Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Coronavirus : Une prostituée testée positive, ses clients dans une grosse panique
31/03/2020 à 21h26 par Le Boy

 

Une prostituée testée positive. Elle plonge  ses clients dans une grosse panique.  La jeune femme a été interpellée à Annecy, en Haute-Savoie en France. Elle  a été arrêtée par la police qui la soupçonnait de continuer à se prostituer malgré le confinement.

 

Le confinement n’arrête pas les clients de prostituées. La prostitution ne fait pas partie des activités jugées « essentielles » par les autorités donnant droit à une sortie par dérogation.

 

Selon Le Dauphiné, elle n’a pas nié les faits. Mais le problème est que les agents ont remarqué que la prostituée présentait les symptômes du coronavirus. Un diagnostic a été confirmé par un médecin du Samu.

 

C’est une catastrophe pour les clients et leurs proches. La femme a été en contact avec une dizaine de clients. Autant  de clients potentiellement contaminés  qui sont retournés auprès de leurs familles et amis

 

« Elle a donc pu contaminer ses derniers clients en date, qui ont dû rentrer chez eux et contaminer à leur tour leur famille », déplore l’un des policiers, cité par le quotidien régional, rappelant que ceux qui sont surpris en train de s’offrir les services d’une prostituée sont passibles d’une amende de 1.500 euros.

 

Désormais, 135 euros sont ajoutés pour non-respect du confinement. La prostituée a reçu l’ordre de rester confinée chez elle, dans le centre-ville d’Annecy, pendant quinze jours.

Lire aussi : Coronavirus en RDC : « La semaine prochaine sera la plus difficile pour Kinshasa »

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 544 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

 

Une prostituée testée positive. Elle plonge  ses clients dans une grosse panique.  La jeune femme a été interpellée à Annecy, en Haute-Savoie en France. Elle  a été arrêtée par la police qui la soupçonnait de continuer à se prostituer malgré le confinement.

 

Le confinement n’arrête pas les clients de prostituées. La prostitution ne fait pas partie des activités jugées « essentielles » par les autorités donnant droit à une sortie par dérogation.

 

Selon Le Dauphiné, elle n’a pas nié les faits. Mais le problème est que les agents ont remarqué que la prostituée présentait les symptômes du coronavirus. Un diagnostic a été confirmé par un médecin du Samu.

 

C’est une catastrophe pour les clients et leurs proches. La femme a été en contact avec une dizaine de clients. Autant  de clients potentiellement contaminés  qui sont retournés auprès de leurs familles et amis

 

« Elle a donc pu contaminer ses derniers clients en date, qui ont dû rentrer chez eux et contaminer à leur tour leur famille », déplore l’un des policiers, cité par le quotidien régional, rappelant que ceux qui sont surpris en train de s’offrir les services d’une prostituée sont passibles d’une amende de 1.500 euros.

 

Désormais, 135 euros sont ajoutés pour non-respect du confinement. La prostituée a reçu l’ordre de rester confinée chez elle, dans le centre-ville d’Annecy, pendant quinze jours.

Lire aussi : Coronavirus en RDC : « La semaine prochaine sera la plus difficile pour Kinshasa »

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 544 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire