Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Coronavirus : la Chine au coeur d’un scandale
08/05/2020 à 17h27 par Prudence ETOU

Si le Coronavirus semble prendre peu à peu du recul, les nouvelles révélations sur son origine, elles, ont plutôt tendance à se multiplier. Une récente enquête publiée fin avril dernier par un journaliste canadien met en cause un acte de tromperie de la part du gouvernement chinois..

 

Lire aussi : Coronavirus: pourquoi l’Afrique résiste mieux que le reste du monde?

 

Coronavirus, la Chine au coeur d'un scandale 

De fait, des accusations ont été citées depuis le début de cette crise sanitaire à l'endroit de la Chine, comme par exemple celle selon laquelle le virus serait sorti d'un laboratoire de Wuhan. Mais cette dernière publiée le 30 avril renseigne que les autorités sanitaires chinois étaient au courant de la présence d'une épidémie qui frappait de plein fouet leur pays. L'accusation portée contre la Chine va, de façon plus concrète, dire qu'au lieu de lancer l'alerte, Pékin a plutôt opté pour le camouflage de la vérité.

 

Coronavirus : la Chine au milieu d'un scandale

Le président chinois

 

Coronavirus : la Chine accusée d'avoir conservé les informations

En effet, l'article publié par le journaliste canadien prétend que le régime chinois a préféré prendre des dispositions pour donner le temps et l'opportunité à ses associations à l'étranger, consulats et ambassades, de faire un stock optimal de blouses de protection et de masques N95 puis de les envoyer en Chine. C'est par cette procédure de la Chine a pu rassembler 2,5 millions d' équipements de protection, et ce à un coût très faible.

 

Lire aussi : Après le coronavirus, les Etats-Unis face à une autre menace originaire d’Asie

Selon donc le reportage du journaliste canadien, Pékin aurait finalement décidé de donner l'alerte qu'après avoir acquérit suffisamment de kits de protection, avant de rappeler que l'épidémie a eu naissance à Wuhan, dans le centre du pays.

 

Coronavirus : la Chine au coeur d'un scandale

 

 

Par ailleurs, à en croire le reportage, dans l'ultime but d'effectuer cet achat massif d'équipements sanitaires, le gouvernement chinois a eu recours à une agence spécialisée dans les techniques de guerre psychologique. Il a principalement été assisté par le département du travail du Front Uni afin de façonner les informations en rapport avec le pays, et mettre dans l'ombre toute sorte de critique du régime communiste chinois, tant bien dans les universités que dans les médias.

 

 

Coronavirus : la Chine accusée de "non-assistance à une personne en danger" 

Considérant des allégations de ce journaliste canadien, ce département chinois est à la tête de plusieurs associations du pays se trouvant à l'étranger, notamment les associations étudiantes et culturelles. Mais pas que ça, elle dirige également plusieurs médias dédiés à la communauté chinoise. Les faits s'avèrent être autant touchants qu'un autre journaliste canadien compare cet acte de l'État de Chine à un délit d'initié en économie. Puis, de faire savoir qu'en santé, il appelerait cela "une non-assistance à une personne en danger". 

 

Lire aussi : Covid-19 : Trump met le doigt sur une «terrible erreur» de la Chine

 

 

 

Lire aussi : Le vaccin anti-tuberculose se révèle efficace contre le Covid-19

 

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 504 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

DOINGBUZZ TV

Partagez l'opportunité que représente la plateforme Togopapel.com autour de vous.
Le site de petites annonces 100% gratuit et togolais est un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel
WHATSAPP:

Vous êtes sur whatsapp, intégrez et récevez nos articles depuis nos groupes disponible sur whatsapp

🚨 DOINGBUZZ ACTUALITE
(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE(PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE (PLEIN) DOINGBUZZ ACTUALITE .
groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Si le Coronavirus semble prendre peu à peu du recul, les nouvelles révélations sur son origine, elles, ont plutôt tendance à se multiplier. Une récente enquête publiée fin avril dernier par un journaliste canadien met en cause un acte de tromperie de la part du gouvernement chinois..

 

Lire aussi : Coronavirus: pourquoi l’Afrique résiste mieux que le reste du monde?

 

Coronavirus, la Chine au coeur d'un scandale 

De fait, des accusations ont été citées depuis le début de cette crise sanitaire à l'endroit de la Chine, comme par exemple celle selon laquelle le virus serait sorti d'un laboratoire de Wuhan. Mais cette dernière publiée le 30 avril renseigne que les autorités sanitaires chinois étaient au courant de la présence d'une épidémie qui frappait de plein fouet leur pays. L'accusation portée contre la Chine va, de façon plus concrète, dire qu'au lieu de lancer l'alerte, Pékin a plutôt opté pour le camouflage de la vérité.

 

Coronavirus : la Chine au milieu d'un scandale

Le président chinois

 

Coronavirus : la Chine accusée d'avoir conservé les informations

En effet, l'article publié par le journaliste canadien prétend que le régime chinois a préféré prendre des dispositions pour donner le temps et l'opportunité à ses associations à l'étranger, consulats et ambassades, de faire un stock optimal de blouses de protection et de masques N95 puis de les envoyer en Chine. C'est par cette procédure de la Chine a pu rassembler 2,5 millions d' équipements de protection, et ce à un coût très faible.

 

Lire aussi : Après le coronavirus, les Etats-Unis face à une autre menace originaire d’Asie

Selon donc le reportage du journaliste canadien, Pékin aurait finalement décidé de donner l'alerte qu'après avoir acquérit suffisamment de kits de protection, avant de rappeler que l'épidémie a eu naissance à Wuhan, dans le centre du pays.

 

Coronavirus : la Chine au coeur d'un scandale

 

 

Par ailleurs, à en croire le reportage, dans l'ultime but d'effectuer cet achat massif d'équipements sanitaires, le gouvernement chinois a eu recours à une agence spécialisée dans les techniques de guerre psychologique. Il a principalement été assisté par le département du travail du Front Uni afin de façonner les informations en rapport avec le pays, et mettre dans l'ombre toute sorte de critique du régime communiste chinois, tant bien dans les universités que dans les médias.

 

 

Coronavirus : la Chine accusée de "non-assistance à une personne en danger" 

Considérant des allégations de ce journaliste canadien, ce département chinois est à la tête de plusieurs associations du pays se trouvant à l'étranger, notamment les associations étudiantes et culturelles. Mais pas que ça, elle dirige également plusieurs médias dédiés à la communauté chinoise. Les faits s'avèrent être autant touchants qu'un autre journaliste canadien compare cet acte de l'État de Chine à un délit d'initié en économie. Puis, de faire savoir qu'en santé, il appelerait cela "une non-assistance à une personne en danger". 

 

Lire aussi : Covid-19 : Trump met le doigt sur une «terrible erreur» de la Chine

 

 

 

Lire aussi : Le vaccin anti-tuberculose se révèle efficace contre le Covid-19

 

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 83 504 autres abonnés

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire