Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Coronavirus : L’effet du confinement (et son impact sur la pollution en Europe) se voit aussi depuis l’espace
02/04/2020 à 18h14 par La redaction
  • Les cartographies prises par satellite et rendues publiques par l’Agence spatiale européenne montrent, vue du ciel, l’impact du confinement sur la pollution.
  • Ces baisses sont d’au moins 30 % pour les concentrations de dioxyde de carbone.
  • En Occitanie, les mesures enregistrées par l’observatoire de la qualité de l’air montrent que cette baisse a été de plus de 50 % au cours des deux dernières semaines.

Il y a les effets visibles du confinement, comme celui du retour des oiseaux dans les villes ou la baisse des nuisances sonores dues à la circulation automobile réduite au minimum. Et puis, il y a ceux que l’on ne voit pas vraiment, mais que les plus fragiles ressentent.

Depuis le 17 mars, et les premières mesures de restriction dans les déplacements pour limiter la pandémie de coronavirus, la pollution a chuté drastiquement. En particulier celle au dioxyde d’azote, ce gaz produit par les moteurs des voitures et camions, les activités industrielles et les centrales thermiques.

Et cette baisse se voit depuis l’espace, comme cela avait été le cas pour la Chine il y a quelques semaines. L'Agence spatiale européenne vient en effet de le montrer en publiant des cartographies de l’Europe, dont une centrée sur la France. Elles ont été prises par le satellite Sentinel-5P du programme Copernicus.

Baisse moyenne des NO 2 d’au moins 30 %

Depuis son orbite, à 800 km au-dessus de la Terre, il réalise au quotidien une cartographie planétaire des polluants atmosphériques. Il a ainsi permis de comparer les concentrations en dioxyde d’azote (NO 2) entre le 14 et 25 mars et la moyenne de mars 2019. Que ce soit à Paris, Madrid ou Milan, la diminution est d’au moins 30 %.

« Ces images sont frappantes car elles illustrent à quel point les activités humaines ont un impact sur la qualité de l’air que nous respirons », souligne dans un communiqué Carole Deniel, responsable des programmes Atmosphère et Climat du Cnes.

Des infos qui doivent être corrélées avec d’autres données. « Calculer des évolutions de concentration et estimer les émissions de polluants correspondantes au niveau d’une zone bien précise nécessitent de prendre en compte les conditions météorologiques, la chimie de l’atmosphère en utilisant des données récoltées sur le terrain, par d’autres satellites et des modèles de chimie-transport de l’atmosphère », poursuit Gaëlle Dufour du Laboratoire interuniversitaire des systèmes atmosphériques.

Des modélisations qui vont faire l’objet de nombreuses études. Les scientifiques peuvent d’ores et déjà compter sous d’autres données, déjà recueillis sur le plancher des vaches : les mesures réalisées par les observatoires de la qualité de l’air.

Confirmé par les mesures au sol

En Occitanie, cette baisse est d’ores et déjà de plus de 50 % indique Atmo. « Les niveaux moyens sur ces deux semaines [du 16 au 29 mars] restent très faibles avec plus de 50 % de baisse des concentrations en dioxyde d’azote par rapport à la situation habituelle. Les concentrations à proximité des voies de circulation sont même désormais inférieures à la pollution urbaine de fond en situation normale », précise l’observatoire régional.

[#Covid19] Deuxième semaine de confinement écoulée : quelles sont les tendances observables pour la #qualitéair en Occitanie ? @Atmo_oc ▶ https://bit.ly/3dKxHRk 

Voir l'image sur Twitter
Voir les autres Tweets de Atmo OCCITANIE

Des baisses variables selon les jours de la semaine. La semaine dernière, les niveaux de pollution sont ainsi plus faibles en début de semaine, une légère augmentation est perceptible à proximité du trafic routier ou en situation de fond, durant la journée de samedi, et dans une moindre mesure le vendredi par rapport à la première semaine de confinement.

Reste qu’une pollution persiste dans cette région, celle aux particules en suspension. Les conditions météo et le chauffage, qui tourne même la journée en cette période de confinement, y contribuent.

Coronavirus : L'effet du confinement (et son impact sur la pollution en Europe) se voit aussi depuis l'espace

Abonnez toi Doingbuzz Tv sur Youtube

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Malgré la Covid-19, Togo Top Impact réitère son soutien à l’excellence  

03/12/2020

Malgré la...

  Togo Top Impact (TTI) est à...
Australie : elle tombe sur une araignée géante logée dans la poignée de la portière de sa voiture

02/12/2020

Australie :...

Une dame de nationalité australienne n’oubliera pas...
Côte d’Ivoire/ Soro se fâche et déclare: “Quand un régime est moribond, il devient frileux et tombe”

02/12/2020

Côte d’Ivoire/...

Toutes les occasions sont bonnes pour Guillaume...
États-Unis : Donald Trump promet de revenir dans quatre ans

02/12/2020

États-Unis : Donald...

Le président Donald Trump a légèrement reconnu...
Depuis La Haye / Blé Goudé raconte ce que Yodé et Siro lui ont fait à cause d’Alassane Ouattara

02/12/2020

Depuis La...

Charles Blé Goudé n’a pas attendu longtemps...
Côte d’Ivoire / Affaire domicile du maire de Sassandra incendié : la FESCI fait des précisions et appelle au calme

02/12/2020

Côte d’Ivoire...

Ces jours-ci ont été très mouvementés dans...
En séjour en France/ Alassane Ouattara est dans un hôpital militaire, selon une ex-DG de RFI

02/12/2020

En séjour...

Parti en France sans expliciter les raisons...
Côte d’Ivoire/ Soro se fâche et déclare: “Quand un régime est moribond, il devient frileux et tombe”

02/12/2020

Côte d’Ivoire/...

Toutes les occasions sont bonnes pour Guillaume...
Investiture d'Alassane Ouattara : invité, Henri Konan Bédié répond

02/12/2020

Investiture d’Alassane Ouattara : invité,...

Pour la cérémonie d'investiture d'Alassane Ouattara, la présidence...
Qui Est En Réalité Guillaume Soro, Le Politicien Ivoirien ?

02/12/2020

Qui Est...

La scène politique ivoirienne a vu défiler...
États-Unis : Donald Trump promet de revenir dans quatre ans

02/12/2020

Etats-Unis: Donal...

L'actuel président américain n'adore pas les échecs...
France : l'ancien président Valéry Giscard d'Estaing est mort

02/12/2020

France :...

L'ancien président français Valéry Giscard d'Estaing est...
Côte d’Ivoire : Ces petits d’à peine 7 ans chantent trop bien (Vidéo)

02/12/2020

Côte d’Ivoire :...

L’on ne peut citer les pays où...
Libérée de prison : Rangou livre ses premiers mots... (Vidéo)

02/12/2020

Libérée de...

Fatoumata Barry dite Rangou, placée sous mandat...
Carmen Sama encore au coeur d’une rocambolesque affaire

02/12/2020

Carmen Sama...

Carmen Sama et les affaires rocambolesques, c’est...
Tout ce que vous voulez savoir sur la cérémonie funéraire de Bouba Diop en France et au Sénégal

02/12/2020

Tout ce...

On en sait davantage sur le déroulé...
Décès de Pape Bouba Diop: La levée du corps prévue demain à Lens

02/12/2020

Décès de...

La dépouille de l'ancien international sénégalais Papa...
un direct de Macron annoncé

02/12/2020

France :...

La pandémie du coronavirus sévit toujours en...
Bruxelles : la police met fin à une "orgie" en plein confinement

02/12/2020

Bruxelles :...

En plein confinement, la police a mis...
USA : Un avocat nigérian, nommé secrétaire adjoint au Trésor

02/12/2020

USA :...

Bonne nouvelle pour la famille Adeyemo. Leur...
  • Les cartographies prises par satellite et rendues publiques par l’Agence spatiale européenne montrent, vue du ciel, l’impact du confinement sur la pollution.
  • Ces baisses sont d’au moins 30 % pour les concentrations de dioxyde de carbone.
  • En Occitanie, les mesures enregistrées par l’observatoire de la qualité de l’air montrent que cette baisse a été de plus de 50 % au cours des deux dernières semaines.

Il y a les effets visibles du confinement, comme celui du retour des oiseaux dans les villes ou la baisse des nuisances sonores dues à la circulation automobile réduite au minimum. Et puis, il y a ceux que l’on ne voit pas vraiment, mais que les plus fragiles ressentent.

Depuis le 17 mars, et les premières mesures de restriction dans les déplacements pour limiter la pandémie de coronavirus, la pollution a chuté drastiquement. En particulier celle au dioxyde d’azote, ce gaz produit par les moteurs des voitures et camions, les activités industrielles et les centrales thermiques.

Et cette baisse se voit depuis l’espace, comme cela avait été le cas pour la Chine il y a quelques semaines. L'Agence spatiale européenne vient en effet de le montrer en publiant des cartographies de l’Europe, dont une centrée sur la France. Elles ont été prises par le satellite Sentinel-5P du programme Copernicus.

Baisse moyenne des NO 2 d’au moins 30 %

Depuis son orbite, à 800 km au-dessus de la Terre, il réalise au quotidien une cartographie planétaire des polluants atmosphériques. Il a ainsi permis de comparer les concentrations en dioxyde d’azote (NO 2) entre le 14 et 25 mars et la moyenne de mars 2019. Que ce soit à Paris, Madrid ou Milan, la diminution est d’au moins 30 %.

« Ces images sont frappantes car elles illustrent à quel point les activités humaines ont un impact sur la qualité de l’air que nous respirons », souligne dans un communiqué Carole Deniel, responsable des programmes Atmosphère et Climat du Cnes.

Des infos qui doivent être corrélées avec d’autres données. « Calculer des évolutions de concentration et estimer les émissions de polluants correspondantes au niveau d’une zone bien précise nécessitent de prendre en compte les conditions météorologiques, la chimie de l’atmosphère en utilisant des données récoltées sur le terrain, par d’autres satellites et des modèles de chimie-transport de l’atmosphère », poursuit Gaëlle Dufour du Laboratoire interuniversitaire des systèmes atmosphériques.

Des modélisations qui vont faire l’objet de nombreuses études. Les scientifiques peuvent d’ores et déjà compter sous d’autres données, déjà recueillis sur le plancher des vaches : les mesures réalisées par les observatoires de la qualité de l’air.

Confirmé par les mesures au sol

En Occitanie, cette baisse est d’ores et déjà de plus de 50 % indique Atmo. « Les niveaux moyens sur ces deux semaines [du 16 au 29 mars] restent très faibles avec plus de 50 % de baisse des concentrations en dioxyde d’azote par rapport à la situation habituelle. Les concentrations à proximité des voies de circulation sont même désormais inférieures à la pollution urbaine de fond en situation normale », précise l’observatoire régional.

[#Covid19] Deuxième semaine de confinement écoulée : quelles sont les tendances observables pour la #qualitéair en Occitanie ? @Atmo_oc ▶ https://bit.ly/3dKxHRk 

Voir l'image sur Twitter
Voir les autres Tweets de Atmo OCCITANIE

Des baisses variables selon les jours de la semaine. La semaine dernière, les niveaux de pollution sont ainsi plus faibles en début de semaine, une légère augmentation est perceptible à proximité du trafic routier ou en situation de fond, durant la journée de samedi, et dans une moindre mesure le vendredi par rapport à la première semaine de confinement.

Reste qu’une pollution persiste dans cette région, celle aux particules en suspension. Les conditions météo et le chauffage, qui tourne même la journée en cette période de confinement, y contribuent.

Coronavirus : L'effet du confinement (et son impact sur la pollution en Europe) se voit aussi depuis l'espace

Abonnez toi Doingbuzz Tv sur Youtube

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire