Côte d’Ivoire-Présidentielle 2025/ Soro dénonce les candidats et successeurs qui se réjouissent de son exil

Guillaume Soro se dit au courant du plaisir que certains des acteurs politiques ivoiriens se réjouiraient de sa disgrâce auprès de Ouattara.

Des gens seraient contents du malheur qui frappent Soro Guillaume dont l’exil se prolonge. Et dans la perspective des élections de 2025, leur joie serait décuplée. « Il m’a été rapporté que plusieurs parmi les potentiels successeurs ou candidats à l’élection présidentielle de 2025 se réjouissent du fait que monsieur Alassane Ouattara me retienne en exil pour leur bonheur« , annonce Guillaume Soro ce mercredi 6 octobre 2021.

À lire aussi :
Côte d’Ivoire : un faux gendarme appréhendé par les forces de l’ordre

Et pourtant Guillaume Soro se dit serein et interroge le divin. « Dieu n’a pas encore dit son dernier mot », lance-t-il à ses détracteurs, même s’il se résout à comprendre que « Le malheur des uns, dit-on, fait le bonheur des autres ». En outre, Soro se demande qui sait le bonheur qui se cache derrière un malheur, « et qui sait le malheur qui se cache derrière un bonheur?

Confiant, Soro brocarde ceux qu’il qualifie » d’esprits superficiels, qui vont trop vite en besogne, « confondant vitesse et précipitation ». A ceux-ci, Soro explique que « La politique est une course de fond et bien des prétentions finissent par être coiffées au poteau ». « Dieu n’a pas dit son dernier mot. Qui vivra verra », se rassure Soro pour terminer.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire