Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Coronavirus : le grand retour des médecins cubains en Afrique
01/05/2020 à 09h46 par La redaction

Après l’Angola et le Togo, La Havane a dépêché plus de 200 médecins et soignants en Afrique du Sud pour faire face à la pandémie de Covid-19. Un remix du vintage « Hasta la victoria siempre » ?

Révolu le monde bipolaire des seventies ? En ces mois de 2020 où les oracles annoncent une société internationale inédite et où des pays africains commencent à célébrer le « soixantenaire » des indépendances, le monde nouveau a parfois un goût de « reviens-y » idéologique. C’est l’impression ressentie par les moins jeunes des Africains qui viennent d’apprendre que des centaines de docteurs cubains débarquaient en Afrique, comme à la « belle époque ».

C’est en Afrique du Sud que plus de 200 médecins et soignants cubains sont arrivés ce lundi pour participer à la lutte contre la pandémie actuelle. Proche de Cuba depuis la chute du régime de l’apartheid, le pays de Madiba est, à ce jour, la nation la plus touchée par le Covid-19 – en nombre d’infections -, avec près de 4 800 cas testés positifs au coronavirus.

Épidémiologistes venus de La Havane, mais aussi experts en santé publique, médecins généralistes et techniciens spécialisés dans le matériel médical viennent soutenir les efforts sud-africains contre la propagation du virus, au moment où la levée progressive du confinement national est annoncée pour le 1er mai.

Angola, Algérie, Guinée-Bissau

Une madeleine de Proust encore plus flagrante ravivait déjà, il y a quelques jours, les souvenirs de la guerre froide : l’envoi de personnel soignant cubain en Angola. Pendant la guerre civile de ce pays d’Afrique australe, ce sont des milliers de soldats que La Havane avait dépêchés en soutien au régime du Mouvement populaire de libération de l’Angola (MPLA). Plus ou moins à la même époque, des soignants avaient travaillé en Algérie ou en Guinée-Bissau.

En réalité, au-delà des campagnes de prosélytisme marxiste de la guerre froide, l’internationalisme médical cubain initié par le régime castriste, dès les années 60, n’a pas cessé après la chute de l’empire soviétique. En 2016, 50 000 médecins cubains étaient encore présents dans 62 pays pour des coopérations souvent couplées avec des opérations d’alphabétisation.

Bien sûr, si ces services rapportent à Cuba plus de dix milliards de dollars par an (et lui coûtèrent la fuite de pas mal de médecins), la politique n’est jamais loin. Qu’importe le flacon de la coopération, pourvu qu’on ait l’ivresse des plaidoiries en faveur d’un assouplissement des sanctions et des restrictions en vigueur contre l’île. C’est ce que vient d’ailleurs de suggérer Michelle Bachelet, haut-commissaire aux droits de l’Homme de l’ONU, afin d’aider Cuba à développer des traitements contre la maladie. Utilisé sur l’île dans le traitement d’autres pathologies, le remède « Interferon Alpha-2b Recombinant » est étudié dans le cadre de la lutte contre le Covid-19.

Dans ce vaste mikado géopolitique, les baguettes ne sont pas qu’africaines. Depuis le début de la pandémie actuelle, les rouages de la médecine cubaine – réputée en matière épidémiologique contre le choléra ou Ebola – ont été « appelés à la rescousse » par la Jamaïque, le Nicaragua, l’Italie ou la France.

Faut-il se méfier d’un présumé opportunisme médical sur le continent africain ? Cernés par tant d’internationalismes cupides, l’Afrique n’est pas si dupe. Elle est rompue aux rythmes afro-cubains.

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

RFI annonce la mort du Roi Pélé (Photos)

16/11/2020

RFI annonce...

  RFI a annoncé ce 16 novembre...
Nigeria : le laboratoire Pfizer avait déjà créé des ‘‘dégâts humains’’ avec ses vaccins

16/11/2020

Nigeria : le...

Le laboratoire Pfizer dans ses recherches a...
Cameroun : La Communauté missionnaire Saint Paul organise une soirée pour Samuel Eto'o

16/11/2020

Cameroun :...

La légende du football camerounais sera célébré...
Côte d'ivoire : Une grotte mariale saccagée à M'batto

16/11/2020

Côte d’ivoire...

Les actes repréhensibles continuent de secouer la...
Kenya : des bébés en vente sur le marché noir

16/11/2020

Kenya :...

  Il s'agit d'un phénomène qui attriste...
Côte d’Ivoire : la grosse inquiétude de Beaumelle avant le match retour contre le Madagascar !

16/11/2020

Côte d’Ivoire...

Après leur victoire (2-1) contre les Barea...
Violences post-électorales/ Le Cardinal Kutwa réagit: “Le respect de la Loi est plus important que les élections”

16/11/2020

Violences post-électorales/...

C’est une déclaration qui fera encore gerber...
Présidentielle ivoirienne/ Le Pape François appelle à un “climat de confiance réciproque de dialogue”

16/11/2020

Présidentielle ivoirienne/...

A la faveur de la célébration de...
Décès de J.J Rawlings : l’ancien président Dramani Mahama empêché de signer le livre de condoléances

16/11/2020

Décès de...

Une délégation du Congrès national démocratique (NDC),...
Après les avoir accusés de putsch/ Voici ce que Hamed Bakayoko demande encore aux opposants

16/11/2020

Après les...

Le Premier Ministre Hamed Bakayoko appelle l’opposition...
Bénin : Frédéric Joël Aïvo conquiert les adeptes de Feu Sossa Guedehoungue

16/11/2020

Bénin : Frédéric...

Le Professeur Frédéric Joël Aïvo poursuit sa conquête...
USA: Donald Trump révèle pourquoi Joe Biden a remporté la présidentielle

16/11/2020

USA: Donald...

Le président Donald Trump a reconnu à...
États-Unis/présidentielle 2020 : le pasteur TB Joshua dit à Donald Trump ce qu’il doit faire après sa défaite (vidéo)

16/11/2020

États-Unis/présidentielle 2020...

Donald Trump devrait accepter sa défaite face...
Hamed Bakayoko en colère: “Des journalistes et des grands journaux sont devenus des relais de fake news des réseaux sociaux”

16/11/2020

Hamed Bakayoko...

Le régime RHDP semble ne plus apprécier...
Forbes: Michael Jackson est la célébrité décédée la mieux rémunérée pour la 8e année consécutive- (Top 13)

16/11/2020

Forbes: Michael...

Le regretté Michael Jackson est une fois...
Sénégal : Révélations choquantes d’une femme mariée : « Mon mari éjacule dès qu’il me pénètre »

16/11/2020

Sénégal :...

Au Sénégal, des révélations choquantes d’une femme...
Afrique du Sud: Sandile Shezi, 23 ans, devient le plus jeune multimillionnaire du pays

15/11/2020

Afrique du...

La persévérance, c'est la clé du succès....
Equipe nationale du Sénégal : Mané dépasse Bocandé,  égale Diouf et vise Henri Camara…

15/11/2020

Equipe nationale...

L’attaquant de Liverpool Sadio Mané a inscrit...
Donald Trump : " Joe Biden a gagné"

15/11/2020

Donald Trump...

  C'est l'une des premières fois que...
Le défenseur du PSG, Abdou Diallo, ouvre la porte à la sélection sénégalaise

15/11/2020

Le défenseur...

Invité ce dimanche d'Europe 1 Sport, le...

Après l’Angola et le Togo, La Havane a dépêché plus de 200 médecins et soignants en Afrique du Sud pour faire face à la pandémie de Covid-19. Un remix du vintage « Hasta la victoria siempre » ?

Révolu le monde bipolaire des seventies ? En ces mois de 2020 où les oracles annoncent une société internationale inédite et où des pays africains commencent à célébrer le « soixantenaire » des indépendances, le monde nouveau a parfois un goût de « reviens-y » idéologique. C’est l’impression ressentie par les moins jeunes des Africains qui viennent d’apprendre que des centaines de docteurs cubains débarquaient en Afrique, comme à la « belle époque ».

C’est en Afrique du Sud que plus de 200 médecins et soignants cubains sont arrivés ce lundi pour participer à la lutte contre la pandémie actuelle. Proche de Cuba depuis la chute du régime de l’apartheid, le pays de Madiba est, à ce jour, la nation la plus touchée par le Covid-19 – en nombre d’infections -, avec près de 4 800 cas testés positifs au coronavirus.

Épidémiologistes venus de La Havane, mais aussi experts en santé publique, médecins généralistes et techniciens spécialisés dans le matériel médical viennent soutenir les efforts sud-africains contre la propagation du virus, au moment où la levée progressive du confinement national est annoncée pour le 1er mai.

Angola, Algérie, Guinée-Bissau

Une madeleine de Proust encore plus flagrante ravivait déjà, il y a quelques jours, les souvenirs de la guerre froide : l’envoi de personnel soignant cubain en Angola. Pendant la guerre civile de ce pays d’Afrique australe, ce sont des milliers de soldats que La Havane avait dépêchés en soutien au régime du Mouvement populaire de libération de l’Angola (MPLA). Plus ou moins à la même époque, des soignants avaient travaillé en Algérie ou en Guinée-Bissau.

En réalité, au-delà des campagnes de prosélytisme marxiste de la guerre froide, l’internationalisme médical cubain initié par le régime castriste, dès les années 60, n’a pas cessé après la chute de l’empire soviétique. En 2016, 50 000 médecins cubains étaient encore présents dans 62 pays pour des coopérations souvent couplées avec des opérations d’alphabétisation.

Bien sûr, si ces services rapportent à Cuba plus de dix milliards de dollars par an (et lui coûtèrent la fuite de pas mal de médecins), la politique n’est jamais loin. Qu’importe le flacon de la coopération, pourvu qu’on ait l’ivresse des plaidoiries en faveur d’un assouplissement des sanctions et des restrictions en vigueur contre l’île. C’est ce que vient d’ailleurs de suggérer Michelle Bachelet, haut-commissaire aux droits de l’Homme de l’ONU, afin d’aider Cuba à développer des traitements contre la maladie. Utilisé sur l’île dans le traitement d’autres pathologies, le remède « Interferon Alpha-2b Recombinant » est étudié dans le cadre de la lutte contre le Covid-19.

Dans ce vaste mikado géopolitique, les baguettes ne sont pas qu’africaines. Depuis le début de la pandémie actuelle, les rouages de la médecine cubaine – réputée en matière épidémiologique contre le choléra ou Ebola – ont été « appelés à la rescousse » par la Jamaïque, le Nicaragua, l’Italie ou la France.

Faut-il se méfier d’un présumé opportunisme médical sur le continent africain ? Cernés par tant d’internationalismes cupides, l’Afrique n’est pas si dupe. Elle est rompue aux rythmes afro-cubains.

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire