Coronavirus : un vaccin en préparation en Chine

Après être accusée d’avoir propagé la pandémie à coronavirus dans le monde entier, la Chine serait en train de travailler sur un remède. Il s’agit d’un vaccin en cours de préparation dans un laboratoire au Nord du Pékin.

Le vaccin, très attendu par le monde pour finir avec l’ennemi invisible. Selon l’APF rapporté par le point, « dans un laboratoire du nord de Pékin, un homme en blouse blanche exhibe l’un des tout premiers vaccins expérimentaux contre le nouveau coronavirus ».

Lire aussi : Coronavirus : TB Joshua se retire sur une montagne pour la prière et le jeûne

Selon la même source, Sinovac Biotech, l’un des quatre labos chinois autorisés à engager des essais cliniques, ne lâche pas. Il vient de de le confirmer par ce travail qui est en cours. « Même si son vaccin n’a pas encore fait ses preuves, le groupe privé se dit prêt à produire 100 millions de doses par an pour combattre le virus, apparu en Chine fin 2019 avant de se répandre dans le monde entier », indique la source.

À lire aussi :
Vietnam : 05 ans de prison pour un homme accusé d'avoir propagé le coronavirus

Le pharmacien a de taille et pourrait se montrer confiant d’autant plus qu’il a eu à faire des exploits dans les années antérieurs. C’est l’exemple de  2009, où « il avait coiffé ses concurrents sur le poteau en devenant le premier au monde à mettre sur le marché un vaccin contre la grippe porcine H1N1 ».

À lire aussi :
« L’AstraZeneca est un excellent vaccin » : la sortie rassurante de l’OMS après la suspension du vaccin par plusieurs pays

Lire aussi : Côte d’Ivoire : ils s’affrontent à la machette pour une jeune fille

« Dans ses vastes installations de Changping, en grande banlieue de la capitale, des laborantins contrôlent la qualité du vaccin expérimental, à base de pathogènes inertes, déjà produit à des milliers d’exemplaires. Dans sa boîte blanche et orange, il porte même un nom: « Coronavac » », a écrit l’APF.

Selon les informations, le traitement est encore loin d’une confirmation. Mais cela n’empêche pas le fabricant de montrer sa capacité de le produire à grande échelle et soumettre des lots au contrôle des autorités.

À lire aussi :
La Chine interdit les examens écrits pour les élèves du primaire

De ce fait, on procèdera au lancement de la production avant même la fin des essais cliniques.

Un lueur d’espoir se profile à l’horizon. Le monde entier pourrait rester optimiste en ce concerne la disparition de cette pandémie. Même si le l’OMS jusqu’alors n’approuve pas le remède malgache, le pays continue par jouir de sa recherche qui est aboutie à un remède à base des plantes.

Lire aussi : La Côte d’Ivoire rompt avec la Cour Africaine de Droit de l’homme et du Peuple

--
jobwide
groupe emploi whatsapp doingbuzz Cliquer ici pour les autres groupes👆

Mots clés:, ,

Laisser votre commentaire