Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Côte d’Ivoire : Simone demande une amnistie pour Laurent Gbagbo
13/08/2020 à 13h27 par Julien Kouevidjin

L’ancienne première dame ivoirienne Simone Gbagbo supplie le Président Alassane Ouattara de prendre une loi d'amnistie afin de permettre à son époux Laurent Gbagbo d’être à nouveau éligible sur le listing électoral



Dans un communiqué tenu ce mardi 11 août 2020 à Cocody dans la résidence des Gbagbo, l’ex-première dame a prié le chef de l’Etat Alassane Ouattara d’amnistier son conjoint afin qu’il soit de nouveau dans ses droits civiques et politiques. « Je vais appeler le chef de l’Etat Ouattara à prendre une loi d’amnistie pour rendre le président Laurent Gbagbo éligible. Que ce dernier décide de candidater ou pas à cette élection, qu’il soit éligible » a-t-elle déclaré.

Lire aussi : Côte d'Ivoire : Une marche prévue ce 13 août a été annulée

En effet, l’ancien président ivoirien s’est vu priver de ses droits civiques après qu’il ait égaré son nom dans la liste électorale provisoire suite à sa condamnation par contumace à 20 ans de prison par la justice ivoirienne. Il s’agissait bien d’une affaire de braquage de l’agence nationale de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) au moment où la Côte d’ivoire était en pleine crise post-électorale 2010-2011.



Au moment où l’on parle, Laurent Gbagbo demeure immobilisé à Bruxelles, ville où il réside depuis sa remise en liberté par la Cour Pénale Internationale (CPI), malgré les souples conditions liées à sa libération. A cet effet, une autre doléance de l’ancienne première dame envers le Président Alassane Ouattara, est de délivrer un passeport diplomatique à ce dernier bloqué à Belgique en Bruxelles.



Finalement, Simone Gbagbo ne passe pas sans évoquer le cas des détenus politiques. Elle a ainsi appelé le chef de l’Etat à ordonner la libération de tous les détenus militaires ressortis de la crise post-électorale ainsi que d’autres prisonniers d’opinions détenus dans les prisons ivoiriennes.

Lire aussi : Côte d’Ivoire : Fabrice Sawegnon compte traîner Guikahué en justice

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 506 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

L’ancienne première dame ivoirienne Simone Gbagbo supplie le Président Alassane Ouattara de prendre une loi d'amnistie afin de permettre à son époux Laurent Gbagbo d’être à nouveau éligible sur le listing électoral



Dans un communiqué tenu ce mardi 11 août 2020 à Cocody dans la résidence des Gbagbo, l’ex-première dame a prié le chef de l’Etat Alassane Ouattara d’amnistier son conjoint afin qu’il soit de nouveau dans ses droits civiques et politiques. « Je vais appeler le chef de l’Etat Ouattara à prendre une loi d’amnistie pour rendre le président Laurent Gbagbo éligible. Que ce dernier décide de candidater ou pas à cette élection, qu’il soit éligible » a-t-elle déclaré.

Lire aussi : Côte d'Ivoire : Une marche prévue ce 13 août a été annulée

En effet, l’ancien président ivoirien s’est vu priver de ses droits civiques après qu’il ait égaré son nom dans la liste électorale provisoire suite à sa condamnation par contumace à 20 ans de prison par la justice ivoirienne. Il s’agissait bien d’une affaire de braquage de l’agence nationale de la Banque Centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (BCEAO) au moment où la Côte d’ivoire était en pleine crise post-électorale 2010-2011.



Au moment où l’on parle, Laurent Gbagbo demeure immobilisé à Bruxelles, ville où il réside depuis sa remise en liberté par la Cour Pénale Internationale (CPI), malgré les souples conditions liées à sa libération. A cet effet, une autre doléance de l’ancienne première dame envers le Président Alassane Ouattara, est de délivrer un passeport diplomatique à ce dernier bloqué à Belgique en Bruxelles.



Finalement, Simone Gbagbo ne passe pas sans évoquer le cas des détenus politiques. Elle a ainsi appelé le chef de l’Etat à ordonner la libération de tous les détenus militaires ressortis de la crise post-électorale ainsi que d’autres prisonniers d’opinions détenus dans les prisons ivoiriennes.

Lire aussi : Côte d’Ivoire : Fabrice Sawegnon compte traîner Guikahué en justice

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 506 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire