...

CÔTE D’IVOIRE/ LA POLICE ARRÊTE UN “ACTIVISTE MILICIEN”: VOICI LES ARMES SAISIES


Video player

La Police Nationale de Côte d’Ivoire a présenté, le 17 février, une image floutée d’un individu prétendu milicien et activiste. Il serait aux arrêts pour des faits d’attentat à la sûreté de l’Etat.

« ATTENTAT CONTRE LA SÛRETÉ DE L’ÉTAT ET TERRORISME: INTERPELLATION D’UN ACTIVISTE MILICIEN« . C’est par ce message aussi laconique qu’inexplicite que la Police Nationale ivoirienne informait l’opinion nationale de l’interpellation d’un individu. Sans autre précision.

Lire aussi:ENABEL RECRUTE 01 ASSISTANT(E) TECHNIQUE NATIONAL (ATN)
OMS RECRUTE 01 CONSULTANT INDIVIDUEL OU BUREAU D’ÉTUDE NATIONAL
ADEU RECRUTE 11 AGENTS
Football: voici huit joueurs africains qui ont gagné la ligue des champions UEFA et la CAN
Sur les images que présente la Police, on y voit un individu non identifié assis par terre les mains menottées en arrière. Devant l’homme un arsenal est visible. Il s’agit de 2 kalachnikov garnis de 8 chargeurs. Une grosse machette, un couteau, une tenue militaire et des rangers. Un t-shirt blanc sur lequel est inscrit un message: « Peuple, prends ton destin en main ».

Qui est cet « activiste » que la police traite de « milicien »? Le message étant partiel, les internautes et les Ivoiriens qui commentent l’information estiment qu’il pourrait s’agir d’un bandit ou d’un braqueur, tout simplement.

 

→ A LIRE AUSSI : Côte d’Ivoire : Offre de Stage pour Assistant de Direction (Assistanat) chez Born-CI

→ A LIRE AUSSI : Côte d’Ivoire : Onyx Recrute Un Ingénieur des Travaux Publics

→ A LIRE AUSSI : Campus France : des élèves ivoiriens présentent de faux diplômes et se font sanctionner

  👉 Rejoindre le groupe Télégram d'information d'actualité
👉 Rejoindre le groupe Télégram d'offre d'emploi & Bourses d'études
👉Vendez vos produits et vos services sur Togopapel
👉 3Vision-Group Agence Web:Création & Hébergment de Site internet, Appli Mobile , Community Manager , Seo Referencement
--
Hey toi 👋 Partage ce contenu 👉

Laisser votre commentaire