Côte d’Ivoire : la nomination de KKB est un « deal honteux »


Video player

La nomination du politicien Kouadio Konan Bertin au poste de ministre de la Réconciliation, indigne certains de ses confrères. Candidat malheureux de la dernière élection présidentielle après avoir fait fi à l’appel au boycott lancé par les partis de l’opposition, tout porte à croire que KKB aurait conclu un marché avec le parti au pouvoir. C’est la thèse avancée par l’opposant politique Bamba Moriféré.

Bamba Morifére s’est prononcé sur la nomination de KKB au poste de ministre de la Réconciliation. Si certains estiment qu’il a accédé à ce poste grâce à son sens de fair-play dont il a fait preuve lors de la présidentielle d’octobre 2020, cet opposant politique y voit une affaire louche avec laquelle le peuple ivoirien a été berné. Comme bon nombre de personnalités politiques ivoiriennes qui ont déjà exprimé leur désarroi, Bamba Moriféré s’est ouvertement insurgé contre me nouveau ministre ivoirien de la Réconciliation.

Lire aussi : Après son audience avec Ouattara, KKB : “Le temps de la paix a sonné”.

L’opposant politique ivoirien a indiqué que « par cette nomination grotesque, Ouattara vient de dévoiler le deal honteux qu’il avait passé avec ce garçon opportuniste et qui montre à la face du monde qu’il tenait à être candidat unique, se sachant ultra-minoritaire dans le pays ». Et d’ajouter que « la nomination à une fonction ministérielle de ce garçon, qui n’a jamais travaillé nulle part, comme tant d’autres «tocards » dans son gouvernement, montre à quel point Alassane Ouattara a rabaissé et humilié notre pays, en faisant ainsi la promotion de la médiocrité au détriment du mérite républicain, facteur décisif pour faire avancer notre nation vers le progrès ». Les propos de Bamba Moriféré ont été salués par plusieurs internautes qui partagent le même point de vue.

Kouadio Konan Bertin a été nommé, officiellement, ministre de la Réconciliation nationale, le 15 décembre 2020. Sa nomination est intervenue après l’annonce de la réinstauration de ce ministère par Ado lors de son investiture lundi 14 décembre. À ce poste, KKB a pour principal rôle de prôner la cohésion social, une tâche lourde après les affres de la crise sociopolitique qui a secoué la Côte d’Ivoire lors des contestations du troisième mandat d’Ado.

Lire aussi : Franklin Nyamsi, Conseiller de Soro, prévient: “J’ai déjà vu comment tu vas mal finir KKB”

Il est à noter que Kouadio Konan Bertin est né le 26 décembre 1968 à Lakota. KKB a été député de Port-Bouët de 2011 à 2016. Il a participé pour la première fois à l’élection présidentielle en 2015 où il est revenu en troisième position. Il a figuré parmi les quatre candidats qui étaient en lice pour le scrutin du 31 octobre 2020.

--
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Laisser votre commentaire