Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Côte d’Ivoire : Après son jugement, Emma Lohoues demande Pardon
22/04/2020 à 20h55 par Le Boy

Emma Lohoues, a demandé pardon pour avoir célébré son anniversaire en violation des mesures barrière contre le coronavirus. Elle l’a fait sur sa page Facebook le mercredi 22 mars 2020. « Pardonnez-moi, Pardonnez à mes invités. Je regrette », a écrit Emma Lohoues sur ses différents comptes Facebook et Instagram.

 

C’est la première fois que l’actrice s’exprime et demande pardon depuis son jugement le lundi 20 avril 2020. L’actrice avait été convoquée pour répondre de faits de violations du couvre-feu instauré par le Président Alassane Ouattara, dans le cadre de la lutte contre le coronavirus. Après une audition de plusieurs minutes à la police, elle a été inculpée et conduite immédiatement au parquet du tribunal du Plateau (Abidjan) pour être jugée.

 

Elle a été condamnée à Six mois de prison avec sursis, trois millions FCFA d’amende assortis d’une recommandation ferme du juge. A savoir que Emma Lohouès s’implique dans les campagnes de sensibilisation contre le Covid-19. Notamment en demandant aux populations de ne pas suivre son exemple. Le 17 avril, Emma Lohoues avait célébré son anniversaire dans un cadre privé, au bord d’une piscine, jusque tard dans la nuit, en présence de plusieurs stars ivoiriennes. Les vidéos postées, de ce fait, sur Instagram par ses soins, montraient plusieurs dizaines de personnes n’ayant aucun souci pour les mesures de prévention contre le coronavirus.

 

 

Molare, le patron de PRIMUD, un évènement célébrant les artistes ivoiriens et Eudoxie Yao, people ivoirienne bien connue pour ses formes généreuses et le Gros Bedel propriétaire d’un night-club à Abidjan présents à cet anniversaire écopent également de la même sanction. Notons que c’est le 8 avril 2020 à l’issue d’un conseil des ministres que le gouvernement du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly avait prorogé le couvre-feu.

 

« Compte tenu de l’impérieuse nécessité de renforcer et de consolider les mesures de riposte contre la pandémie liée au Coronavirus, au regard du nombre croissant du nombre de personnes contaminées, ce décret proroge le couvre-feu instauré sur l’ensemble du territoire national le 24 mars 2020 pour une nouvelle période de 15 jours allant du 8 au 24 avril 2020 de 21 heure 00 à 5 heures 00 du matin », avait alors, indiqué le ministre-porte-parole du gouvernement, Sidi Tiémoko Touré.

 

Emma Lohoues, actrice et star du showbiz ivoirien à un goût prononcé de la fête et des nuits abidjanaises. Sa condamnation intervient alors que le pays compte 916 cas confirmés de coronavirus et treize décès. La Côte d’Ivoire est l’un des pays de l’Afrique de l’ouest les plus touchés.

 

La condamnation d’Emma Lohoues et ses invités sonne comme pour montrer aux uns et aux autres que nul n’est au-dessus de la loi. Ce, après l’épisode de l’INJS le 17 mars 2020, où certains passagers venus de France ont été géré en ‘’B to B, une initiative personnelle du premier ministre’’, selon les dires d’Anne Ouloto, ministre de l’Assainissement et de la Salubrité.

Avec Afriksoir

Lire aussi : Côte d’Ivoire : Les premiers mots de Molare après sa condamnation

 

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Emma Lohoues, a demandé pardon pour avoir célébré son anniversaire en violation des mesures barrière contre le coronavirus. Elle l’a fait sur sa page Facebook le mercredi 22 mars 2020. « Pardonnez-moi, Pardonnez à mes invités. Je regrette », a écrit Emma Lohoues sur ses différents comptes Facebook et Instagram.

 

C’est la première fois que l’actrice s’exprime et demande pardon depuis son jugement le lundi 20 avril 2020. L’actrice avait été convoquée pour répondre de faits de violations du couvre-feu instauré par le Président Alassane Ouattara, dans le cadre de la lutte contre le coronavirus. Après une audition de plusieurs minutes à la police, elle a été inculpée et conduite immédiatement au parquet du tribunal du Plateau (Abidjan) pour être jugée.

 

Elle a été condamnée à Six mois de prison avec sursis, trois millions FCFA d’amende assortis d’une recommandation ferme du juge. A savoir que Emma Lohouès s’implique dans les campagnes de sensibilisation contre le Covid-19. Notamment en demandant aux populations de ne pas suivre son exemple. Le 17 avril, Emma Lohoues avait célébré son anniversaire dans un cadre privé, au bord d’une piscine, jusque tard dans la nuit, en présence de plusieurs stars ivoiriennes. Les vidéos postées, de ce fait, sur Instagram par ses soins, montraient plusieurs dizaines de personnes n’ayant aucun souci pour les mesures de prévention contre le coronavirus.

 

 

Molare, le patron de PRIMUD, un évènement célébrant les artistes ivoiriens et Eudoxie Yao, people ivoirienne bien connue pour ses formes généreuses et le Gros Bedel propriétaire d’un night-club à Abidjan présents à cet anniversaire écopent également de la même sanction. Notons que c’est le 8 avril 2020 à l’issue d’un conseil des ministres que le gouvernement du Premier ministre Amadou Gon Coulibaly avait prorogé le couvre-feu.

 

« Compte tenu de l’impérieuse nécessité de renforcer et de consolider les mesures de riposte contre la pandémie liée au Coronavirus, au regard du nombre croissant du nombre de personnes contaminées, ce décret proroge le couvre-feu instauré sur l’ensemble du territoire national le 24 mars 2020 pour une nouvelle période de 15 jours allant du 8 au 24 avril 2020 de 21 heure 00 à 5 heures 00 du matin », avait alors, indiqué le ministre-porte-parole du gouvernement, Sidi Tiémoko Touré.

 

Emma Lohoues, actrice et star du showbiz ivoirien à un goût prononcé de la fête et des nuits abidjanaises. Sa condamnation intervient alors que le pays compte 916 cas confirmés de coronavirus et treize décès. La Côte d’Ivoire est l’un des pays de l’Afrique de l’ouest les plus touchés.

 

La condamnation d’Emma Lohoues et ses invités sonne comme pour montrer aux uns et aux autres que nul n’est au-dessus de la loi. Ce, après l’épisode de l’INJS le 17 mars 2020, où certains passagers venus de France ont été géré en ‘’B to B, une initiative personnelle du premier ministre’’, selon les dires d’Anne Ouloto, ministre de l’Assainissement et de la Salubrité.

Avec Afriksoir

Lire aussi : Côte d’Ivoire : Les premiers mots de Molare après sa condamnation

 

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire