Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Côte d’Ivoire : Plus de représentants de l’opposition au sein de la CEI
01/10/2020 à 13h01 par Le Boy

Selon nos informations , deux (2) représentants de l'opposition ivoirienne, siégeant au sein de la Commission électorale centrale, ont notifié mercredi au président de la Commission électorale indépendante (CEI) la suspension de leurs fonctions.

Ces représentants ne sont autres que, Yapo Yapi, commissaire central et Dogou Alain, commissaire central et deuxième vice-président à la commission électorale indépendante, institution en charge d'organiser l'élection présidentielle du 31 octobre 2020.

Dans une déclaration en date de mercredi 30 septembre 2020, ils ont notifié au président de la CEI,  « la suspension de leurs fonctions de commissaires centraux-superviseurs et de 2e vice-président de la Commission électorale indépendante ».

La notification de la suspension de leurs fonctions au président de la CEI intervient après une décision des plateformes politiques de l'opposition. Les plateformes de l'Alliance des forces démocratiques (AFD) et la Ligue des mouvements pour le progrès (LMP) demandent à leurs représentants de ne plus participer aux réunions convoquées par les nouveaux bureaux locaux de la CEI.

Lire aussi : La Côte d’Ivoire doit 100 milliards FCFA au Congo

Cette décision, pour ces plateformes vise à « ne point se faire complice du hold up électoral mis en place par le gouvernement, le Conseil constitutionnel et la Commission Électorale Indépendante », précise la déclaration.

L'opposition ivoirienne dénonce une CEI « déséquilibrée » et « inféodée » de membres proches du pouvoir.  Réfute le Conseil constitutionnel suite à la validation de la candidature de Alassane Ouattara qu'elle qualifie « d'illégale et anticonstitutionnelle » pour un troisième mandat.

Selon ces deux plates-formes de l'opposition en Côte d'Ivoire, tous ceux qui ont un intérêt aux élections présidentielles et législatives, devraient discuter « autour d'une table afin de convenir des conditions générales de leur organisation et notamment, des réformes nécessaires du Conseil Constitutionnel et de la CEI ».

Dans cette optique, l'AFD et la LMP demandent au gouvernement et au président de la République, de sortir du « fétichisme des dates » pour faire baisser les tensions socio-politiques.

Lire aussi : Côte d’Ivoire : l’opposition accuse le RHDP de préparer un “génocide”

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 486 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Selon nos informations , deux (2) représentants de l'opposition ivoirienne, siégeant au sein de la Commission électorale centrale, ont notifié mercredi au président de la Commission électorale indépendante (CEI) la suspension de leurs fonctions.

Ces représentants ne sont autres que, Yapo Yapi, commissaire central et Dogou Alain, commissaire central et deuxième vice-président à la commission électorale indépendante, institution en charge d'organiser l'élection présidentielle du 31 octobre 2020.

Dans une déclaration en date de mercredi 30 septembre 2020, ils ont notifié au président de la CEI,  « la suspension de leurs fonctions de commissaires centraux-superviseurs et de 2e vice-président de la Commission électorale indépendante ».

La notification de la suspension de leurs fonctions au président de la CEI intervient après une décision des plateformes politiques de l'opposition. Les plateformes de l'Alliance des forces démocratiques (AFD) et la Ligue des mouvements pour le progrès (LMP) demandent à leurs représentants de ne plus participer aux réunions convoquées par les nouveaux bureaux locaux de la CEI.

Lire aussi : La Côte d’Ivoire doit 100 milliards FCFA au Congo

Cette décision, pour ces plateformes vise à « ne point se faire complice du hold up électoral mis en place par le gouvernement, le Conseil constitutionnel et la Commission Électorale Indépendante », précise la déclaration.

L'opposition ivoirienne dénonce une CEI « déséquilibrée » et « inféodée » de membres proches du pouvoir.  Réfute le Conseil constitutionnel suite à la validation de la candidature de Alassane Ouattara qu'elle qualifie « d'illégale et anticonstitutionnelle » pour un troisième mandat.

Selon ces deux plates-formes de l'opposition en Côte d'Ivoire, tous ceux qui ont un intérêt aux élections présidentielles et législatives, devraient discuter « autour d'une table afin de convenir des conditions générales de leur organisation et notamment, des réformes nécessaires du Conseil Constitutionnel et de la CEI ».

Dans cette optique, l'AFD et la LMP demandent au gouvernement et au président de la République, de sortir du « fétichisme des dates » pour faire baisser les tensions socio-politiques.

Lire aussi : Côte d’Ivoire : l’opposition accuse le RHDP de préparer un “génocide”

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 486 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire