Côte d’Ivoire: le “Koutoukou” a encore fait des morts à Abidjan


Video player

A Abidjan, la consommation de Koutoukou, alcool de fabrication artisanale, a causé la mort de 9 personnes dont 6 formellement identifiées. Les faits ont eu lieu dans le quartier Belleville, à Abobo, commune populaire au nord d’Abidjan, la capitale économique ivoirienne.

Selon le préfet d’Abidjan, Vincent Toh Bi Irié, les victimes sont “décédées dans le même rayon d’un sous quartier d’Abobo Belleville et dans les mêmes conditions : douleurs abdominales, vertiges, vomissements”, a-t-il écrit sur sa page Facebook.
“Ces personnes ont en commun d’avoir fréquenté ces derniers jours le même bistrot où se vend la même boisson, le koutoukou”, a ajouté le préfet.

S’étant rendu sur les lieux, en compagnie des autorités municipales et de la police, l’autorité administrative dit avoir découvert “2.300 litres de koutoukou entreposés dans de mauvaises conditions chez un grossiste du quartier”.

S’interrogeant si d’autres points de vente n’ont pas été approvisionnés, le préfet a invité les populations à s’abstenir de boire du Koutoukou.

Rappelons qu’en juin 2019, 10 personnes avaient perdu la vie après avoir consommé du “Koutoukou frelaté” à Abatta, un quartier de la commune de Cocody.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire