Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Côte d’Ivoire : « Des milices dans la République ? Il y a de quoi avoir peur », Mamadou Traoré
28/05/2020 à 21h50 par La redaction

L’ex-cadre de la rébellion des Forces nouvelles de Guillaume Soro, Mamadou Traoré dit craindre que des informations livrées sur Twitter par un investigateur anonyme, relatives à des milices qui seraient entretenues par le pouvoir RHDP.

 

C’est avec frayeur que j’ai lu comme beaucoup d’ivoiriens, les révélations de Christ Yapi sur les milices de la République. Je serai heureux que le gouvernement ou nos autorités en charge de la défense et de la sécurité des ivoiriens nous rassurent en démentant, avec des arguments solides, les révélations de Christ Yapi qui font froid dans le dos.

 

Je rappelle que sous le règne de Laurent Gbagbo, nous les ex-militants de la Case, surtout ceux d’Abidjan, vivions la peur au ventre à cause des escadrons de la mort entretenus par les securocrates du pouvoir d’alors. Nous avions dénoncé l’existence de ces escadrons de la mort qui étaient une force parallèle à l’armée régulière. C’est d’ailleurs à cause de cette dénonciation que l’ex première dame a été convoqué par la CPI parce qu’accusée par l’opposition et la communauté internationale de soutenir et de financer ces escadrons de la mort.

 

Aujourd’hui, selon les révélations de Christ Yapi, il existerait deux escadrons de la mort au cœur du pouvoir prêts à s’affronter pour le pouvoir. Et selon Chist Yapi, ces escadrons de la mort, soutenus et entretenus par les bons petits du gourou du Restaurant, graviteraient autour de lui.

 

En quoi consiste l’existence de ces escadrons de la mort ?

À effrayer les candidats et électeurs de l’opposition ?

A braquer les élections ?

A provoquer une crise post-electorale ?

A se mener une guerre de succession interne qui aura des effets collatéraux sur la population ?

A affaiblir et frustrer l’armée régulière ?

 

Vivement que nos gouvernants viennent démentir ces informations données par Christ Yapi. On me dira de ne pas prendre au sérieux les révélations d’un avatar. Mais je constate que les révélations de cet avatar sont également prises au sérieux par les gens du Restaurant. Ses révélations sont lues par de nombreux ivoiriens et par les gens du Restaurant puisqu’elles sont largement partagées par de nombreux journaux en ligne. La preuve en est que les gens du Restaurant ont essayé de démentir, à travers une vidéo conférence entre le gourou du Restaurant et son poulain les révélations de Christ Yapi qui annonçaient pour presque mort le candidat du Restaurant.

 

Quelle gestion de l’armée Ivoirienne?

 

Il faut également avouer que plus d’une fois les révélations de Christ Yapi se sont avérées. Voici pourquoi je souhaite vivement que nos autorités nous rassurent en nous démontrant que Christ Yapi, qui est bien suivi, ment. Sinon, j’avoue que ses révélations sur ces milices « présidentielles » ne nous rassurent guère. Loin de moi l’idée de me mêler de la gestion de notre armée. Loin de moi l’idée d’effrayer les ivoiriens. Mais en ma qualité de citoyen et de contribuable, j’ai le droit de m’interroger sur l’existence de milices proches du pouvoir si réellement elles existent.

 

Ces milices qui seraient entretenus par l’argent du contribuable et qui ne serviraient qu’à des individus. J’ai le droit de tirer sur la sonnette d’alarme concernant l’existence, selon Christ Yapi, de ces escadrons de la mort. Je prie Dieu que ces révélations de Christ Yapi sur l’existence de ces milices soient un fake news et qu’elles soient démenties par notre gouvernement. Sinon j’avoue qu’il y a de quoi à avoir peur pour la sécurité des ivoiriens.

 

Les questions que je me pose souvent sont les suivantes. Pourquoi les gens du Restaurant reproduisent-ils textuellement ce qu’ils ont toujours dénoncé quand ils étaient dans l’opposition ? N’est-ce pas eux qui ont dénoncé l’exclusion de certains candidats jugés populaires de l’élection présidentielle ? N’est-ce pas eux qui ont dénoncé le limogeage intempestif de leurs militants par les pouvoirs passés?

 

N’est-ce pas eux qui ont dénoncé la traque des nordistes et des musulmans par les pouvoirs passés ? N’est-ce pas eux qui ont dénoncé la gabegie et les détournements de deniers publics ? N’est-ce pas eux qui ont dénoncé l’existence des escadrons de la mort ? Aujourd’hui qu’ils sont au pouvoir, ils reproduisent ces mêmes instruments de mauvaise gestion et de violation des droits de l’homme. Pourquoi avoir donc combattu Bédié, Guei et Gbagbo ?

Aujourd’hui, je me rends compte qu’ils n’ont pas été mieux qu’eux. Et si aujourd’hui des ivoiriens, dont certains militants de la Case comme moi regrettons Laurent Gbagbo que nous avons combattu, c’est que le champion et le gourou du Restaurant ne vaut pas mieux que le Woody de Mama. Que Dieu nous garde.

 

El Hadj Mamadou Traore

 

Avec afriksoir.net

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 505 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

L’ex-cadre de la rébellion des Forces nouvelles de Guillaume Soro, Mamadou Traoré dit craindre que des informations livrées sur Twitter par un investigateur anonyme, relatives à des milices qui seraient entretenues par le pouvoir RHDP.

 

C’est avec frayeur que j’ai lu comme beaucoup d’ivoiriens, les révélations de Christ Yapi sur les milices de la République. Je serai heureux que le gouvernement ou nos autorités en charge de la défense et de la sécurité des ivoiriens nous rassurent en démentant, avec des arguments solides, les révélations de Christ Yapi qui font froid dans le dos.

 

Je rappelle que sous le règne de Laurent Gbagbo, nous les ex-militants de la Case, surtout ceux d’Abidjan, vivions la peur au ventre à cause des escadrons de la mort entretenus par les securocrates du pouvoir d’alors. Nous avions dénoncé l’existence de ces escadrons de la mort qui étaient une force parallèle à l’armée régulière. C’est d’ailleurs à cause de cette dénonciation que l’ex première dame a été convoqué par la CPI parce qu’accusée par l’opposition et la communauté internationale de soutenir et de financer ces escadrons de la mort.

 

Aujourd’hui, selon les révélations de Christ Yapi, il existerait deux escadrons de la mort au cœur du pouvoir prêts à s’affronter pour le pouvoir. Et selon Chist Yapi, ces escadrons de la mort, soutenus et entretenus par les bons petits du gourou du Restaurant, graviteraient autour de lui.

 

En quoi consiste l’existence de ces escadrons de la mort ?

À effrayer les candidats et électeurs de l’opposition ?

A braquer les élections ?

A provoquer une crise post-electorale ?

A se mener une guerre de succession interne qui aura des effets collatéraux sur la population ?

A affaiblir et frustrer l’armée régulière ?

 

Vivement que nos gouvernants viennent démentir ces informations données par Christ Yapi. On me dira de ne pas prendre au sérieux les révélations d’un avatar. Mais je constate que les révélations de cet avatar sont également prises au sérieux par les gens du Restaurant. Ses révélations sont lues par de nombreux ivoiriens et par les gens du Restaurant puisqu’elles sont largement partagées par de nombreux journaux en ligne. La preuve en est que les gens du Restaurant ont essayé de démentir, à travers une vidéo conférence entre le gourou du Restaurant et son poulain les révélations de Christ Yapi qui annonçaient pour presque mort le candidat du Restaurant.

 

Quelle gestion de l’armée Ivoirienne?

 

Il faut également avouer que plus d’une fois les révélations de Christ Yapi se sont avérées. Voici pourquoi je souhaite vivement que nos autorités nous rassurent en nous démontrant que Christ Yapi, qui est bien suivi, ment. Sinon, j’avoue que ses révélations sur ces milices « présidentielles » ne nous rassurent guère. Loin de moi l’idée de me mêler de la gestion de notre armée. Loin de moi l’idée d’effrayer les ivoiriens. Mais en ma qualité de citoyen et de contribuable, j’ai le droit de m’interroger sur l’existence de milices proches du pouvoir si réellement elles existent.

 

Ces milices qui seraient entretenus par l’argent du contribuable et qui ne serviraient qu’à des individus. J’ai le droit de tirer sur la sonnette d’alarme concernant l’existence, selon Christ Yapi, de ces escadrons de la mort. Je prie Dieu que ces révélations de Christ Yapi sur l’existence de ces milices soient un fake news et qu’elles soient démenties par notre gouvernement. Sinon j’avoue qu’il y a de quoi à avoir peur pour la sécurité des ivoiriens.

 

Les questions que je me pose souvent sont les suivantes. Pourquoi les gens du Restaurant reproduisent-ils textuellement ce qu’ils ont toujours dénoncé quand ils étaient dans l’opposition ? N’est-ce pas eux qui ont dénoncé l’exclusion de certains candidats jugés populaires de l’élection présidentielle ? N’est-ce pas eux qui ont dénoncé le limogeage intempestif de leurs militants par les pouvoirs passés?

 

N’est-ce pas eux qui ont dénoncé la traque des nordistes et des musulmans par les pouvoirs passés ? N’est-ce pas eux qui ont dénoncé la gabegie et les détournements de deniers publics ? N’est-ce pas eux qui ont dénoncé l’existence des escadrons de la mort ? Aujourd’hui qu’ils sont au pouvoir, ils reproduisent ces mêmes instruments de mauvaise gestion et de violation des droits de l’homme. Pourquoi avoir donc combattu Bédié, Guei et Gbagbo ?

Aujourd’hui, je me rends compte qu’ils n’ont pas été mieux qu’eux. Et si aujourd’hui des ivoiriens, dont certains militants de la Case comme moi regrettons Laurent Gbagbo que nous avons combattu, c’est que le champion et le gourou du Restaurant ne vaut pas mieux que le Woody de Mama. Que Dieu nous garde.

 

El Hadj Mamadou Traore

 

Avec afriksoir.net

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 505 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire