Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Côte d’Ivoire : Laurent Gbagbo en colère contre Alassane Ouattara, les raisons
07/03/2020 à 18h32 par Prudence ETOU

L'ancien chef d'État ivoirien Laurent Gbagbo hausse le ton contre son successeur Alassane Dramane Ouattara. Installé en Belgique depuis sa libération de la CPI le 1er février 2020, Laurent Gbagbo fait savoir son mécontentement contre une cérémonie commémorative initiée par son rival Ouattara.

 

Laurent Gbagbo n'est pas content du tout. Une cérémonie commémorative des crises qu'a connues l'État ivoirien a eu lieu au pays de Ouattara. Depuis la Belgique où réside l'ancien président enfin libre, avec sa seconde épouse Nady Bamba et leur fils David Al Raïs, Laurent Gbagbo fait une sortie radicale pour faire entendre une forte protestation contre la présence de pancartes le faisant passer exclusivement pour criminel.

 

20 ans déjà que la Côte d'Ivoire est plongée dans des bouleversements qui ont atteint leur plus haut niveau en 2010. C'était l'époque du lendemain de l'élection présidentielle où le président sortant Laurent Gbagbo et Alassane Ouattara se disputaient la victoire.

 

Youssouf Bakayoko à l'époque à la tête de la Commission électorale indépendante, reconnaissait élu président l'ancien directeur général adjoint du Fonds Monétaire International (FMI), alors que Paul Yao N'dré, à l'époque aux rênes du Conseil Constitutionnel, confirmait la réélection du président sortant. La communauté internationale s'est placée dans le camp d’Alassane Ouattara. Ce fut l'occasion pour la Côte d'Ivoire de connaître le vrai sens d'une crise post-électorale, surtout celle qui fait décompter 3000 morts (selon le bilan officiel).

 

Dix ans après ses énormes pertes essentiellement en vies humaines, le gouvernement ivoirien a trouvé un moyen pour commémorer, le 3 mars dernier à Abobo, cette tragédie qu'a connue la nation. Une cérémonie qui a été comme un piment dans les yeux de l'instigateur du FPI. Dans un communiqué adressé au Ministre de la solidarité, de la cohésion sociale et de la lutte contre la pauvreté, Marietou Koné, le porte-parole de l'ancien président Laurent Gbagbo, Koné Katinan Justin a vivement protesté contre la présence de

"plusieurs pancartes portées par des manifestants, [qui] imcriminaient exclusivement" l'ancien président ivoirien.

 

"La présence de telles pancartes à cette cérémonie, et les différents comptes rendus qui en ont été faits par certains médias proches du pouvoir prennent à défaut le caractère inclusif de ladite cérémonie. Tout concourt, les slogans sur les pancartes faisant foi, à l'idée qu'il s'agissait plutôt de la journée commémorative des tueries alléguées des militantes du Rhdp du 3 mars 2011",

a fait comprendre l'ex ministre du budget de Laurent Gbagbo.

 

"Il est regrettable et inacceptable que le gouvernement adopte une position très partisane dans le processus de réconciliation " a déploré Koné Katinan Justin. 

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Rennes : L’attaquant sénégalais Mbaye Niang est de retour pour affronter Bordeaux

19/11/2020

Rennes :...

Les championnats européens vont reprendre ce vendredi...
Soro depuis Paris prévient encore: “Le peuple ivoirien n’acceptera JAMAIS le 3ème mandat de Ouattara”

19/11/2020

Soro depuis...

Le découragement peut gagner bien des esprits...
Affi N’guessan aidé dans sa cavale par un gendarme ?/ Pourquoi le Général Apalo Touré “dément formellement”

19/11/2020

Affi N’guessan...

Le Commandant Supérieur de la Gendarmerie nationale...
Message politique à Laurent Gbagbo/ Bédié reconnait désormais Affi comme président du FPI

19/11/2020

Message politique...

Lentement mais surement, les dissensions qui minent...
Côte d’Ivoire-ONU/ Selon l’Ong UN Watch, “Le pays est au bord de la guerre civile”

19/11/2020

Côte d’Ivoire-ONU/...

UN Watch appuie sur la sonnette d’alarme....
Incroyable/ Le Pape François aime une photo d’une fille presque nue sur internet

19/11/2020

Incroyable/ Le...

C’est le buzz people du moment dans...
“7 femmes tuées à Abobo”/ Souley de Paris (proche de Soro) accuse le RDR: “Quand vous avez fait tuer des femmes à Abobo, c’était à cause de quoi ?

19/11/2020

“7 femmes...

Proche de Guillaume Soro et militant actif...
Nathalie Yamb était-elle la femme cachée de Jerry Rawlings ?

19/11/2020

Nathalie Yamb...

C'est la rumeur qui enfle sur internet...
Michael B. Jordan, l'homme le plus sexy de l'année

19/11/2020

Michael B....

Michael Bakari Jordan, l'homme le plus sexy...
Secteur de la pêche : Macky donne une batterie d’instructions à Alioune Ndoye

19/11/2020

Secteur de...

En ces temps de vagues d’émigration clandestine...
[Profil] Marième Dial : La provocatrice !

19/11/2020

Marième...

Halima Gadji est un personnage particulier. Après...
Le mannequin Adja Diallo dément avoir tenu de tels propos à l'encontre d'Adebayor

19/11/2020

Le mannequin...

Depuis quelques jours, des propos blessants contre...
Cette photo de Cardi B provoque l’indignation des internautes, la chanteuse s’excuse

19/11/2020

Cette photo...

Pour la couverture du magazine “Footwear News”,...
Etrange maladie chez des pêcheurs sénégalais : Ce que révèle le rapport d’investigation

19/11/2020

Etrange maladie...

La maladie mystérieuse qui a touché plusieurs...
Le promoteur de Diamniadio Lake City convoqué à la DIC !

19/11/2020

Le promoteur...

L’homme d’affaires Diène Marcel Diagne, promoteur de...
Cyber-criminalité : Un « Kocc » peut en cacher un autre

19/11/2020

Cyber-criminalité :...

Célèbre sur les réseau sociaux, Kocc est...
Trafic de passeports et séjours Schengen: Le réseau du Point E démantelé

19/11/2020

Trafic de...

Ils étaient trois  à travailler dans une...
Trafic de faux billets: 2 nigérians et un malien tombent au… Sénégal

19/11/2020

Trafic de...

Ils viennent du Nigeria et du Mali...
Mort de Rawlings : Une décision de Nana Akufo-Addo en serait la cause

19/11/2020

Mort de...

  Pour Salifu Maase, Rawlings serait encore...
Les résultats du concours de la gendarmerie 2020 disponibles : voici le lien pour les consulter

19/11/2020

Les résultats...

Les résultats du concours de la gendarmerie...

L'ancien chef d'État ivoirien Laurent Gbagbo hausse le ton contre son successeur Alassane Dramane Ouattara. Installé en Belgique depuis sa libération de la CPI le 1er février 2020, Laurent Gbagbo fait savoir son mécontentement contre une cérémonie commémorative initiée par son rival Ouattara.

 

Laurent Gbagbo n'est pas content du tout. Une cérémonie commémorative des crises qu'a connues l'État ivoirien a eu lieu au pays de Ouattara. Depuis la Belgique où réside l'ancien président enfin libre, avec sa seconde épouse Nady Bamba et leur fils David Al Raïs, Laurent Gbagbo fait une sortie radicale pour faire entendre une forte protestation contre la présence de pancartes le faisant passer exclusivement pour criminel.

 

20 ans déjà que la Côte d'Ivoire est plongée dans des bouleversements qui ont atteint leur plus haut niveau en 2010. C'était l'époque du lendemain de l'élection présidentielle où le président sortant Laurent Gbagbo et Alassane Ouattara se disputaient la victoire.

 

Youssouf Bakayoko à l'époque à la tête de la Commission électorale indépendante, reconnaissait élu président l'ancien directeur général adjoint du Fonds Monétaire International (FMI), alors que Paul Yao N'dré, à l'époque aux rênes du Conseil Constitutionnel, confirmait la réélection du président sortant. La communauté internationale s'est placée dans le camp d’Alassane Ouattara. Ce fut l'occasion pour la Côte d'Ivoire de connaître le vrai sens d'une crise post-électorale, surtout celle qui fait décompter 3000 morts (selon le bilan officiel).

 

Dix ans après ses énormes pertes essentiellement en vies humaines, le gouvernement ivoirien a trouvé un moyen pour commémorer, le 3 mars dernier à Abobo, cette tragédie qu'a connue la nation. Une cérémonie qui a été comme un piment dans les yeux de l'instigateur du FPI. Dans un communiqué adressé au Ministre de la solidarité, de la cohésion sociale et de la lutte contre la pauvreté, Marietou Koné, le porte-parole de l'ancien président Laurent Gbagbo, Koné Katinan Justin a vivement protesté contre la présence de

"plusieurs pancartes portées par des manifestants, [qui] imcriminaient exclusivement" l'ancien président ivoirien.

 

"La présence de telles pancartes à cette cérémonie, et les différents comptes rendus qui en ont été faits par certains médias proches du pouvoir prennent à défaut le caractère inclusif de ladite cérémonie. Tout concourt, les slogans sur les pancartes faisant foi, à l'idée qu'il s'agissait plutôt de la journée commémorative des tueries alléguées des militantes du Rhdp du 3 mars 2011",

a fait comprendre l'ex ministre du budget de Laurent Gbagbo.

 

"Il est regrettable et inacceptable que le gouvernement adopte une position très partisane dans le processus de réconciliation " a déploré Koné Katinan Justin. 

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire