Côte d’Ivoire: Ouattara tente de parler avec Guillaume Soro

Le président ADO a tenté un rapprochement avec l’ex-président de l’Assemblée nationale, Guillaume Soro, ce dernier étant poursuivi par la justice ivoirienne pour déstabilisation de l’Etat et détournement de deniers publics, selon le journal français La Lettre du Continent.

L’influent frère d’Alassane Ouattara, le ministre des Affaires présidentielles, Birahima Ouattara, aurait profité de son séjour parisien mi-février pour tenter de contacter plusieurs conseillers de l’ex-Premier ministre dont son bras droit, Méité Sindou.  Le frère cadet d’Alassane Ouattara voudrait saisir cette occasion pour ouvrir un discret canal de discussion avec plusieurs membres du premier cercle de Guillaume Soro.

Par l’intermédiaire de Méité Sindou, le pouvoir ivoirien voudrait ainsi demander à l’ancien chef de libérer la vingtaine de ses proches actuellement détenus en échange d’un retrait de sa candidature.

Le journal rappelle par ailleurs que le nombre d’adhérents du mouvement Générations et peuples solidaires (GPS), parti de l’opposant Guillaume Soro, depuis le 13 février, a atteint un chiffre bruyamment relayé et affiché par ses partisans. Le GPS compterait au moins « 100 000 » militants et sympathisants qui croient que l’ex-chef rebelle est leur candidat idéal pour la présidentielle fixée fin novembre 2020.

Lire aussi: Côte d’Ivoire : les catholiques adressent des exigences pour la présidentielle de 2020

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