Doingbuzz – Le pouvoir de l'information à votre portée
Coronavirus : « en Côte d’Ivoire, il existe encore des citoyens qui n’ont rien compris de l’urgence de la situation »
25/03/2020 à 23h41 par La redaction

Face à la grave pandémie de coronavirus, les Ivoiriens restent dans le déni ou les palabres, ce que déplore le Ministre de l’Agriculture Kobenan Adjoumani.

En dépit d’une actualité fort stressante, qui ne cesse de nous ressasser les ravages de la pandémie du Coronavirus dans le monde et en particulier dans les pays les plus développés, ceux qu’on appelle communément les Grandes puissances, nous sommes surpris de constater qu’en Côte d’Ivoire, il existe encore des citoyens qui n’ont rien compris de l’urgence de la situation.

Celle-ci devrait normalement appeler à une mobilisation sans faille, à une mutualisation de toutes les forces et intelligences de la Nation en vue d’organiser la riposte la plus appropriée contre cette terrible maladie.

LIRE AUSSI : Covid-19 : 10 conseils pour un confinement serein avec les enfants

Le décret instaurant l’état d’urgence, qui vient couronner une série de mesures drastiques que le président de la République a prises en toute responsabilité dans le cadre des obligations de sa charge, aurait dû en réalité interpeller nos consciences sur le caractère exceptionnel des moments que nous traversons.

Il n’est donc pas acceptable que des individus ou associations continuent de fonctionner, de raisonner et de se comporter comme si de rien n’était. Comme si nous vivions en temps normal.

Oui chers concitoyens, nous sommes dans une zone de turbulences. Et comme le disait le président de la République, dans son discours mémorable du 23 mars 2020, notre survie dépend de notre discipline collective.

LIRE AUSSI : Première nuit du couvre-feu en Côte d’Ivoire contre le Coronavirus : « entre bastonnades et autres sévices corporels »

Le refus de certains de nos concitoyens de se plier aux mesures barrières a fait exploser les chiffres de contagion. Le nombre de nouveaux cas contaminés pour la seule journée du 24 mars 2020 représente quasiment le double des cas enregistrés jusque-là.

Plus incompréhensible encore est le comportement de certains acteurs politiques et certains médias qui essaient par tous les moyens de saboter les efforts du Gouvernement et du président de la République dans cette lutte contre la propagation de la maladie à coronavirus.

LIRE AUSSI :Coronavirus/Sénégal :Le cas positif échappé s’est rendu à la mosquée pour prier

Comme s’ils avaient décidé volontairement de se soustraire à l’appel solennel du Chef de l’Etat à la mobilisation générale de toutes les forces vives de la Nation pour faire barrage au virus mortel, des hommes politiques et leurs médias affidés travaillent inlassablement à remettre en cause, à biaiser les initiatives des pouvoirs publics, à clouer au pilori tel ministre, à vouloir le brûler vif pour le moindre écart, la plus petite faute, à dénoncer les décisions du président de la République, à jeter l’opprobre sur le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly.

Car, même si pour des raisons que tout le monde peut comprendre, celui-ci décide de s’autoconfiner, cela devient un problème pour les esprits malveillants qui, sans preuve, veulent y voir une opération de communication. Et pourtant l’acte du Premier ministre est responsable et démontre toute la transparence avec laquelle nos autorités gèrent cette crise.

LIRE AUSSI :Coronavirus/ RD-Congo: Tshisekedi décrète l’état d’urgence et isole Kinshasa des autres provinces

Sous d’autres cieux, en Allemagne, la Chancelière Angela Merkel s’est autoconfinée et cela n’a ému personne. Pourquoi c’est en Côte d’Ivoire que cela pose problème ? Au lieu de formuler des prières pour que Dieu Tout Puissant le préserve, on préfère libérer des commentaires qui transpirent la haine et le mépris. Quelle société sommes-nous en train de devenir ? Il y a comme des forces occultes, tapies dans l’ombre, mais que l’on distingue clairement, qui prient pour que le Gouvernement échoue dans cette guerre contre le coronavirus.

