Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Côte d’Ivoire : des taxes exigées pour la célébration d’anniversaires, de baptêmes et de mariages
07/06/2020 à 09h22 par Tritech Raheem

Le Bureau ivoirien du droit d'auteur (Burida) vient de prendre une décision qui affecte certaines célébrations en Côte d'Ivoire. Dans un communiqué du Directeur général, repris par le média Linfodrome, l'institution a dévoilé de nouvelles taxes de recouvrement qui concernent les célébrations d’anniversaires, de baptêmes et de mariages.

Le communiqué de Ouattara Karim renseigne que les taxes relevant du droit d'auteur et de droits voisins sont désormais imposées aux célébrations de baptêmes, d’anniversaires et de mariages. Des taxes sont ainsi fixées à tout citoyen qui organise l'une de ces trois célébrations chez lui ou ailleurs avec des invités. Le Burida se base en effet sur la diffusion publique de musique.

Lire aussi : Côte d’Ivoire : toutes œuvres artistiques jouées lors d’un mariage, baptême et anniversaire sont désormais payantes- Burida

Cette décision touche aussi bien la capitale que l'intérieur du pays. Selon le communiqué du Burida parvenu aux confrères de Linfodrome, les taxes sont fixées comme suit : « dans le district d’Abidjan et Assinie, les mariages sont fixés à 30 000 F Cfa, les baptêmes à 5 000 F Cfa et le même coût pour les anniversaires ». En ce qui concerne l'intérieur : « en dehors des mariages qui sont majorés de 10 000 F Cfa, les mêmes coûts sont également exigés ».

Une source de Linfodrome au Burida, explique que cette « disposition n'est pas nouvelle, toutefois c'est maintenant qu’elle est mise en pratique pour tout le monde, car nous avons déjà perçu pour des mariages dans des salles de spectacle ».

Lire aussi : Claire Bahi raconte comment elle a failli devenir lesbienne

Ainsi, tous ceux qui prévoient de célébrer leur anniversaire, baptême ou mariage doivent payer leur taxe par mobile money. Le Directeur général estime que cette nouvelle disposition permettra " d’encourager la créativité pour faire vivre la culture".

Avec Linfodrome

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 499 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Le Bureau ivoirien du droit d'auteur (Burida) vient de prendre une décision qui affecte certaines célébrations en Côte d'Ivoire. Dans un communiqué du Directeur général, repris par le média Linfodrome, l'institution a dévoilé de nouvelles taxes de recouvrement qui concernent les célébrations d’anniversaires, de baptêmes et de mariages.

Le communiqué de Ouattara Karim renseigne que les taxes relevant du droit d'auteur et de droits voisins sont désormais imposées aux célébrations de baptêmes, d’anniversaires et de mariages. Des taxes sont ainsi fixées à tout citoyen qui organise l'une de ces trois célébrations chez lui ou ailleurs avec des invités. Le Burida se base en effet sur la diffusion publique de musique.

Lire aussi : Côte d’Ivoire : toutes œuvres artistiques jouées lors d’un mariage, baptême et anniversaire sont désormais payantes- Burida

Cette décision touche aussi bien la capitale que l'intérieur du pays. Selon le communiqué du Burida parvenu aux confrères de Linfodrome, les taxes sont fixées comme suit : « dans le district d’Abidjan et Assinie, les mariages sont fixés à 30 000 F Cfa, les baptêmes à 5 000 F Cfa et le même coût pour les anniversaires ». En ce qui concerne l'intérieur : « en dehors des mariages qui sont majorés de 10 000 F Cfa, les mêmes coûts sont également exigés ».

Une source de Linfodrome au Burida, explique que cette « disposition n'est pas nouvelle, toutefois c'est maintenant qu’elle est mise en pratique pour tout le monde, car nous avons déjà perçu pour des mariages dans des salles de spectacle ».

Lire aussi : Claire Bahi raconte comment elle a failli devenir lesbienne

Ainsi, tous ceux qui prévoient de célébrer leur anniversaire, baptême ou mariage doivent payer leur taxe par mobile money. Le Directeur général estime que cette nouvelle disposition permettra " d’encourager la créativité pour faire vivre la culture".

Avec Linfodrome

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 499 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire