People

Côte d’Ivoire : ils ont réussi à ressusciter DJ Arafat !

Côte dIvoireils ont réussi ressusciter DJ Arafat

À quelques jours du deuxième anniversaire de sa disparition, « DJ Arafat », de son vrai nom Ange Didier Houon, mort d’un accident de la route, le 12 août 2019, à Abidjan, a été « ressuscité ». Par qui et comment ? En tout cas, c’est le grand bonheur du côté de la Chine populaire, les fans de l’artiste.

Pour la commémoration des deux ans de la disparition du roi du Coupé-Décalé, ses fans communément appelé la « Chine populaire » ou la « Yorogang », ont décidé de lui réserver un hommage à la hauteur de son statut. Ainsi, avec Badro Escobar, Olokpatcha et les autres, ils ont remplacé l’ancienne photo de Dj Arafat installée sur le lieu de l’accident de route, le 12 août 2019. En effet, une statue a été sculptée en son honneur. Le coût global de cette gigantesque opération s’élève à 4 millions FCFA, selon certains membres de la « Chine populaire ».

À lire aussi :   Côte d’Ivoire/ Rencontre Bédié-Gbagbo à Daoukro: la date est connue

 

dj arafat 696x755 1

L’annonce de l’installation définitive de la gigantesque réalisation a été faite par Badro Escobar sur sa page Facebook. Celui qui fut l’ami intime de l’artiste ivoirien de son vivant, a profité de cette occasion pour adresser un message à sa communauté. « Hello la Chine. Bonne nouvelle dans le but de préserver le souvenir, honorer notre Daïshikan Dj Arafat, Roi du Coupé-Décalé. Nous avons donc eu à faire cette statue de notre président en vue de commémorer son vécu et ses incroyables réalisations pour la culture ivoirienne et africaine ! Comme vous pouvez le voir, tout est fin prêt », a-t-il annoncé.

À lire aussi :   Côte d'Ivoire : Toofan apporte son soutien à Santrinos en plein concert

Badro Escobar et la « Chine populaire » n’attendent plus que le feu vert des autorités ivoiriennes pour ériger cette œuvre d’art au lieu où l’artiste a connu l’accident. Chaque 12 août de l’année, les Chinois de la Côte d’ivoire et à travers le monde rendent hommage au « Daïshikan », celui qui autrefois estimait avoir plus de 100 ans de protection.

Plusieurs fans et internautes ont réagi à la publication de Badro Escobar à travers le monde. « Badro, j’apprécie beaucoup et surtout continue à soutenir les enfants de ton frère. Un fan depuis Lomé. Un chinois de Lomé », a commenté Leonardo Kpodzro. « Vraiment, c’est de l’idolâtrie », estime Marina Dramé. « Marina Dramé, les photos que vous adorez dans l’église là signifie quoi ? », demande Bignon Rass Wolohoun. « Waw du beau travail. Bravo à l’artiste qui fait ce beau travail », a apprécié Affoue Mélanie.

--
Publicité 3vision-group
groupe emploi whatsapp doingbuzz> Cliquer ici pour les autres groupes👆

Abonne toi à la chaine Youtube

Laisser votre commentaire