Côte d’Ivoire : Mike le Bosso dit tout sur sa vie


Video player

Promoteur ivoirien de spectacles vivant en France, Mike Le Bosso, quelques semaines après sa sortie de prison, a déballé tout sur sa vie dans une interview accordée à Actu People. Dans cet entretien exclusif, cet acteur pionnier du showbiz a parlé des séquelles de son séjour en prison, de sa carrière de producteur basée sur le fétichisme et son parcours en général.

 

Mike Le Bosso est né à Zuenoula ville dont il est originaire. Il est le cadet d’une fratrie de neuf (9) enfants. Son père a cassé la pipe alors qu’il avait encore 2 ans et sa mère commerçante était la seule qui se chargeait de son éducation. « J’ai pas connu de père », a-t-il lâché. Michel (son prénom ) se dit être un enfant quelque peu turbulent assez difficile à cadrer. Après l’obtention du Cep et de l’Entrée en 6ème à Bouaké, il est orienté au Collège CSP de Cocody. Il obtient son BAC série D au Lycée moderne d’Agboville.

Lire aussi : Après sa sortie de prison, Mike le Bosso prévient : « vitale est une sorcière faites attention à elle »

Par rapport à son appellation, ce promoteur du showbiz ivoirien dit la détenir par le biais de son intérêt accordé au « Bossonisme », un concept prôné par le traditionaliste Jean-Marie Adiaffi. Étant adepte des croyances prônées dans cette communauté, Mike le Bosso était fidèle aux traditions. Ouvertement, il avoue que son attachement au fétichisme lui a permis de se mettre en exergue dans le showbiz. D’ailleurs, selon lui, pour réussir dans ce business, « c’est la drogue ou le fétichisme ».

Concernant son métier, Michel a fait la connaissance du groupe Les Salopards en 1998. Il devient très ami à Soum Bill. Qu’il accompagne en studio d’enregistrement, en spectacles. Cette amitié a réveillé sa passion pour la musique.  » En France, j’accompagnais Soum Bill dans certains de ses spectacles. Soum Bill lors de ses prestations me faisait un clin d’œil en chantant chaque fois mon nom », a-t-il avoué.

Lire aussi : Mike le bosso et l’artiste Vitale se déchirent sur les réseaux sociaux

Notons que Mike le Bosso a passé environ 8 mois en prison en France. Il était accusé d’avoir usé de sa structure Bosso Production pour faire rentrer illégalement des individus sur le territoire français. Sorti de prison, il y a quelques semaines, Mike le Bosso, qui entretient des relations colériques avec la chanteuse Vitale, se dit très affaibli par son séjour carcéral.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire