Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Côte d’Ivoire/ Crise post-électorale : Charles Blé Goudé explique pourquoi il s’est réfugié au Ghana
17/06/2020 à 12h03 par Tritech Raheem

Invité spécial de la chaîne panafricaine Afrique Média ce dimanche 14 juin, Charles Blé Goudé en a dit beaucoup plus sur lui lors de la crise post-électorale. L'ex-ministre ivoirien de la jeunesse de Laurent Gbagbo a expliqué pourquoi il a trouvé refuge au Ghana en avril 2011 et comment il a été arrêté ensuite remis aux autorités ivoiriennes.

 

L'ancien patriote des jeunes, comme la plupart des Ivoiriens et sympathisants de Laurent Gbagbo, avait fui au Ghana pour sauver sa vie. ""Je pense que je me suis retrouvé au Ghana, parce que c’est là j’ai pu être. Je n’avais pas le choix. Je n’ai pas choisi entre plusieurs capitales de l’Afrique, j’ai été là où le sort a voulu que je parte sauver ma vie comme d’autres autorités proches du président Laurent Gbagbo", a-t-il révélé.

 

Concernant son arrestation au Ghana, Charles Blé Goudé a déploré la manière dont il a été arrêté. " Ma porte a été fracassée par la police ghanéenne", a-t-il dénoncé. Après la violente, il a expliqué : " j'ai pas été présenté à un avocat, et par la suite j'ai été remis aux autorités ivoiriennes".

Lire aussi : Côte d’Ivoire: Charles Blé Goudé tend la main à Ouattara et lorgne le fauteuil présidentiel

À la question, pourquoi il a fui le combat, Charles Blé Goudé estime qu'il n'a pas fui. " J’ai fui le combat, quel combat ? J’ai rappelé et je le dis encore. Là où les armes crépitent, là où les pistolets et kalachnikovs font leurs lois, moi Charles Blé Goudé je n’y ai pas ma place (…) C’est ma philosophie et prenez-moi tel que je suis", a-t-il expliqué.

 

Ce qu'il a pu faire pour participer à ce combat, c'est de mobiliser les jeunes comme il sait le faire. ""Dans un combat chacun apporte ce qu’il sait faire et moi ce que je sais faire, c’est la mobilisation aux mains nues . Dès l’instant où les armes crépitaient, je l’assume je n’avais pas ma place où les armes crépitent", at-il expliqué.

Lire aussi : « Ma candidature n’est pas à l’ordre du jour », dixit Charles Blé Goudé

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 79 835 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Si vous êtes au Togo, on vous recommande ce site pour mieux vendre et acheter

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Invité spécial de la chaîne panafricaine Afrique Média ce dimanche 14 juin, Charles Blé Goudé en a dit beaucoup plus sur lui lors de la crise post-électorale. L'ex-ministre ivoirien de la jeunesse de Laurent Gbagbo a expliqué pourquoi il a trouvé refuge au Ghana en avril 2011 et comment il a été arrêté ensuite remis aux autorités ivoiriennes.

 

L'ancien patriote des jeunes, comme la plupart des Ivoiriens et sympathisants de Laurent Gbagbo, avait fui au Ghana pour sauver sa vie. ""Je pense que je me suis retrouvé au Ghana, parce que c’est là j’ai pu être. Je n’avais pas le choix. Je n’ai pas choisi entre plusieurs capitales de l’Afrique, j’ai été là où le sort a voulu que je parte sauver ma vie comme d’autres autorités proches du président Laurent Gbagbo", a-t-il révélé.

 

Concernant son arrestation au Ghana, Charles Blé Goudé a déploré la manière dont il a été arrêté. " Ma porte a été fracassée par la police ghanéenne", a-t-il dénoncé. Après la violente, il a expliqué : " j'ai pas été présenté à un avocat, et par la suite j'ai été remis aux autorités ivoiriennes".

Lire aussi : Côte d’Ivoire: Charles Blé Goudé tend la main à Ouattara et lorgne le fauteuil présidentiel

À la question, pourquoi il a fui le combat, Charles Blé Goudé estime qu'il n'a pas fui. " J’ai fui le combat, quel combat ? J’ai rappelé et je le dis encore. Là où les armes crépitent, là où les pistolets et kalachnikovs font leurs lois, moi Charles Blé Goudé je n’y ai pas ma place (…) C’est ma philosophie et prenez-moi tel que je suis", a-t-il expliqué.

 

Ce qu'il a pu faire pour participer à ce combat, c'est de mobiliser les jeunes comme il sait le faire. ""Dans un combat chacun apporte ce qu’il sait faire et moi ce que je sais faire, c’est la mobilisation aux mains nues . Dès l’instant où les armes crépitaient, je l’assume je n’avais pas ma place où les armes crépitent", at-il expliqué.

Lire aussi : « Ma candidature n’est pas à l’ordre du jour », dixit Charles Blé Goudé

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 79 835 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire