Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Côte d’Ivoire: International Crisis Group demande le report de la présidentielle.
30/09/2020 à 08h54 par La redaction

L’organisation internationale ICG qui milite pour la prévention des conflits et des guerres dans le monde, depuis 1995, demande aux autorités ivoiriennes de reporter la date de l’élection présidentielle d’octobre 2020, afin de donner une chance aux discussions entre tous les acteurs pour parvenir à l’organisation d’un scrutin inclusif et transparent et sans violences.

C’est un appel qui donnera du grain à moudre à la classe politique ivoirienne engluée dans une spirale dangereuse avant le 31 octobre 2020, date constitutionnelle de la présidentielle. Si l’opposition peut se réjouir qu’une organisation internationale fasse écho de l’une de ses revendications principales, le pouvoir RHDP risque de piquer une énième en évoquant une ingérence intolérable.

 

L’International Crisis Group demande que la date de l’élection soit reporter pour que s’instaure un cadre de discussions pour apaiser le climat politique et parvenir à l’établissement de conditions acceptées de tous pour une élection crédible. Intitulé ” reporter pour dialoguer “, l’appel de l’ ICG fait le constat d’une situation politique non propice à l’organisation d’un scrutin dénué de violences.

Concluant que “les conditions actuelles ne permettront pas de tenir dans le calme” l’élection présidentielle, l’International Crisis Group a fait savoir que ” Plusieurs personnalités politiques et civiles ivoiriennes et africaines ainsi que des membres de la communauté internationale estiment, en public ou en privé, qu’un report est nécessaire”.

Selon l’organisation, ce report est nécessaire ” pour éviter que la logique de confrontation actuelle ne mène à de graves violences.” Pour ce faire la classe politique ivoirienne pourrait mettre ce report à profit en de “l’organisation d’un large dialogue visant à apurer une partie du contentieux, notamment concernant la composition de la CEI, la révision du fichier électoral, les modalités d’un retour des exilés politiques et le sort de certains de leurs partisans, toujours emprisonnés”.

L’opposition ivoirienne n’en dirait pas moins. Mais à elle aussi, l’ICG a demandé de faire des concessions réalistes à partir de sa longue liste d’exigences pour que ce dialogue soit fructueux.

Pour l’ICG , ” le vainqueur souffrirait presque inévitablement d’un déficit de légitimité aux yeux de ses opposants et d’une partie de la population” si l’élection devait se tenir en l’état.  L’ International Crisis Group va plus loin en parlant d’ “un président mal élu (…) qui pourra difficilement se présenter comme le président de tous les Ivoiriens et héritera d’un pays extrêmement difficile à gouverner”.

A ce sujet, elle estime que si Ouattara faisait rentrer Gbagbo et Soro en Côte d’Ivoire, ce ” serait un geste capable d’apaiser le lourd climat actuel”.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 480 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Bonne nouvelle pour l'opposition ivoirienne

07/10/2020

Bonne nouvelle...

Bonne nouvelle pour l’opposition politique  ivoirienne. L’information...
Côte d’Ivoire / présidentielle : Le message émouvant d’Alpha Blondy

07/10/2020

Côte d’Ivoire /...

A quelques semaines de l’élection présidentielle, la...
Nigeria: la police s'offre un direct Instagram avec une célébrité

07/10/2020

Nigeria: la...

Au Nigeria, la Brigade spéciale anti braquage est particulièrement...
Michelle Obama s'attaque à Donald Trump

07/10/2020

Michelle Obama...

L'ancienne première dame américaine, Michelle Obama, dans...
Drake fait une grosse surprise à un fan hospitalisé

07/10/2020

Drake fait...

  Le rappeur américain Drake a fait...
“Qui es-tu pour parler de structurer l’islam ? “, Erdogan à Macron

07/10/2020

“Qui es-tu...

Lors d’un discours face à la nation...
Une seconde baleine retrouvée morte sur la plage de Lomé

07/10/2020

Une seconde...

Ça ne sent pas bien cette affaire...
Afrique du Sud : une famille en colère dépose un cadavre à la banque

07/10/2020

Afrique du...

Les membres d’une famille en colère après...
Nikanor brise le silence entre sur sa relation avec Sèssimè

07/10/2020

Nikanor brise...

  L'artiste Nikanor lève enfin le silence entre sa supposée...
Djibouti, pays d’un million d’habitants, construit la plus grande zone de libre-échange d’Afrique

07/10/2020

Djibouti, pays...

Djibouti profite de sa position stratégique sur...
Côte d’Ivoire: 80% du cacao pour la campagne 2020-2021 déjà vendus

07/10/2020

Côte d’Ivoire:...

En Côte d’Ivoire, la campagne 2020-2021 du...
Côte d’Ivoire / Mission ONU, CEDEAO et UA à Abidjan : les vérités crues de Boni Claverie aux émissaires

07/10/2020

Côte d’Ivoire...

Depuis le 4 octobre des émissaires de l’UA...
Covid-19 : Le Barça a perdu 97 millions d’euros à cause de la pandémie

07/10/2020

Covid-19 :...

Le FC Barcelone a annoncé des pertes...
JNCC 2020: Le ministre Adjoumani appelle à l’union de tous les acteurs du cacao

07/10/2020

JNCC 2020:...

Les journées nationales du cacao et du...
Côte d’Ivoire: 80% du cacao pour la campagne 2020-2021 déjà vendus

07/10/2020

Côte d’Ivoire:...

En Côte d’Ivoire, la campagne 2020-2021 du...
Petrolegate : Le Parlement européen soutient Ferdinand Ayité

06/10/2020

Petrolegate :...

Depuis plusieurs semaines, l’affaire du Petrolegate  fait...
Voici la nouvelle destination de Zidane

06/10/2020

Voici la...

La nouvelle vient de paraître. Alors qu’il a...
Le dentier du père de Michael Jackson vendu aux enchères

06/10/2020

Le dentier...

Le dentier de Joe Jackson, le père...
Bénin : Un couple et leurs enfants déambulent nus dans les rues

06/10/2020

Bénin :...

   La commune d’Abomey-Calavi, a été le...
Davido chassé d'une boîte de nuit au Ghana

06/10/2020

Davido chassé...

    L'artiste nigérian Davido et son...

L’organisation internationale ICG qui milite pour la prévention des conflits et des guerres dans le monde, depuis 1995, demande aux autorités ivoiriennes de reporter la date de l’élection présidentielle d’octobre 2020, afin de donner une chance aux discussions entre tous les acteurs pour parvenir à l’organisation d’un scrutin inclusif et transparent et sans violences.

C’est un appel qui donnera du grain à moudre à la classe politique ivoirienne engluée dans une spirale dangereuse avant le 31 octobre 2020, date constitutionnelle de la présidentielle. Si l’opposition peut se réjouir qu’une organisation internationale fasse écho de l’une de ses revendications principales, le pouvoir RHDP risque de piquer une énième en évoquant une ingérence intolérable.

 

L’International Crisis Group demande que la date de l’élection soit reporter pour que s’instaure un cadre de discussions pour apaiser le climat politique et parvenir à l’établissement de conditions acceptées de tous pour une élection crédible. Intitulé ” reporter pour dialoguer “, l’appel de l’ ICG fait le constat d’une situation politique non propice à l’organisation d’un scrutin dénué de violences.

Concluant que “les conditions actuelles ne permettront pas de tenir dans le calme” l’élection présidentielle, l’International Crisis Group a fait savoir que ” Plusieurs personnalités politiques et civiles ivoiriennes et africaines ainsi que des membres de la communauté internationale estiment, en public ou en privé, qu’un report est nécessaire”.

Selon l’organisation, ce report est nécessaire ” pour éviter que la logique de confrontation actuelle ne mène à de graves violences.” Pour ce faire la classe politique ivoirienne pourrait mettre ce report à profit en de “l’organisation d’un large dialogue visant à apurer une partie du contentieux, notamment concernant la composition de la CEI, la révision du fichier électoral, les modalités d’un retour des exilés politiques et le sort de certains de leurs partisans, toujours emprisonnés”.

L’opposition ivoirienne n’en dirait pas moins. Mais à elle aussi, l’ICG a demandé de faire des concessions réalistes à partir de sa longue liste d’exigences pour que ce dialogue soit fructueux.

Pour l’ICG , ” le vainqueur souffrirait presque inévitablement d’un déficit de légitimité aux yeux de ses opposants et d’une partie de la population” si l’élection devait se tenir en l’état.  L’ International Crisis Group va plus loin en parlant d’ “un président mal élu (…) qui pourra difficilement se présenter comme le président de tous les Ivoiriens et héritera d’un pays extrêmement difficile à gouverner”.

A ce sujet, elle estime que si Ouattara faisait rentrer Gbagbo et Soro en Côte d’Ivoire, ce ” serait un geste capable d’apaiser le lourd climat actuel”.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 480 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire