Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Présidentielle/Côte d’Ivoire : « cette élection ne sera pas crédible », dixit Amon Tanoh
04/10/2020 à 11h36 par Tritech Raheem

 

Après le rejet de leur candidature par le Conseil constitutionnel, plusieurs membres de l'opposition se sont insurgés contre la candidature d'Alassane Ouattara. C'est au tour de l'opposant Marcel Amon Tanoh de se prononcer sur cette ambiance pré-électorale.

 

A quelques jours de l'élection présidentielle de la Côte d'Ivoire, les conditions ne sont toujours réunies pour que tout puisse se dérouler dans le calme. Marcel Amon Tanoh fait partie des têtes de l'opposition qui ont été écartées de la course à la présidentielle. Le Conseil constitutionnel n'a validé que les dosssiers Alassane Ouattara, Henri Konan Bédié, Pascal Affi N’Guessan et Kouao Kouadio Bertin.

 

D'éminents membres de l'opposition à l'instar de Guillaume Soro et Henri Konan Bédié ont décidé de manifester leur mécontentement face à la candidature du président ADO. Le leader du mouvement Générations et peuples solidaires (GPS) a initié une unité d'action qui a été rejointe par ses pairs. Marcel Amon Tanoh, à son tour, a décidé de s'exprimer sortant ainsi de son silence qu'il a observé depuis le rejet de sa candidature.

Lire aussi : Côte d’Ivoire / Après la liste définitive des candidats, établie par le Conseil Constitutionnel : Marcel Amon Tanoh brise le silence

« Si la CEI et le Conseil constitutionnel n’ont pas rendu compte de la véracité des parrainages, ils ne rendront pas compte de la véracité des urnes. Cette élection ne sera pas crédible », a déclaré le diplomate ivoirien. Il a ensuite exprimé son angoisse par rapport à une éventuelle crise post-électorale semblable à celle de 2010.

 

« Aujourd’hui nous sommes déjà dans une crise pré-électorale qui est beaucoup plus exacerbée que les tensions pré-électorales de 2010. En 2010 avant l’élection, il n’y avait pas eu des morts. Là, on a déjà des morts, alors vous pouvez imaginer ce que sera l’après 2020 avec les tensions actuelles (...) Les élections, si elles ont lieu dans ces conditions-là, j’ai bien peur que nous allions vers un conflit post-électoral à nouveau en Côte d’Ivoire », a ajouté Amon Tanoh.

Lire aussi : « Penses-tu que nous nous sommes trompés ? »: la lettre ouverte de Guillaume Soro à Amon Tanoh

L’ancien ministre des affaires étrangères comme tous les autres membres de l'opposition ivoirienne, veut le retrait d'Alassane Ouattara de la course à la présidentielle. Ils jugent la candidature d'ADO "inconstitutionnelle". L'élection présidentielle du 31 octobre s'annonce vraiment compliquée pour le président ivoirien.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 543 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Congo : les soignants auront bientôt des tablettes médicales

20/10/2020

Congo :...

  Ce lundi 19 octobre 2020, le...
URGENT! COMMUNIQUÉ DES CANDIDATS  SUITE À LA DÉCLARATION DE LA MISSION DE LA CEDEAO

20/10/2020

URGENT! COMMUNIQUÉ...

  Henri Konan Bédié et Pascal Affi...
« Alpha Condé n’a jamais été professeur ! C’était un buveur de whisky »

20/10/2020

« Alpha Condé...

Alpha Condé n’a jamais été professeur. En...
Mali : Robert Dussey transmet un message de Faure Gnassingbé à Bah N’daw

20/10/2020

Mali :...

  Quelques semaines après la nomination d’un...
Samuel Eto'o tacle violemment France Football

20/10/2020

Samuel Eto’o...

Samuel Eto'o tacle violemment le magazine  France...
RHDP : Cette grosse faute détectée dans un de ses tweets

20/10/2020

RHDP : Cette...

Une grosse faute a été détectée dans...
Insolite : un vaudou devant l’ambassade du Togo à Paris (photo)

20/10/2020

Insolite :...

Dans la matinée de ce dimanche 18...
Patokh Chodiev: comment un milliardaire a réussi

20/10/2020

Patokh Chodiev:...

Toute personne ayant eu du succès voit...
Côte d’Ivoire / Présidentielle 2020: voici ce que la mission de la CEDEAO recommande à l’opposition

20/10/2020

Côte d’Ivoire...

Une mission est arrivée ce dimanche 18...
Campagne / Ouattara se moque de Bédié et Affi : ” Ils n’ont pas d’argent…”

20/10/2020

Campagne /...

Le candidat Alassane Ouattara a raillé ses...
Violences contre le 3e mandat / Soro en colère : ” ADO assassine les Ivoiriens…”

20/10/2020

Violences contre...

Le Président de Générations et peuples Solidaires...
Présidentielle en Guinée / L’opposant Cellou Dalein Diallo revendique la victoire

20/10/2020

Présidentielle en...

L’opposant guinéen vient contre toute attente de...
Insolite : trois soleils aperçus à Mohe en Chine

20/10/2020

Insolite :...

Les phénomènes terrestres ne finiront pas d’étonner...
Tensions en Côte d’Ivoire / Des véhicules de transport incendiés à Yopougon

20/10/2020

Tensions en...

Des minicars de transport communément appelés “Gbaka...
Qui est en réalité Cellou Dalein Diallo, le farouche opposant d'Alpha Condé ?

19/10/2020

Qui est...

Economiste de formation, Cellou Dalein Diallo est...
Présidentielle en Guinée : ça chauffe

19/10/2020

Présidentielle en...

Les esprits s’échauffent dans tous les camps...
Port de masque : L’arrêté du ministre de l’Intérieur prorogé de 3 mois (communiqué)

19/10/2020

Port de...

Le gouvernement ne veut pas de relâchement...
Coronavirus : Voici le bilan établi ce 19 octobre dans le monde

19/10/2020

Coronavirus :...

Les conséquences économiques et humaines du coronavirus...
Ousmane Sonko attristé par le Rappel à Dieu des 3 enfants du Khalif des Layénes en 48 heures

19/10/2020

Ousmane Sonko...

En l’espace de 2 jours le Khalif...
Sénégal/ Education: Le cri de cœur des albinos

19/10/2020

Sénégal/ Education:...

Au Sénégal, 98% des albinos sont analphabètes....

 

Après le rejet de leur candidature par le Conseil constitutionnel, plusieurs membres de l'opposition se sont insurgés contre la candidature d'Alassane Ouattara. C'est au tour de l'opposant Marcel Amon Tanoh de se prononcer sur cette ambiance pré-électorale.

 

A quelques jours de l'élection présidentielle de la Côte d'Ivoire, les conditions ne sont toujours réunies pour que tout puisse se dérouler dans le calme. Marcel Amon Tanoh fait partie des têtes de l'opposition qui ont été écartées de la course à la présidentielle. Le Conseil constitutionnel n'a validé que les dosssiers Alassane Ouattara, Henri Konan Bédié, Pascal Affi N’Guessan et Kouao Kouadio Bertin.

 

D'éminents membres de l'opposition à l'instar de Guillaume Soro et Henri Konan Bédié ont décidé de manifester leur mécontentement face à la candidature du président ADO. Le leader du mouvement Générations et peuples solidaires (GPS) a initié une unité d'action qui a été rejointe par ses pairs. Marcel Amon Tanoh, à son tour, a décidé de s'exprimer sortant ainsi de son silence qu'il a observé depuis le rejet de sa candidature.

Lire aussi : Côte d’Ivoire / Après la liste définitive des candidats, établie par le Conseil Constitutionnel : Marcel Amon Tanoh brise le silence

« Si la CEI et le Conseil constitutionnel n’ont pas rendu compte de la véracité des parrainages, ils ne rendront pas compte de la véracité des urnes. Cette élection ne sera pas crédible », a déclaré le diplomate ivoirien. Il a ensuite exprimé son angoisse par rapport à une éventuelle crise post-électorale semblable à celle de 2010.

 

« Aujourd’hui nous sommes déjà dans une crise pré-électorale qui est beaucoup plus exacerbée que les tensions pré-électorales de 2010. En 2010 avant l’élection, il n’y avait pas eu des morts. Là, on a déjà des morts, alors vous pouvez imaginer ce que sera l’après 2020 avec les tensions actuelles (...) Les élections, si elles ont lieu dans ces conditions-là, j’ai bien peur que nous allions vers un conflit post-électoral à nouveau en Côte d’Ivoire », a ajouté Amon Tanoh.

Lire aussi : « Penses-tu que nous nous sommes trompés ? »: la lettre ouverte de Guillaume Soro à Amon Tanoh

L’ancien ministre des affaires étrangères comme tous les autres membres de l'opposition ivoirienne, veut le retrait d'Alassane Ouattara de la course à la présidentielle. Ils jugent la candidature d'ADO "inconstitutionnelle". L'élection présidentielle du 31 octobre s'annonce vraiment compliquée pour le président ivoirien.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 543 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire