Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Côte d’Ivoire : Michel, le fils de Laurent Gbagbo bientôt en prison ?
03/04/2020 à 13h59 par Prudence ETOU

Alors que Laurent Gbagbo peine à se libérer définitivement des griffes de la Cour pénale internationale, son fils Michel se fait une nouvelle fois viser par la justice ivoirienne.

Côte d'Ivoire : Michel, le fils de Laurent Gbagbo bientôt en prison ?

Maître de conférences à l’université de Cocody et secrétaire général adjoint du FPI chargé des prisonniers et de l’administration pénitentiaire, Michel Gbagbo s'est de nouveau fait impliquer dans les dossiers de la justice ivoirienne pour des raisons plus ou moins politiques.

Lire aussi : Élection en Côte d’Ivoire : Charles Blé Goudé envisage de rejoindre les dirigeants

En effet, le fils de l'ancien président ivoirien Laurent Gbagbo avait fait une révélation qui n'a pas du tout bien sonné dans les oreilles des autorités ivoiriennes. La justice s'est ainsi saisie de l'affaire qui risque de constituer un coup désagréable au fils de l'ancien chef d'État.

 

Selon les informations reçues, Michel est accusé d'avoir révélé l'existence de prisonniers politiques. La révélation elle même ne serait peut-être pas si amère si en ce moment, le gouvernement ivoirien ne clamait pas sur tous les toits et à qui veut l'entendre, qu'il n'y a plus de prisonniers politiques en Côte d'Ivoire.

Lire aussi : Un proche de Laurent Gbagbo a failli être enlevé

Fils aîné de l'ancien président ivoirien Laurent Gbagbo et de sa première épouse, la Française Jacqueline Chamois, Michel a connu une biographie marquée par plusieurs détentions ou emprisonnents pour raisons politiques. Si l'homme de 51 ans avait toujours clamé son innocence lors de ses comparutions antécédentes, il reste à observer ce dernier cas en cour pour savoir ce qu'il en sera. Peut-être qu'il essayera, pour cette fois, de s'expliquer plutôt que de nier les faits qui lui sont reprochés.

Lire aussi : Coronavirus au Togo : le PNP demande la libération des prisonniers

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

U outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Alors que Laurent Gbagbo peine à se libérer définitivement des griffes de la Cour pénale internationale, son fils Michel se fait une nouvelle fois viser par la justice ivoirienne.

Côte d'Ivoire : Michel, le fils de Laurent Gbagbo bientôt en prison ?

Maître de conférences à l’université de Cocody et secrétaire général adjoint du FPI chargé des prisonniers et de l’administration pénitentiaire, Michel Gbagbo s'est de nouveau fait impliquer dans les dossiers de la justice ivoirienne pour des raisons plus ou moins politiques.

Lire aussi : Élection en Côte d’Ivoire : Charles Blé Goudé envisage de rejoindre les dirigeants

En effet, le fils de l'ancien président ivoirien Laurent Gbagbo avait fait une révélation qui n'a pas du tout bien sonné dans les oreilles des autorités ivoiriennes. La justice s'est ainsi saisie de l'affaire qui risque de constituer un coup désagréable au fils de l'ancien chef d'État.

 

Selon les informations reçues, Michel est accusé d'avoir révélé l'existence de prisonniers politiques. La révélation elle même ne serait peut-être pas si amère si en ce moment, le gouvernement ivoirien ne clamait pas sur tous les toits et à qui veut l'entendre, qu'il n'y a plus de prisonniers politiques en Côte d'Ivoire.

Lire aussi : Un proche de Laurent Gbagbo a failli être enlevé

Fils aîné de l'ancien président ivoirien Laurent Gbagbo et de sa première épouse, la Française Jacqueline Chamois, Michel a connu une biographie marquée par plusieurs détentions ou emprisonnents pour raisons politiques. Si l'homme de 51 ans avait toujours clamé son innocence lors de ses comparutions antécédentes, il reste à observer ce dernier cas en cour pour savoir ce qu'il en sera. Peut-être qu'il essayera, pour cette fois, de s'expliquer plutôt que de nier les faits qui lui sont reprochés.

Lire aussi : Coronavirus au Togo : le PNP demande la libération des prisonniers

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire