Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Coronavirus, s’est-on résigné à vivre avec ?
26/08/2020 à 09h37 par La redaction

Mon cher ami,

Le Coronavirus n’a pas fait que révéler à tous ces citadins masqués les fétidités de leurs propres haleines pourries par le tabac et la bière, ce mal a aussi montré les limites de la vie moderne et il a coupé brutalement tout rêve citadin. La ville virussée ne fait plus envie.

De quelque bord qu’on nos autorités africaines veuillent la prendre, la covid-19 n’en devient que plus problématique : confinement impossible sans tuer nos économies tourmentées, fermetures des classes difficiles avec les risques de débrayages dans le monde rural, distribution des masques rendue pénible par le manque d’adressage des rues, distanciation sociale en concurrence avec la folie des fêtes et un “jemenfoutisme” sidérant des jeunes devenus des adeptes de la chance africaine, de l’exception africaine, voire du miracle du continent chaud face à la pandémie.

Bon ! Il est vrai que l’OMS, devant cette impasse, a dû baisser d’un ton face à la détermination de Madagascar, mais avouons que le dépistage n’est pas systématique sur le continent et que la brutale montée du taux de contamination au Ghana peut faire craindre le pire partout. Pourtant, passer commande de Covid-Organics n’est pas encore entrer dans les mœurs de nos États qui feraient bien l’économie d’une prise de bec avec l’OMS et tous les organismes satellites de la fameuse “Communauté Internationale” .

Donc, sans suffisamment de masques pour toutes les populations, sans gels devant chaque école, sans dépistage systématique, sans pouvoir contrôler vraiment les mesures de distanciation sociale, malgré la montée progressive des chiffres de contaminés et de décès, on déconfine face à la lente agonie des économies déjà perfusées.

Comme le disent certains, le remède est en train de devenir pire que le mal. Et il semble qu’il y ait de la résignation face à cet adversaire qui, justement, est passé maître dans l’art du camouflage et de la dissimulation. À ce rythme, on finira tous à aller au “Paradis” un de ces matins.

Dites, pour vous, que faut-il faire face à la Covid-19 ? Ou alors que n’a-t-on pas encore fait et qui devrait l’être ?

C’est la reprise des questions africaines. Aidons nos États.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 494 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Mon cher ami,

Le Coronavirus n’a pas fait que révéler à tous ces citadins masqués les fétidités de leurs propres haleines pourries par le tabac et la bière, ce mal a aussi montré les limites de la vie moderne et il a coupé brutalement tout rêve citadin. La ville virussée ne fait plus envie.

De quelque bord qu’on nos autorités africaines veuillent la prendre, la covid-19 n’en devient que plus problématique : confinement impossible sans tuer nos économies tourmentées, fermetures des classes difficiles avec les risques de débrayages dans le monde rural, distribution des masques rendue pénible par le manque d’adressage des rues, distanciation sociale en concurrence avec la folie des fêtes et un “jemenfoutisme” sidérant des jeunes devenus des adeptes de la chance africaine, de l’exception africaine, voire du miracle du continent chaud face à la pandémie.

Bon ! Il est vrai que l’OMS, devant cette impasse, a dû baisser d’un ton face à la détermination de Madagascar, mais avouons que le dépistage n’est pas systématique sur le continent et que la brutale montée du taux de contamination au Ghana peut faire craindre le pire partout. Pourtant, passer commande de Covid-Organics n’est pas encore entrer dans les mœurs de nos États qui feraient bien l’économie d’une prise de bec avec l’OMS et tous les organismes satellites de la fameuse “Communauté Internationale” .

Donc, sans suffisamment de masques pour toutes les populations, sans gels devant chaque école, sans dépistage systématique, sans pouvoir contrôler vraiment les mesures de distanciation sociale, malgré la montée progressive des chiffres de contaminés et de décès, on déconfine face à la lente agonie des économies déjà perfusées.

Comme le disent certains, le remède est en train de devenir pire que le mal. Et il semble qu’il y ait de la résignation face à cet adversaire qui, justement, est passé maître dans l’art du camouflage et de la dissimulation. À ce rythme, on finira tous à aller au “Paradis” un de ces matins.

Dites, pour vous, que faut-il faire face à la Covid-19 ? Ou alors que n’a-t-on pas encore fait et qui devrait l’être ?

C’est la reprise des questions africaines. Aidons nos États.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 494 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire