du RHDP à Daoukro.

  • De même, plusieurs véhicules administratifs et de particuliers, ainsi que 05 bus de la SOTRA, ont été incendiés ou vandalisés.
    III. Au titre des interpellations
    Au cours de ces manifestations, les forces de l’ordre ont interpelé 68 manifestants pour troubles à l’ordre public, incitation à la révolte, violence sur les forces de l’ordre et destruction de biens d’autrui.

Il convient de souligner que grâce à l’action des forces de l’ordre et des différentes médiations entreprises, le calme est revenu sur toute l’étendue du territoire national.
Tout en déplorant ces actes de vandalisme et leurs conséquences dommageables dont on aurait pu faire l’économie, le gouvernement appelle l’ensemble des populations à la retenue, au civisme et à la responsabilité.

Fait à Abidjan, le 14 août 2020

Général VAGONDO DIOMANDE
Ministre de la Sécurité et de la Protection Civile.

Lire aussi : 100 jours après la mort de col Madjoulba, sa famille et les avocats saisissent l’ONU

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 508 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire