Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Coronavirus : Netflix, Youtube, Fortnite… bientôt interdits ?
19/03/2020 à 12h31 par La redaction

Le télétravail et le confinement à résidence laissent présager une augmentation massive des connexions internet sur le territoire français d'ici les prochains jours. Doit-on craindre un "blackout" du réseau internet français ?

ors de son allocution, le président de la République a appelé jeudi 12 mars les entreprises à favoriser le télétravail pour faire face à la propagation du coronavirus. Le confinement à domicile pour tous les citoyens français n'a pas encore été officiellement annoncé, mais semble également se profiler.

Ces mesures exceptionnelles et ce recours massif au numérique peuvent-ils déclencher un “plantage” d’internet ?

Dans un tweet publié le 15 mars, l’entreprise caennaise “Cheron & Fils” spécialiste de l’électroménager et de l’électronique, appelait déjà à “adopter les bons gestes numériques pour préserver le débit internet.”

 

Twitter

En chargeant ce tweet, vous acceptez la politique de confidentialité de Twitter.
En savoir plus

Charger le tweet

 

Suite à la fermeture des écoles et la mise en place du télétravail pour les entreprises, nous vous recommandons de changer vos habitudes si votre connexion internet est en ADSL, 4G ou satellite, car votre débit est partagé. Les bénéficiaires de la fibre optique ne sont pas concernés. Privilégier la réception TNT ( la TV par internet consomme beaucoup de débit), éviter le visionnage de films (NDLR : Netflix, OCS, … mais également les jeux vidéo en ligne) ou encore l’utilisation du “replay”. Privilégier la connexion par câble. Enfin, pour les zones blanches, ou les zones dites à “débit réduit” (NDLR : connexion < 3Mo), utiliser votre smartphone pour vous connectez à internet avec "le partage de connexion". Recommandations de l’entreprise Cheron & Fils.

Les 3.3 millions de normands sont-ils bien couverts par les réseaux internet et mobile des opérateurs ?

  • La fibre optique en Normandie

Selon l'Ariase, la Normandie comptait 643 000 logements éligibles à la fibre optique (FTTH) au 30 septembre 2019 contre 452 000 un an plus tôt, soit une progression de 190 000 nouvelles lignes optiques sur la période.

  • Le câble en Normandie

212 000 logements normands sont éligibles à l'internet très haut-débit via le câble de SFR, en particulier à Rouen, Le Havre, Hérouville-saint-clair et Caen.

  • La couverture ADSL de Normandie

1294 noeuds de raccordement ADSL (NRA) sont actifs en Normandie. Ces centraux ont une capacité maximale de 1,6 million de lignes téléphoniques.

Conclusion, quasiment la moitié de la population normande a recours à une connexion ADSL, et donc à une "bande passante basse". Concrètement, pour ces utilisateurs, il est donc conseillé d'appliquer les recommandations citées plus haut.

Selon Médiamétrie, la France comptait 53 millions d'internautes en décembre 2019, soit 84,6% des Français de deux ans et plus. C'est 0,4% de plus qu'il y a un an. / © MaxPPP
Selon Médiamétrie, la France comptait 53 millions d'internautes en décembre 2019, soit 84,6% des Français de deux ans et plus. C'est 0,4% de plus qu'il y a un an. / © MaxPPP

A l'échelle nationale

Le recours massif au télétravail et les activités de loisirs numériques risquent, d'ici les prochains jours, d'entraîner une saturation possible des réseaux de télécommunication.

Avec ces mesures prises par le gouvernement, les français vont devoir partager le débit internet de leur appartement, de leur immeuble, de leur quartier, voire de leur ville. 

Selon l'Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques, des postes et de la distribution de la presse),  près de 30 millions de foyers disposaient en 2019 d’un abonnement Internet fixe en haut débit (ADSL) et très haut-débit (fibre ou 4G fixe). 

Selon l'Arcep, Netflix représentait en 2019 quasiment un quart de la bande passante. Face à de telles statistiques, nous pouvons donc imaginer qu'en cas de "blackout", les opérateurs télécoms priviligient le télétravail aux divertissements numériques. / © MaxPPP
Selon l'Arcep, Netflix représentait en 2019 quasiment un quart de la bande passante. Face à de telles statistiques, nous pouvons donc imaginer qu'en cas de "blackout", les opérateurs télécoms priviligient le télétravail aux divertissements numériques. / © MaxPPP

"Nous entrons dans une ère de discipline sociale qui doit s’accompagner de responsabilité numérique." Dans ce contexte, l'internet français peut-il tenir le choc ? 

Contacté par notre rédaction, le président de la Fédération Française des Télécoms, Arthur Dreyfuss,  assure que la crise du coronavirus et ses conséquences sur le réseau internet a largement été anticipée par l'ensemble des opérateurs français afin de limiter les "sur-connexions" et de préserver au mieux le niveau de débit.

La mobilisation des opérateurs, des 15 000 techniciens et ingénieurs est entière et leur rôle est essentiel pour des réseaux vitaux, à la vie et l’économie du pays. La capacité des opérateurs à absorber les pics de consommation est importante mais nous ouvrons une nouvelle séquence exceptionnelle qui nous impose d’être réactifs et très attentifs aux évolutions de la consommation. Les pics auxquels nous sommes habitués et préparés vont se transformer en hausse continue de la consommation et ce, sur la longue route. Il ne s’agit pas de gérer pour les prochains jours mais pour les prochains mois. Nous entrons dans une ère de discipline sociale qui doit s’accompagner de responsabilité numérique.
Arthur Dreyfuss, président de la Fédération Française des Télécoms.

En d'autres termes, selon la FFT, le pays doit s’organiser avec une partie substantielle de Français qui doivent pouvoir communiquer, s'informer, travailler à domicile, étudier chez eux.

En fonction de la saturation du réseau français, les pouvoirs publics ainsi que les opérateurs pourraient ainsi prendre une décision inédite : limiter, voir interdire les diversissements et loisirs numériques comme Netflix, divers programmes en replay, ou encore les jeux vidéo, très énergivores sur la bande passante.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 530 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

URGENT/ Guillaume Soro sera arrêté et extradé vers la Côte d'Ivoire

16/10/2020

URGENT/ Guillaume...

  C'est le souhait du président sortant...
Voici pourquoi Georgina tarde à épouser Cristiano Ronaldo

16/10/2020

Voici pourquoi...

Georgina Rodriguez et le quintuple ballon d'or...
Etats-Unis: les libraires s'attaquent à Amazone

16/10/2020

Etats-Unis: les...

Exaspérer d’être cloué sur place par Amazone,...
Côte d’Ivoire : Skelly fait un vrai scandale à la télé  (Photos)

16/10/2020

Côte d’Ivoire :...

Invité ce jeudi 15 octobre 2020 sur...
Côte d’Ivoire : l’opposition veut empêcher les élections « par tous les moyens légaux »

16/10/2020

Côte d’Ivoire :...

L’opposition ivoirienne veut empêcher les élections par...
Bénin : La grotte mariale de Dassa-Zoumè cambriolée

16/10/2020

Bénin :...

L’église de la grotte mariale  logée  dans...
Bénin/ Ecole : châtiments corporels équivalent à licenciement

16/10/2020

Bénin/ Ecole...

Au Bénin, un chef d'établissement scolaire qui...
Présidentielle ivoirienne / Des anti-3e mandat entrent en action et barrent des routes

16/10/2020

Présidentielle ivoirienne...

Depuis ce jeudi 15 octobre matin, il...
Présidentielle ivoirienne : Bédié et Affi ordonnent le blocage du processus électoral “par tous les moyens légaux”

16/10/2020

Présidentielle ivoirienne...

Henri Konan Bédié, candidat du PDCI et...
Restitution de la dent de Patrice Lumumba : un tribunal belge rend son verdict

16/10/2020

Restitution de...

Près de 60 ans après son assassinat...
Affaire Bishop Benjamin Boni convoqué pour une chanson : la police apporte des précisions

16/10/2020

Affaire Bishop...

La rumeur est devenue plus que virale...
Guillaume Soro en tournée européenne

15/10/2020

Guillaume Soro...

Le candidat à la présidentielle du 31...
"Ma femme ne sait pas faire l'amour, je suis dépassé"

15/10/2020

« Ma femme...

Faire l’amour n’est pas une science. Selon...
"J'ai couché avec la femme de mon père"

15/10/2020

« J’ai couché...

« J'ai couché avec la femme de mon...
Grand P embrase la toile avec son incroyable anniversaire (Photos)

15/10/2020

Grand P...

Le 11 Octobre dernier, Grand P fêtait...
Togo : les ministres signent un engagement et se font admirer sur la toile

15/10/2020

Togo :...

Le "contrat d'engagement" signé par le gouvernement...
Interview de Koné Dramane, le militaire le plus recherché de Côte d’Ivoire

15/10/2020

Interview de...

Une interview de Koné Dramane, le militaire...
Rwanda: le commerce du cannabis autorisé

15/10/2020

Rwanda: le...

Le commerce du cannabis au Rwanda est...
Togo : Eugène Atigan rend un vibrant hommage à Tony B  Cool

15/10/2020

Togo :...

Eugène Atigan, dans un message laissé sur...
Meghan Markle: voici les raisons de son absence sur les réseaux sociaux

15/10/2020

Meghan Markle:...

Régulièrement critiquée sur les réseaux sociaux, Meghan...

Le télétravail et le confinement à résidence laissent présager une augmentation massive des connexions internet sur le territoire français d'ici les prochains jours. Doit-on craindre un "blackout" du réseau internet français ?

ors de son allocution, le président de la République a appelé jeudi 12 mars les entreprises à favoriser le télétravail pour faire face à la propagation du coronavirus. Le confinement à domicile pour tous les citoyens français n'a pas encore été officiellement annoncé, mais semble également se profiler.

Ces mesures exceptionnelles et ce recours massif au numérique peuvent-ils déclencher un “plantage” d’internet ?

Dans un tweet publié le 15 mars, l’entreprise caennaise “Cheron & Fils” spécialiste de l’électroménager et de l’électronique, appelait déjà à “adopter les bons gestes numériques pour préserver le débit internet.”

 

Twitter

En chargeant ce tweet, vous acceptez la politique de confidentialité de Twitter.
En savoir plus

Charger le tweet

 

Suite à la fermeture des écoles et la mise en place du télétravail pour les entreprises, nous vous recommandons de changer vos habitudes si votre connexion internet est en ADSL, 4G ou satellite, car votre débit est partagé. Les bénéficiaires de la fibre optique ne sont pas concernés. Privilégier la réception TNT ( la TV par internet consomme beaucoup de débit), éviter le visionnage de films (NDLR : Netflix, OCS, … mais également les jeux vidéo en ligne) ou encore l’utilisation du “replay”. Privilégier la connexion par câble. Enfin, pour les zones blanches, ou les zones dites à “débit réduit” (NDLR : connexion < 3Mo), utiliser votre smartphone pour vous connectez à internet avec "le partage de connexion". Recommandations de l’entreprise Cheron & Fils.

Les 3.3 millions de normands sont-ils bien couverts par les réseaux internet et mobile des opérateurs ?

  • La fibre optique en Normandie

Selon l'Ariase, la Normandie comptait 643 000 logements éligibles à la fibre optique (FTTH) au 30 septembre 2019 contre 452 000 un an plus tôt, soit une progression de 190 000 nouvelles lignes optiques sur la période.

  • Le câble en Normandie

212 000 logements normands sont éligibles à l'internet très haut-débit via le câble de SFR, en particulier à Rouen, Le Havre, Hérouville-saint-clair et Caen.

  • La couverture ADSL de Normandie

1294 noeuds de raccordement ADSL (NRA) sont actifs en Normandie. Ces centraux ont une capacité maximale de 1,6 million de lignes téléphoniques.

Conclusion, quasiment la moitié de la population normande a recours à une connexion ADSL, et donc à une "bande passante basse". Concrètement, pour ces utilisateurs, il est donc conseillé d'appliquer les recommandations citées plus haut.

Selon Médiamétrie, la France comptait 53 millions d'internautes en décembre 2019, soit 84,6% des Français de deux ans et plus. C'est 0,4% de plus qu'il y a un an. / © MaxPPP
Selon Médiamétrie, la France comptait 53 millions d'internautes en décembre 2019, soit 84,6% des Français de deux ans et plus. C'est 0,4% de plus qu'il y a un an. / © MaxPPP

A l'échelle nationale

Le recours massif au télétravail et les activités de loisirs numériques risquent, d'ici les prochains jours, d'entraîner une saturation possible des réseaux de télécommunication.

Avec ces mesures prises par le gouvernement, les français vont devoir partager le débit internet de leur appartement, de leur immeuble, de leur quartier, voire de leur ville. 

Selon l'Arcep (Autorité de régulation des communications électroniques, des postes et de la distribution de la presse),  près de 30 millions de foyers disposaient en 2019 d’un abonnement Internet fixe en haut débit (ADSL) et très haut-débit (fibre ou 4G fixe). 

Selon l'Arcep, Netflix représentait en 2019 quasiment un quart de la bande passante. Face à de telles statistiques, nous pouvons donc imaginer qu'en cas de "blackout", les opérateurs télécoms priviligient le télétravail aux divertissements numériques. / © MaxPPP
Selon l'Arcep, Netflix représentait en 2019 quasiment un quart de la bande passante. Face à de telles statistiques, nous pouvons donc imaginer qu'en cas de "blackout", les opérateurs télécoms priviligient le télétravail aux divertissements numériques. / © MaxPPP

"Nous entrons dans une ère de discipline sociale qui doit s’accompagner de responsabilité numérique." Dans ce contexte, l'internet français peut-il tenir le choc ? 

Contacté par notre rédaction, le président de la Fédération Française des Télécoms, Arthur Dreyfuss,  assure que la crise du coronavirus et ses conséquences sur le réseau internet a largement été anticipée par l'ensemble des opérateurs français afin de limiter les "sur-connexions" et de préserver au mieux le niveau de débit.

La mobilisation des opérateurs, des 15 000 techniciens et ingénieurs est entière et leur rôle est essentiel pour des réseaux vitaux, à la vie et l’économie du pays. La capacité des opérateurs à absorber les pics de consommation est importante mais nous ouvrons une nouvelle séquence exceptionnelle qui nous impose d’être réactifs et très attentifs aux évolutions de la consommation. Les pics auxquels nous sommes habitués et préparés vont se transformer en hausse continue de la consommation et ce, sur la longue route. Il ne s’agit pas de gérer pour les prochains jours mais pour les prochains mois. Nous entrons dans une ère de discipline sociale qui doit s’accompagner de responsabilité numérique.
Arthur Dreyfuss, président de la Fédération Française des Télécoms.

En d'autres termes, selon la FFT, le pays doit s’organiser avec une partie substantielle de Français qui doivent pouvoir communiquer, s'informer, travailler à domicile, étudier chez eux.

En fonction de la saturation du réseau français, les pouvoirs publics ainsi que les opérateurs pourraient ainsi prendre une décision inédite : limiter, voir interdire les diversissements et loisirs numériques comme Netflix, divers programmes en replay, ou encore les jeux vidéo, très énergivores sur la bande passante.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 530 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire