Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Coronavirus : les internes réclament un confinement total et absolu
22/03/2020 à 14h27 par La redaction

Le principal syndicat des internes de médecine a réclamé jeudi un "confinement total et absolu de l'ensemble de la population" face à la crise du coronavirus. Il juge les moyens mis en œuvre par le gouvernement insuffisants pour juguler l'épidémie.

Dans un communiqué assez alarmiste adressé à Emmanuel Macron, l'Intersyndicale nationale des internes (Isni) appelle les autorités à "cesser les demi-mesures et les discours équivoques" au vu de la gravité de la situation. "C'est un confinement total et absolu de l'ensemble de la population dont nous avons besoin, à l'instar des mesures déployées en Chine", écrit le syndicat, qui réclame un "arrêt strict de toutes les entreprises non vitales" mais aussi "des transports en commun". "Moins le confinement sera strictement appliqué, plus les réanimations seront saturées, plus nous devrons faire des choix", justifie-t-il.

"Les services de réanimation saturés dans moins de 15 jours"

Le gouvernement a décidé lundi soir d'instaurer un confinement historique d'"au moins 15 jours", afin de limiter le risque de saturation des services d'urgence face à l'expansion du Covid-19. Mais certaines entreprises fonctionnent encore, tandis que certains trains et métros continuent de circuler, pour permettre notamment aux personnels soignants de rejoindre leurs lieux de travail. Pour l'Isni, en l'état de l'évolution de l'épidémie, les services de réanimation seront "saturés dans moins de 15 jours, voire plus rapidement dans certaines régions".

"Le matériel manque dans tous les services"

Les internes de médecine avaient lancé en décembre 2019 un mouvement de grève pour dénoncer le manque de moyens au sein des hôpitaux et la dégradation de leurs conditions de travail. En raison de la crise sanitaire, l'Isni a suspendu son mouvement et appelé l'ensemble des internes à se "mobiliser" au sein des hôpitaux pour lutter contre l'épidémie.

"La crise de l'hôpital public n'a pas disparu avec l'arrivée du coronavirus (...) Le matériel manque dans tous les services. Les masques sont manquants ou rationnés", insiste néanmoins l'Isni, qui appelle le gouvernement à débloquer plus de moyens.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 571 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

doingbuzz tvDOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Violences policières au Nigeria : les femmes s'exposent seins nus

23/10/2020

Violences policières...

Les protestations contre les violences policières se...
Egypte/ Justice: 49 personnes exécutées en 10 jour

23/10/2020

Egypte/ Justice:...

La condamnation à mort est toujours effective...
Les internautes tournent en dérision la rencontre Bédié-Ouattara

23/10/2020

Les internautes...

    Pour apaiser la tension pré-électorale...
Burkina Faso : Roch Kaboré envisage le retour de Blaise Compaoré, s'il est réélu

23/10/2020

Burkina Faso...

  L'ancien président burkinabè Blaise Compaoré pourrait...
Mali: Après Sidiki Diabaté et sa mère, un autre membre de la famille jeté en prison

23/10/2020

Mali: Après...

Décidément, la famille de Sidiki Diabaté a...
Bamba Moriféré : ” Alassane Ouattara n’est pas un Ivoirien. C’est un homme dangereux “

23/10/2020

Bamba Moriféré...

L’opposant Bamba Moriféré a fait une adresse...
Côte d’Ivoire / Violences préélectorales : 8 morts et 41 blessés à Dabou

23/10/2020

Côte d’Ivoire...

La flambée de violences qui s’est emparée...
Main tendue du gouvernement ivoirien / Blé Guirao (UDPCI) : ” On n’est plus à ce niveau …”

23/10/2020

Main tendue...

Le Secrétaire Général de l’UDPCI, ex-allié du...
Mamadou Koulibaly : “Ouattara pense que c’est un droit pour lui de tuer les Ivoiriens

23/10/2020

Mamadou Koulibaly...

Le Professeur Mamadou Koulibaly garde toujours une...
Guinée / élection présidentielle : les observateurs de la Cedeao surpris en train de se partager de l’argent-(Source)

23/10/2020

Guinée /...

Dans la soirée du mercredi, des journalistes...
Côte d’Ivoire /Dialogue politique : Bédié et Affi dénoncent le jeu trouble de la CEDEAO

23/10/2020

Côte d’Ivoire...

Les candidats Henri Konan Bédié et Pascal...
Violences en Côte d'Ivoire : Kerozen arrête la musique

23/10/2020

Violences en...

  La Côte d'Ivoire est en train...
La Togolaise Gisèle Victoria Magbo brille dans la diaspora

22/10/2020

La Togolaise...

Elle s’appelle Gisèle Victoria Magbo et est...
Pape François défend le droit des couples homosexuels

22/10/2020

Pape François...

Pour Pape François, les personnes homosexuelles ont...
Alpha Condé : « si la victoire me revient, je reste ouvert au dialogue »

22/10/2020

Alpha Condé :...

Dans le cadre du processus électoral en...
Mali : l'ex-président IBK et son épouse sont de retour

22/10/2020

Mali :...

  Renversé du pouvoir, l'ancien président malien...
Guinée : des observateurs de la CEDEAO surpris avec d'importantes sommes d'argent

22/10/2020

Guinée :...

Cette nouvelle pourrait envenimer la situation post-électorale...
Trump aurait un bureau et un compte bancaire en Chine

22/10/2020

Trump aurait...

  Le président américain, Donald Trump dispose...
Côte d'Ivoire : la Sotra enregistre une perte de deux milliards de FCFA

22/10/2020

Côte d’Ivoire...

  La désobéissance civile lancée par l'opposition...
Côte d'Ivoire/ CEI : le gouvernement réserve une place pour le PDCI

22/10/2020

Côte d’Ivoire/...

  Le gouvernement ivoirien a décidé d’examiner...

Le principal syndicat des internes de médecine a réclamé jeudi un "confinement total et absolu de l'ensemble de la population" face à la crise du coronavirus. Il juge les moyens mis en œuvre par le gouvernement insuffisants pour juguler l'épidémie.

Dans un communiqué assez alarmiste adressé à Emmanuel Macron, l'Intersyndicale nationale des internes (Isni) appelle les autorités à "cesser les demi-mesures et les discours équivoques" au vu de la gravité de la situation. "C'est un confinement total et absolu de l'ensemble de la population dont nous avons besoin, à l'instar des mesures déployées en Chine", écrit le syndicat, qui réclame un "arrêt strict de toutes les entreprises non vitales" mais aussi "des transports en commun". "Moins le confinement sera strictement appliqué, plus les réanimations seront saturées, plus nous devrons faire des choix", justifie-t-il.

"Les services de réanimation saturés dans moins de 15 jours"

Le gouvernement a décidé lundi soir d'instaurer un confinement historique d'"au moins 15 jours", afin de limiter le risque de saturation des services d'urgence face à l'expansion du Covid-19. Mais certaines entreprises fonctionnent encore, tandis que certains trains et métros continuent de circuler, pour permettre notamment aux personnels soignants de rejoindre leurs lieux de travail. Pour l'Isni, en l'état de l'évolution de l'épidémie, les services de réanimation seront "saturés dans moins de 15 jours, voire plus rapidement dans certaines régions".

"Le matériel manque dans tous les services"

Les internes de médecine avaient lancé en décembre 2019 un mouvement de grève pour dénoncer le manque de moyens au sein des hôpitaux et la dégradation de leurs conditions de travail. En raison de la crise sanitaire, l'Isni a suspendu son mouvement et appelé l'ensemble des internes à se "mobiliser" au sein des hôpitaux pour lutter contre l'épidémie.

"La crise de l'hôpital public n'a pas disparu avec l'arrivée du coronavirus (...) Le matériel manque dans tous les services. Les masques sont manquants ou rationnés", insiste néanmoins l'Isni, qui appelle le gouvernement à débloquer plus de moyens.

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 571 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire