Actualité Politique, Économie, Sport , en France et du reste
Coronavirus : En manque de moyens, le Venezuela a besoin de son or pour payer médicament et nourriture
3Vision-Group
29/05/2020 à 19h51 par La redaction

Au Venezuela, où l’activité économique a été paralysée par l’arrivée du coronavirus, les médicaments et la nourriture manquent cruellement. Pour lutter contre ce fléau, le père de la nation Nicolas Maduro a décidé de puiser dans les réserves d’or du gouvernement pour se procurer ces produits.

 

Avec une économie totalement à terre, le Venezuela est depuis un bon moment en manque cruel de médicament et de nourriture. Pour faire face à la situation, le  président de la République, Nicolas Maduro a pris la décision de puiser dans les réserves d’or du gouvernement afin de se procurer ces produits.

 

Cependant, ces réserves, estimées à hauteur de 31 tonnes, sont détenues par la Banque d’Angleterre d’après Reuters. Et le Royaume-Uni pense que le président Nicolas Maduro n’est pas légitime puisqu’il est suspecté d’avoir gagné les élections qui lui ont permis de revenir au pouvoir en 2018 par fraude.

 

Ainsi, la banque centrale du Venezuela s’est confrontée en début mai au refus des autorités anglaises de lui accorder ce qu’elle voulait, soit un équivalent d’un milliard de dollars d’or. En attendant un accord qu’elle a conclu avec le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), la banque centrale vénézuélienne a engagé une action en justice.

 

D’après le gouverneur de la banque, Calixto Ortega, l’organisation onusienne va recevoir directement les fonds, un fait qui devrait un tant soit peu apaiser les craintes britanniques sur une éventuelle situation de corruption. Le numéro mondial des réserves de pétrole a vu son PIB s’écrouler seulement en sept ans sous le règne de Nicolas Maduro.

 

Par ailleurs, malgré le fait que le Venezuela soit moins atteint par la pandémie du nouveau coronavirus (11 décès) comparativement aux pays voisins d’Amérique latine, ses installations hospitalières sont dans de très mauvais états. Afin de contrer le virus dans le pays, le président s’était engagé à demander auprès de l’institution qu’il avait qualifiée de valet de l’impérialisme américain, le FMI, un montant de 5 milliards de dollars. Mais en raison de sa légalité, sa demande a été rejetée.

Lire aussi : Top 7 des plus dangereux virus de la planète : voici le rang du coronavirus

Vous êtes sur whatsapp,intégrez et recevez nos articles depuis nos groupes disponible sur le whatsapp

Groupe Emploi Whatsapp Doingbuzz

Cliquer ici 👆

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 53 451 autres abonnés


Abonnez toi à Doingbuzz Tv sur Youtube

--

DOINGBUZZ TV

Ne partez pas sans partager :
togopapel APPLICATION MOBILE  ABONNEZ à Google news

Au Venezuela, où l’activité économique a été paralysée par l’arrivée du coronavirus, les médicaments et la nourriture manquent cruellement. Pour lutter contre ce fléau, le père de la nation Nicolas Maduro a décidé de puiser dans les réserves d’or du gouvernement pour se procurer ces produits.

 

Avec une économie totalement à terre, le Venezuela est depuis un bon moment en manque cruel de médicament et de nourriture. Pour faire face à la situation, le  président de la République, Nicolas Maduro a pris la décision de puiser dans les réserves d’or du gouvernement afin de se procurer ces produits.

 

Cependant, ces réserves, estimées à hauteur de 31 tonnes, sont détenues par la Banque d’Angleterre d’après Reuters. Et le Royaume-Uni pense que le président Nicolas Maduro n’est pas légitime puisqu’il est suspecté d’avoir gagné les élections qui lui ont permis de revenir au pouvoir en 2018 par fraude.

 

Ainsi, la banque centrale du Venezuela s’est confrontée en début mai au refus des autorités anglaises de lui accorder ce qu’elle voulait, soit un équivalent d’un milliard de dollars d’or. En attendant un accord qu’elle a conclu avec le Programme des Nations unies pour le développement (PNUD), la banque centrale vénézuélienne a engagé une action en justice.

 

D’après le gouverneur de la banque, Calixto Ortega, l’organisation onusienne va recevoir directement les fonds, un fait qui devrait un tant soit peu apaiser les craintes britanniques sur une éventuelle situation de corruption. Le numéro mondial des réserves de pétrole a vu son PIB s’écrouler seulement en sept ans sous le règne de Nicolas Maduro.

 

Par ailleurs, malgré le fait que le Venezuela soit moins atteint par la pandémie du nouveau coronavirus (11 décès) comparativement aux pays voisins d’Amérique latine, ses installations hospitalières sont dans de très mauvais états. Afin de contrer le virus dans le pays, le président s’était engagé à demander auprès de l’institution qu’il avait qualifiée de valet de l’impérialisme américain, le FMI, un montant de 5 milliards de dollars. Mais en raison de sa légalité, sa demande a été rejetée.

Lire aussi : Top 7 des plus dangereux virus de la planète : voici le rang du coronavirus

Vous êtes sur whatsapp,intégrez et recevez nos articles depuis nos groupes disponible sur le whatsapp

Groupe Emploi Whatsapp Doingbuzz

Cliquer ici 👆

RECEVEZ NOTRE NEWSLETTER ET ALERTE MAIL

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à Doingbuzz et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 53 451 autres abonnés


Abonnez toi à Doingbuzz Tv sur Youtube

--

DOINGBUZZ TV

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire