Côte d’Ivoire : les Libanais contrôleraient 40% de l’économie


Video player

Les Libanais ont quitté leur pays d’origine pour venir s’installer en Côte d’Ivoire sans aucun moyen de subsistance. Toutefois grâce à une dure labeur, ils ont réussi à devenir des plaques tournantes de l’économie ivoirienne. Ils détiennent de grandes fortunes grâce au commerce et le négoce de produits agricoles.

Déjà en 1960, les Libanais se sont frayés un chemin grâce à leur investissement dans des secteurs comme la pétrochimie, la métallurgie ou même la transformation des matières agricoles. Ces quelques 100 000 individus qui se retrouvent en Côte d’Ivoire pèsent énormément dans la balance économique du pays.

Lire aussi : Bénin : Un Libanais meurt poignardé

Si l’on se fie à la Chambre de commerce et d’industrie libanaise de Côte d’Ivoire (CCILCI), les Libanais tiennent 40 % de l’économie ivoirienne en général. Ce pourcentage est reparti comme suit : 80 % du parc immobilier privé, 60 % du commerce, 90 % de la distribution de détail et 60 % de l’industrie. En 2013, lors de la visite officielle du président libanais, Michel Sleiman, le Chef de l’État ivoirien a estimé l’apport fiscal de la communauté libanaise à près de 350 milliards de francs CFA.

Il faut rappeler que les Libanais ont choisi de s’exiler pour fuir la violence ou encore la misère. Ils se sont installés dans plusieurs pays de l’Afrique de l’ouest pour refaire leur vie. Parmi ces pays, le Sénégal et la Côte d’Ivoire ont particulièrement connu une véritable réussite de ses immigrants libanais.

Lire aussi : Côte d’Ivoire : Un Libanais donne une bonne gifle à un policier

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire