Cote d'ivoire Actualités People Politique

Côte d’Ivoire : Mamadou Touré met en garde l’opposition

Cote dIvoire Mamadou Toure met en garde lopposition Doingbuzz

Mamadou Touré, porte-parole adjoint du Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP) en garde l’opposition ivoirienne.

Deux jours après  l’élection présidentielle, l’opposition a annoncé lundi 02 novembre la création d’un Conseil national de transition.  Si les géants  de l’opposition ivoirienne ont pour ambitions d’installer une transition civile en Côte d’Ivoire, Touré Mamadou, trouve qu’il n’est pas question d’une quelconque transition civile dans le pays.

Le ministre de la Promotion de la jeunesse et de l’Emploi des jeunes est contre la transition civile en Côte d’Ivoire. A l’en croire, l’opposition est entrain de plaisanter.

À lire aussi :   Côte d’Ivoire-San-Pedro/ Visite de M.BARRY-BATTESTI,SG du FDFP, aux autorités administratives et politiques

Lire aussi : Élection 2020 en Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara annoncé vainqueur

« Mais c’est de la plaisanterie.  Il ne peut pas y avoir de gouvernement parallèle en Côte d’Ivoire. En réalité, l’opposition veut masquer son échec. Elle avait prédit la non-tenue des élections. Les élections se sont tenues certes avec quelques violences isolées, mais qui ont provoqué mort d’homme. Mais globalement, les élections se sont tenues avec une bonne participation des Ivoiriens », a laissé entendre le porte-parole adjoint du RHDP  sur les ondes de RFI.

Il va plus loin tout en estimant que le « gouvernement fantoche » que l’opposition veut mettre en place  ne peut être que de la rigolade. Il a par ailleurs  précisé que « ces actes sont contraires à la loi et à la Constitution et n’a pas hésité à faire remarquer que les instigateurs de la transition civile devront « s’attendre à répondre de leurs actes ».

À lire aussi :   Côte d’Ivoire-Rencontre Ouattara-Gbagbo/ L’ANP félicite la presse ivoirienne pour le traitement professionnel de l’information

« Je pense que l’opposition a échoué dans cette tentative anti-démocratique. Ce n’est pas démocratique d’empêcher des citoyens d’aller voter. Or, ils l’ont fait. Les radicaux, c’est plutôt du côté de l’opposition, qui par deux fois, avant ce scrutin, a refusé de venir à la table des discussions », a ajouté le ministre ivoirien qui soutient que le pouvoir est ouvert au dialogue.

Lire aussi : Élection en Cote d’Ivoire : 391 incidents enregistrés

--
Publicité 3vision-group
groupe emploi whatsapp doingbuzz> Cliquer ici pour les autres groupes👆

Abonne toi à la chaine Youtube

Laisser votre commentaire