Mais diantre, que gagnent-ils si le Gouvernement échoue ? Car, et je touche du bois, si le Gouvernement venait à échouer et que le virus se répandait partout, ce serait l’anéantissement total, l’hécatombe. Le pays s’en trouverait décimé. Est-ce ce scénario du pire que caressent certains de nos concitoyens ? Veulent-ils accéder au pouvoir même si c’est pour gouverner un cimetière ?

LIRE AUSSI : Michael Jackson sentait déja arriver le Coronavirus avant sa mort

On a coutume de dire que gouverner, c’est prévoir. Mais qui pouvait prévoir ce que nous vivons actuellement ? Ses conséquences sur notre économie, notre société, notre vivier humain, notre force de production. Peut-on raisonnablement reprocher au Gouvernement de n’avoir pas été suffisamment alerte et prévoyant ? Faut-il rappeler à nos concitoyens que partout où le virus a fait des ravages, on a entendu ce genre de critiques ?

Mais les gens ont fini par comprendre que le Covid-19 n’est pas un virus comme les autres. Il est plus contagieux qu’Ebola. Il voyage avec une rapidité comparable à l’éclair. Il se dissimule partout, se niche partout et attend patiemment au moindre contact pour vous atteindre.

LIRE AUSSI : Augmentation vertigineuse du nombre de contaminés au Coronavirus en Côte d’Ivoire

La Chine, les Etats-Unis, l’Italie, la France, l’Espagne, l’Allemagne figurent dans le peloton de tête des pays les plus développés de la planète. Ils ont les meilleurs médecins, des systèmes de santé à la pointe du modernisme et de la technologie et les meilleurs instituts de recherche.

Et pourtant, tout le monde observe comment ils balbutient, tremblent et peinent à trouver la bonne approche pour faire inverser la courbe de contamination et de décès dus au coronavirus. Quand le président de la République, SEM Alassane Ouattara, prend un décret pour gérer plus efficacement la situation, il y a de petits « sorciers » qui se livrent à des incantations bizarres dont l’objet consiste à jeter le discrédit sur les plus hautes autorités de l’Etat, suspectant le Chef de l’Etat de vouloir en profiter pour faire autre chose.

LIRE AUSSI : COVID-19 Nigeria : Yemi Osinbajo, le vice-président testé négatif au coronavirus

La crise sanitaire qui nous frappe est certes grave mais elle ne doit pas arrêter la vie. Elle ne doit pas non plus paralyser le fonctionnement de l’Etat qui doit poursuivre sa mission en s’accommodant bien entendu de toutes les mesures édictées pour faire barrage à la propagation du virus.

Chers Ivoiriens, chers Ivoiriennes, l’heure est grave et même très grave. La politique que nous faisons a pour but d’améliorer les conditions de vie de nos concitoyens. Il se trouve que la crise sanitaire liée au Covid-19 met en danger notre vie à tous. Personne n’est immunisé contre cette maladie virale.

LIRE AUSSI : Le footballeur nigérian Ighalo divorce de son épouse qui a manqué de respect à sa mère

Donnons-nous la main, mettons en congés nos divergences politiques pour un moment. RHDP, FPI, PDCI, Société civile, mobilisons-nous, enfilons notre maillot orange blanc et vert pour faire barrage à la propagation du Covid-19. Dans l’union et la discipline, nous vaincrons.

La victoire contre ce virus n’est pas un vœu pieu, il dépend avant tout du comportement de tout un chacun. C’est cette idée que le Président de la République a voulu traduire en faisant focus sur l’exigence de la discipline dans la lutte contre le coronavirus.

Ne partez pas sans partager :

Contenu sponsorisé

Doingbuzz TV

Un outil inclusif pour vendre et acheter partout au Togo.

togopapel groupe emploi whatsapp doingbuzz-🇧🇯 Bénin- 🇧🇯 Bénin - 🇧🇯 Bénin -🇧🇯 Bénin-🇳🇪 Niger - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇸🇳 Sénégal - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo - 🇹🇬 Togo 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire 🇨🇮- Côte d'Ivoire -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun -🇨🇲 Cameroun - 🇫🇷 France - 🇫🇷 France - 🇲🇱 Mali - 🇧🇫 Burkina Faso - 🇧🇫 Burkina Faso -🇬🇦 Gabon -🇬🇳 Guinéé - 🇲🇱 Mali - 🇲🇱 Mali - 🇨🇩 Congo -Pour les autres pays

NB: NE PAYEZ AUCUN FRAIS DE DOSSIERS POUR UNE OFFRE D’EMPLOI

Plus de news

Aubameyang ne tarit pas d’éloges au joueur sénégalais Sadio Mané

18/11/2020

Aubameyang ne...

La star du Gabon, Aubameyang, s’est exprimée...
Burkina Faso : 12 terroristes abattus

18/11/2020

Burkina Faso...

  Le terrorisme devient de plus en...
Togo/ Communiqué du Conseil des ministres de ce 18 octobre 2020

18/11/2020

Togo/ Communiqué...

Le Conseil des Ministres réuni ce 18...
Yaoundé : voici l'histoire d'un homme criblé de balles devant sa famille

18/11/2020

Yaoundé :...

  A Yaoundé, la capitale du Cameroun,...
Ferdinand  Ayité  dévoile le vrai problème du football togolais

18/11/2020

Ferdinand  Ayité...

Ferdinand Ayité dévoile le vrai problème du...
Pour être contre un 3e mandat d’Alassane Ouattara, une fille passe 3 mois en prison

18/11/2020

Pour être...

Le choix d'Alassane Ouattara de faire un...
Instagram: le Pape François like une photo s3xy

18/11/2020

Instagram: le...

Admirez une photo séduisante et sexy n'est...
Côte d’ivoire : Hamed Bakayoko rencontre le nouvel ambassadeur de France

18/11/2020

Côte d’ivoire...

Le Premier ministre de Côte d’ivoire, Hamed...
Congo: le pays proclame encore la fin de l'épidémie d'Ebola

18/11/2020

Congo: le...

En République démocratique du Congo, les populations...
Claude Le Roy en deuil

18/11/2020

Claude Le...

Le sélectionneur de l’équipe de football du...
Ouattara sur le CNT et les “bruits” de Soro: “Tous ceux qui se font des idées sur une transition, peuvent rêver. Il n’y aura pas de transition en Côte d’Ivoire”

18/11/2020

Ouattara sur...

Chacun, au sein de l’opposition en a...
Soro toujours fâché avec le président du Ghana: ” Il viole aussi la loi”

18/11/2020

Soro toujours...

Les félicitations du président ghanéen à Alassane...
Devant ses militants/ Ouattara se moque de l’opposition: “Les Ivoiriens désobéissent à la désobéissance civile”

18/11/2020

Devant ses...

Alassane Ouattara s’est bien amusé de l’impact...
USA: après 30 ans de mariage, il divorce de sa femme à cause de Joe Biden

18/11/2020

USA: après...

Un homme de 69 ans affirme avoir...
Alassane Ouattara par rapport à une transition : « Ils peuvent toujours rêver »

18/11/2020

Alassane Ouattara par rapport...

Le président de la République ivoirienne a...
Gabon : l'opposant Jean Ping perd une alliée de taille

18/11/2020

Gabon : l’opposant...

Le président autoproclamé du Gabon Jean Ping est...
Sénégal : De jeunes pêcheurs sénégalais frappés par maladie rare dans la mer, un bateau étranger indéxé (Photos 08)

17/11/2020

Sénégal :...

Selon nos confrères de Senego qui détient l'exclusivité,...
"BARÇA WALLA BARSAKH" - Annoncé mort, il débarque chez lui le jour de ses funérailles et raconte l'horreur (Vidéo)

17/11/2020

« BARÇA WALLA...

Cheikh Tidjane Dièye, habitant le village de...
Sadio Mané en visite au nouveau centre de formation de Liverpool (Photos)

17/11/2020

Sadio Mané...

Fraichement de retour à Liverpool, Mané a...
Un enfant de 5 ans meurt suite à une punition pour avoir pissé au lit

17/11/2020

Un enfant...

Yanis, un enfant de 5 ans, est-il...

Face à la grave pandémie de coronavirus, les Ivoiriens restent dans le déni ou les palabres, ce que déplore le Ministre de l’Agriculture Kobenan Adjoumani.

En dépit d’une actualité fort stressante, qui ne cesse de nous ressasser les ravages de la pandémie du Coronavirus dans le monde et en particulier dans les pays les plus développés, ceux qu’on appelle communément les Grandes puissances, nous sommes surpris de constater qu’en Côte d’Ivoire, il existe encore des citoyens qui n’ont rien compris de l’urgence de la situation.

Celle-ci devrait normalement appeler à une mobilisation sans faille, à une mutualisation de toutes les forces et intelligences de la Nation en vue d’organiser la riposte la plus appropriée contre cette terrible maladie.

LIRE AUSSI : Covid-19 : 10 conseils pour un confinement serein avec les enfants

Le décret instaurant l’état d’urgence, qui vient couronner une série de mesures drastiques que le président de la République a prises en toute responsabilité dans le cadre des obligations de sa charge, aurait dû en réalité interpeller nos consciences sur le caractère exceptionnel des moments que nous traversons.

Il n’est donc pas acceptable que des individus ou associations continuent de fonctionner, de raisonner et de se comporter comme si de rien n’était. Comme si nous vivions en temps normal.

Oui chers concitoyens, nous sommes dans une zone de turbulences. Et comme le disait le président de la République, dans son discours mémorable du 23 mars 2020, notre survie dépend de notre discipline collective.

LIRE AUSSI : Première nuit du couvre-feu en Côte d’Ivoire contre le Coronavirus : « entre bastonnades et autres sévices corporels »

Le refus de certains de nos concitoyens de se plier aux mesures barrières a fait exploser les chiffres de contagion. Le nombre de nouveaux cas contaminés pour la seule journée du 24 mars 2020 représente quasiment le double des cas enregistrés jusque-là.

Plus incompréhensible encore est le comportement de certains acteurs politiques et certains médias qui essaient par tous les moyens de saboter les efforts du Gouvernement et du président de la République dans cette lutte contre la propagation de la maladie à coronavirus.

LIRE AUSSI :Coronavirus/Sénégal :Le cas positif échappé s’est rendu à la mosquée pour prier

Comme s’ils avaient décidé volontairement de se soustraire à l’appel solennel du Chef de l’Etat à la mobilisation générale de toutes les forces vives de la Nation pour faire barrage au virus mortel, des hommes politiques et leurs médias affidés travaillent inlassablement à remettre en cause, à biaiser les initiatives des pouvoirs publics, à clouer au pilori tel ministre, à vouloir le brûler vif pour le moindre écart, la plus petite faute, à dénoncer les décisions du président de la République, à jeter l’opprobre sur le Premier ministre Amadou Gon Coulibaly.

Car, même si pour des raisons que tout le monde peut comprendre, celui-ci décide de s’autoconfiner, cela devient un problème pour les esprits malveillants qui, sans preuve, veulent y voir une opération de communication. Et pourtant l’acte du Premier ministre est responsable et démontre toute la transparence avec laquelle nos autorités gèrent cette crise.

LIRE AUSSI :Coronavirus/ RD-Congo: Tshisekedi décrète l’état d’urgence et isole Kinshasa des autres provinces

Sous d’autres cieux, en Allemagne, la Chancelière Angela Merkel s’est autoconfinée et cela n’a ému personne. Pourquoi c’est en Côte d’Ivoire que cela pose problème ? Au lieu de formuler des prières pour que Dieu Tout Puissant le préserve, on préfère libérer des commentaires qui transpirent la haine et le mépris. Quelle société sommes-nous en train de devenir ? Il y a comme des forces occultes, tapies dans l’ombre, mais que l’on distingue clairement, qui prient pour que le Gouvernement échoue dans cette guerre contre le coronavirus.

Mais diantre, que gagnent-ils si le Gouvernement échoue ? Car, et je touche du bois, si le Gouvernement venait à échouer et que le virus se répandait partout, ce serait l’anéantissement total, l’hécatombe. Le pays s’en trouverait décimé. Est-ce ce scénario du pire que caressent certains de nos concitoyens ? Veulent-ils accéder au pouvoir même si c’est pour gouverner un cimetière ?

LIRE AUSSI : Michael Jackson sentait déja arriver le Coronavirus avant sa mort

On a coutume de dire que gouverner, c’est prévoir. Mais qui pouvait prévoir ce que nous vivons actuellement ? Ses conséquences sur notre économie, notre société, notre vivier humain, notre force de production. Peut-on raisonnablement reprocher au Gouvernement de n’avoir pas été suffisamment alerte et prévoyant ? Faut-il rappeler à nos concitoyens que partout où le virus a fait des ravages, on a entendu ce genre de critiques ?

Mais les gens ont fini par comprendre que le Covid-19 n’est pas un virus comme les autres. Il est plus contagieux qu’Ebola. Il voyage avec une rapidité comparable à l’éclair. Il se dissimule partout, se niche partout et attend patiemment au moindre contact pour vous atteindre.

LIRE AUSSI : Augmentation vertigineuse du nombre de contaminés au Coronavirus en Côte d’Ivoire

La Chine, les Etats-Unis, l’Italie, la France, l’Espagne, l’Allemagne figurent dans le peloton de tête des pays les plus développés de la planète. Ils ont les meilleurs médecins, des systèmes de santé à la pointe du modernisme et de la technologie et les meilleurs instituts de recherche.

Et pourtant, tout le monde observe comment ils balbutient, tremblent et peinent à trouver la bonne approche pour faire inverser la courbe de contamination et de décès dus au coronavirus. Quand le président de la République, SEM Alassane Ouattara, prend un décret pour gérer plus efficacement la situation, il y a de petits « sorciers » qui se livrent à des incantations bizarres dont l’objet consiste à jeter le discrédit sur les plus hautes autorités de l’Etat, suspectant le Chef de l’Etat de vouloir en profiter pour faire autre chose.

LIRE AUSSI : COVID-19 Nigeria : Yemi Osinbajo, le vice-président testé négatif au coronavirus

La crise sanitaire qui nous frappe est certes grave mais elle ne doit pas arrêter la vie. Elle ne doit pas non plus paralyser le fonctionnement de l’Etat qui doit poursuivre sa mission en s’accommodant bien entendu de toutes les mesures édictées pour faire barrage à la propagation du virus.

Chers Ivoiriens, chers Ivoiriennes, l’heure est grave et même très grave. La politique que nous faisons a pour but d’améliorer les conditions de vie de nos concitoyens. Il se trouve que la crise sanitaire liée au Covid-19 met en danger notre vie à tous. Personne n’est immunisé contre cette maladie virale.

LIRE AUSSI : Le footballeur nigérian Ighalo divorce de son épouse qui a manqué de respect à sa mère

Donnons-nous la main, mettons en congés nos divergences politiques pour un moment. RHDP, FPI, PDCI, Société civile, mobilisons-nous, enfilons notre maillot orange blanc et vert pour faire barrage à la propagation du Covid-19. Dans l’union et la discipline, nous vaincrons.

La victoire contre ce virus n’est pas un vœu pieu, il dépend avant tout du comportement de tout un chacun. C’est cette idée que le Président de la République a voulu traduire en faisant focus sur l’exigence de la discipline dans la lutte contre le coronavirus.

Ne partez pas sans partager :

Laisser votre commentaire