Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Côte d’Ivoire-ONU/ Selon l’Ong UN Watch, “Le pays est au bord de la guerre civile”
19/11/2020 à 20h04 par La redaction

UN Watch appuie sur la sonnette d’alarme. La Côte d’Ivoire risque de sombrer dans le chaos. En tout cas, c’est ce que croit “La seule ONG accréditée par l’ONU qui surveille l’organisme mondial, défend les droits de l’homme et lutte contre les dictatures et les doubles standards”.

Se présentant comme “Votre voix aux Nations Unies”, l’ONG UN Watch a alerté le monde sur des violations de droits de l’homme ayant cours en Côte d’Ivoire. Depuis l’annonce de la candidature de M. Ouattara pour un troisième mandat, la Côte d’Ivoire est en crise.

 

Pour l’ONG onusienne, le régime de Ouattara en porte toute la responsabilité. Pire, l’ONG de défense des droits de l’homme estime que la Côte d’Ivoire risque de sombrer dans une guerre civile dont elle n’est vraiment pas loin.

Le régime ivoirien a réduit au silence et emprisonné ses opposants politiques, ce qui a amené l’opposition à boycotter les récentes élections. Aujourd’hui, Le régime ivoirien a réduit au silence et emprisonné ses opposants politiques, ce qui a amené l’opposition à boycotter les récentes élections. Aujourd’hui, le pays est au bord de la guerre civile“, a averti le 18 novembre, UN Watch.

Face à ces violations des droits humains, l’ONG a directement interpelé M. Michele Bachelet, Commissaire aux droits de l’homme à l’ONU. UN Watch se demande si M. Bachelet va, au regard de ce qu’il se passe en Côte d’Ivoire, convoquer en urgence une session du Conseil des droits humains de l’ONU.

Histoire de se pencher, sous la houlette du Secrétaire Général de l’ONU, sur le cas ivoirien avant que le pire n’advienne.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 417 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz sur Télégram: Si vous êtes sur Télégramme abonnez vous !!
😍 ACTUALITE via Telegram
😍 Offre d'emploi via Telegram .
groupe emploi whatsapp doingbuzz -🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger -🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo RDC - 🇨🇬 Congo Brazzaville -🇲🇦 Maroc - 🇹🇩 Tchad -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Site de petites annonces/ site de vente et d'achat 100% Togo

togopapel Offre d'emploi et concours

UN Watch appuie sur la sonnette d’alarme. La Côte d’Ivoire risque de sombrer dans le chaos. En tout cas, c’est ce que croit “La seule ONG accréditée par l’ONU qui surveille l’organisme mondial, défend les droits de l’homme et lutte contre les dictatures et les doubles standards”.

Se présentant comme “Votre voix aux Nations Unies”, l’ONG UN Watch a alerté le monde sur des violations de droits de l’homme ayant cours en Côte d’Ivoire. Depuis l’annonce de la candidature de M. Ouattara pour un troisième mandat, la Côte d’Ivoire est en crise.

 

Pour l’ONG onusienne, le régime de Ouattara en porte toute la responsabilité. Pire, l’ONG de défense des droits de l’homme estime que la Côte d’Ivoire risque de sombrer dans une guerre civile dont elle n’est vraiment pas loin.

Le régime ivoirien a réduit au silence et emprisonné ses opposants politiques, ce qui a amené l’opposition à boycotter les récentes élections. Aujourd’hui, Le régime ivoirien a réduit au silence et emprisonné ses opposants politiques, ce qui a amené l’opposition à boycotter les récentes élections. Aujourd’hui, le pays est au bord de la guerre civile“, a averti le 18 novembre, UN Watch.

Face à ces violations des droits humains, l’ONG a directement interpelé M. Michele Bachelet, Commissaire aux droits de l’homme à l’ONU. UN Watch se demande si M. Bachelet va, au regard de ce qu’il se passe en Côte d’Ivoire, convoquer en urgence une session du Conseil des droits humains de l’ONU.

Histoire de se pencher, sous la houlette du Secrétaire Général de l’ONU, sur le cas ivoirien avant que le pire n’advienne.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 55 417 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire