Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Côte d’ivoire : le chanteur S Kelly arrêté, il risque la prison 
03/08/2020 à 14h51 par Georges Traore

L’artiste S Kelly n’a peur de personne. Tout le monde le connait pour ses clashs ‘amères’. Il y a quelques semaines, il a chanté et dansé dans un cimetière. Il sait faire le buzz et a même pris un bain nocturne sur une route. Tout cela n’est pas grave. Personne d’ailleurs ne lui en tient rigueur.

Mais aller jusqu’à offenser le chef de l’Etat et son ministre, c’est ce qui pose problème. Selon les dernières nouvelles, S Kelly a été arrêté. « Le chanteur S Kelly a été arrêté et mis en cellule au 1er arrondissement de Bouaké. Selon nos sources, tout est partie d’une vidéo dans laquelle l'artiste tenait des propos injurieux à l'encontre du président Ado et du ministre Hamed Bakayoko », lit-on sur pressecotedivoire. Voici ce que dit le code pénal ivoirien. Dans les conditions actuelles, l’artiste risque gros.

 

CHAPITRE 6 : ATTEINTES A L'AUTORITE PUBLIQUE ET AU FONCTIONNEMENT DES SERVICES PUBLICS

 

SECTION 1 : OFFENSES ET OUTRAGES AUX CHEFS D'ETATS, AUX REPRESENTANTS DES GOUVERNEMENTS ETRANGERS ET AUX EMBLEMES NATIONAUX ET ETRANGERS

 

Article 243

Quiconque, dans les conditions prévues par l'article 174, offense le Président de la République, est puni d'un emprisonnement de trois mois à deux ans et d'une amende de 300.000 à 3.000.000 de francs, ou de l'une de ces deux peines seulement.

 

Article 244

Est puni d'un emprisonnement de trois mois à deux ans et d'une amende de 300.000 à 3.000.000 de francs ou de l'une de ces deux peines seulement, quiconque, dans les conditions prévues par l'article 174, offense publiquement un Chef d'Etat ou Gouvernement étranger.

 

Lire aussi : Élection en Côte d’Ivoire : Michel Gbagbo annonce le retour de son père

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

L’artiste S Kelly n’a peur de personne. Tout le monde le connait pour ses clashs ‘amères’. Il y a quelques semaines, il a chanté et dansé dans un cimetière. Il sait faire le buzz et a même pris un bain nocturne sur une route. Tout cela n’est pas grave. Personne d’ailleurs ne lui en tient rigueur.

Mais aller jusqu’à offenser le chef de l’Etat et son ministre, c’est ce qui pose problème. Selon les dernières nouvelles, S Kelly a été arrêté. « Le chanteur S Kelly a été arrêté et mis en cellule au 1er arrondissement de Bouaké. Selon nos sources, tout est partie d’une vidéo dans laquelle l'artiste tenait des propos injurieux à l'encontre du président Ado et du ministre Hamed Bakayoko », lit-on sur pressecotedivoire. Voici ce que dit le code pénal ivoirien. Dans les conditions actuelles, l’artiste risque gros.

 

CHAPITRE 6 : ATTEINTES A L'AUTORITE PUBLIQUE ET AU FONCTIONNEMENT DES SERVICES PUBLICS

 

SECTION 1 : OFFENSES ET OUTRAGES AUX CHEFS D'ETATS, AUX REPRESENTANTS DES GOUVERNEMENTS ETRANGERS ET AUX EMBLEMES NATIONAUX ET ETRANGERS

 

Article 243

Quiconque, dans les conditions prévues par l'article 174, offense le Président de la République, est puni d'un emprisonnement de trois mois à deux ans et d'une amende de 300.000 à 3.000.000 de francs, ou de l'une de ces deux peines seulement.

 

Article 244

Est puni d'un emprisonnement de trois mois à deux ans et d'une amende de 300.000 à 3.000.000 de francs ou de l'une de ces deux peines seulement, quiconque, dans les conditions prévues par l'article 174, offense publiquement un Chef d'Etat ou Gouvernement étranger.

 

Lire aussi : Élection en Côte d’Ivoire : Michel Gbagbo annonce le retour de son père

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire